~Mangekyoo le rauyome magique~


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♥️~Forum de Crow et Juuki ~ ♥️  oui flemme de faire la puuub~ alors j'ai stoppé les inscriptioons~

Partagez | 
 

 La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Lun 23 Mai - 20:32

Quel froideur et agressivité Crow. Pauvre petite boule de feu qui n'avait strictement rien fait. D'ailleurs Juuki à ce moment avait fait une bouille légèrement tristounette. Évidemment ensuite il avait tout de suite compris le pourquoi de l'humeur de son partenaire.

Pas la peine de regarder derrière, mon frère de feu était quelque peu énervé. Il allait vouloir être seul quelques heures si ce n'est pas quelques jours tout seul. Mais il resterait dans les parages.

Par contre que Crow réponde au dragon, ça c'était de...non même pas la façon dont Crow avait réagis était bonne. Mais dut coup le dragon allait surveiller ce petit. C'était un adversaire. Pour le moment. C'était un compliment, il était passé de chose qui rend son maître faible à adversaire potentiel.

Tout comme Aodh qui partait parfois le dragon lui aussi faisait de même, sauf que lui c'était pratiquement tout le temps.
En tout qu'à Juuki ne parla pas du dragon, c'était le sien. Il venait de
le corriger. Il n'en reparlerait plus. Si il venait à avoir d'autre
problème, Juuki ne ferait rien, Crow les réglera seul.


~

Le fils du feu se calma vite en arrêtant de marcher vite. Il venait de remarquer que son partenaire marcher en retrait. Pourquoi ? Il venait de taper dans un arbre. Wah, il était énervé ? Juuki fut légèrement étonné, et avec un énorme sourire en coin apparut rapidement à coté de Crow. Il posa familièrement une main sur l'épaule du garçon de l'air en le regardant comme un démon


"héhéhé~ J'adooore te voir énervé~" il lécha la joue de Crow.

Tiens tu te souviens de cette phrase complétement sortit au hasard, terriblement naïve qu'avait sortit Crow avant. Oui cette phrase
~Hahaha, tu me le refera plus souvent à l’avenir !~
Et bien Juuki l'avait pris à la lettre. Un deuxième Aodh en quelque sorte.
Crétin.

Il partit rapidement en ricanant


"allez bouge toi et arrête de frapper les arbres Curoow~"


Il le regarda en coin en faisant un petit sourire d'enfant diable

"héhé et évite de gémir quand je te lèche crétin trop sensible"

Il ricana de plus belle, mon dieu, il adorait l'embêtait. Il avança en sifflotant -si Crow parle, proteste etc il l'ignore et sifflote- même il allait plus loin il s'amusait à refaire ses pas de danses

"bah~ écoute ça~ "

Il ricana, voulant décontracter Crow pour le voir de nouveau ... calme. Il commença à tapoter comme on tape un tambour le vide en continuant de marcher tout en faisant ses pas de danse.- le rythme qu'il va faire correspond à ça- Puis en fermant les yeux il fit un léger sourire et commença à taper sur ses cuisses en marchant, sa langue accompagné le rythme et le plus dingue c'est que cela fit un air. Un bonne air même ! Même les pas au sol que faisait plus fort Juuki parfois rajouté de la mélodie. Il tira légèrement la langue à Crow

"faut que t'es ton instrument pour m'accompagner~"

Il ricana en arrêtant


"Alala...."

Il se mis à coté de Crow en lui faisant un grande sourire de gamin légèrement racaille sur les bords. La brume apparut d'un coup. Juuki recula sans savoir pourquoi et ré-avança, il se pris le dos du fils du vent dans la figure 'bordel' dit-il entre ses dents en reculant.

"Nyah~ je vois plus riennnnn"

Il aspira de l'air et souffla du feu le plus loin possible qu'il pu. Bien sûr avant de faire ça il tira Crow en arrière. Il crut que cela allait dissipé le brouillard mais non, ni le vent, ni le feu -va savoir pourquoi il a crut, il est con- ne pouvait dissiper ce brouillard. Juuki avança en fronçant légèrement les sourcils


"Tiens toi à mon t-shi....mon...euh....slac..? E..? grrrrrrrr~"

Il pris Crow par la main -oui oui- naïvement comme d'habitude et avança en premier dans ce brouillard. Parfois il frôler quelques choses, comme une parois. Il venait de rentrer quelque part ? Il eu l'impression d'entendre comme un bruit de fleuve..un échos. Puis il rigola et lâcha la main de Crow en rougissant, ça chatouillait. Juuki courut rapidement au devant en essayant d'enlever ce qui le chatouillait comme ça. Il n'aimait pas ça, c'était velu. Non horrible, pitié pas ça. Il avait horreur de ça. Les deux ne pouvaient pas se perdre, le chemin aller tout droit, autour c'était des parois -ils sont dans un sorte de caverne qui monte en hauteur- Le brouillard se dissipa enfin et Juuki se retrouva devant la sortit de l'espèce de grotte. On ne voyait pas le sol pourtant dehors, ils étaient en hauteur?

Le fils du feu n'eut pas le temps de poser de question, il n'arrêtait d'essayer d'attraper derrière son dos la chose qui galopait et le chatouillait ainsi. Quand il l'eut attraper il la mis devant lui par réflex rapidement pour voir ce que c'était


"HA JTE TIE.."


Une horrible et énorme araignée. Ses pattes devaient bien faire 10centimètres. Juuki faillit montrer au fils de l'air qu'il était tétanisé. Mais son orgueil pris le dessus et il fit un sourire en coin

"pf ~" fit-il d'un air hautain en fermant les yeux

Malheureusement l'araignée se mis à gigoter des pattes et, celle-ci, finis sur le visage de Juuki. Et malheureusement ça se produisit, Juuki eu tellement peur qu'il se lança sur son visage sa propre boule de feu. L'araignée finis en cendre directement et Juuki yeux grands ouverts avait le visage tout cramoisi.


"Pf" pas le même cette fois, il souffla juste des cendres. L'important c'est qu'il n'est pas crié devant Crow. Pourtant ses yeux avaient faillis sortirent de sa taille. Ce n'était pas du tout crédible petit Juuki.

Le fils du feu se retourne et vu la sortit. Il s'approcha du trou et regarda. Oh, un lac et là-bas la rive. Ça avait l'air profond. Non non ... Non. Juuki n'irait pas. Il ne savait pas nager. Et la rive était trop loin pour qu'il saute. Merde. Crow n'était même pas au courant qu'il ne savait pas nager.
D'un air narquois Juuki fit signe à Crow d'y aller

"je t'en prie.....sauf si t'as la trouille bien sûr. héhé <3"

_________________




Spoiler:
 


Dernière édition par Juuki le Ven 5 Avr - 13:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Mar 24 Mai - 15:43

    Restant en retrait, il tentait de penser à autre chose. Mais rien n’y faisait, il restait empêtré dans cette colère dont il n’arrivait pas à sortir. Tapant dans un cailloux avec son pied, celui-ci ne bougea pas, et ce fut le pied de Crow qui y resta… Enfin, façon de parler. En clair, il s’était fait mal tout seul, mais ne montra rien. Passons. Juuki remarqua bien vite l’étrange comportement de son partenaire, et fut rapidement à ses côtés. Le corbeau tira une moue contrarié, détourna le visage du côté inverse de celui de Juuki, le laissant poser sa main sur son épaule.

    « T’es bien le seul, tseuh. »

    Lui, n’aimait pas, mais alors, pas du tout se sentir énervé. Fermant un œil quand il lui lécha la joue, Crow grogna prenant malgré lui, une teinte légèrement rosée. Il posa sa main contre sa joue, presque choqué du geste… Euh, de ce que venait faire Juuki.

    « C’toi qui… C’est de ta faute ! »

    Quoi ? Mais il à rien fait Juuki. C’est pas sa faute si tu t’en prend aux arbres, c’est pas sa faute non plus si tu t’énerves tout seul. Enlevant sa main ensuite, il plissa les yeux… Puis se mit à rougir encore plus. Il répliqua immédiatement.

    « Que…Quoi ?! Je gémirais pas si tu prenais pas du plaisir à me lécher, pervers ! »

    Oui mais c’est dommage Crow, Juuki ne t’écoutait déjà plus. Et puis, le garçon sifflotait, ce qui énerva encore plus le protagoniste. Franchement, il le faisait exprès ? Le fils de l’air ne supportait pas d’être ignoré ainsi, alors qu’il venait de se faire… Euh… ‘Humilier’ ? Enfin, façon de parler. Juuki n’avait dit que des choses évidentes, après tout. Marchant un peu plus vite en insultant Juuki de crétin et idiot, de temps à autre, il lui grognait après, lui disant aussi de ne pas l’ignorer, qu‘il lui parlait etc. Si bien qu’a un moment, il faillit lui sauter dessus pour attirer son attention… Heureusement qu’a ce moment là, son partenaire lui reparla. Ecouter quoi ? Le fils de l’air pencha sa tête sur le côté, le regardant attentivement. Regardant le garçon du feu commençait à faire un air.

    Crow souri. Oui, c’était exactement ça… Lui aussi, ca lui correspondait parfaitement. Juuki était doué, l’écouter avait tarit la colère du garçon de l’air. Quand il arrêta, Crow soupira. Ouais, il lui faudrait un instrument… Mais bon, il fallait d’abord qu’il retrouve ce bois si spécial. Pas facile…


    « Hé… »

    Il parut un instant ennuyé, puis il souri à Juuki qui s’était mit à côté de lui. Lui tapotant la tête en voyant son sourire de mini-racaille, il rigola, puis arrêta en constatant la brune qui venait de tomber d’un seul coup. Aodh s’était rapproché de son maitre, Crow en profita pour le mettre sur son épaule, méfiant. Le fils de l’air tenta de se frotter les yeux, pour voir si ce n’était pas sa vue qui lui jouait des mauvais tours -x’D ? Mais bien sûr Crow-.
    Mais non.
    Le corbeau aussi s’était arrêté en faisant ça, c’est à ce moment là que Juuki lui rentra dedans. Faisant quelques pas en avant, Crow parut étonné.


    « …Nyah ? »

    Il avait dit ça non ? Le fils du vent rigola. Quel crétin.

    « Voila que tu te prends pour un chat maintenant, qui fait ‘nyaaah’. C’est miiignoon. »

    Ricanant bêtement, il détourna la tête en souriant en coin. Quand Juuki fit sa démonstration, la brume ne s’en alla pas pour autant. Bon, il est vrai que le feu ne pouvait pas grand chose contre une brume… Mais est-ce que le vent pouvait ?…
    Non. Crow secoua la tête… Ils n’avaient plus qu’a passer au travers.
    Fronçant les sourcils en tentant ce que voulait dire son partenaire, il allait remettre ses mains dans ses poches quand celui-ci lui attrapa sa main droite avant. Il le regarda juste, puis fit un petit sourire… Ce genre de chose ne gênait pas le garçon du vent. Serrant légèrement sa main pour ne pas le lâcher non plus, il le suivit alors, se taisant. Puis l’atmosphère changea, on aurait dit qu’ils étaient rentrés dans un endroit clos. Enfin clos… Pas tout à fait. Crow pouvait sentir de l’air provenant de la sortie… Une sorte de grotte de passage ? Le bras du fils du vent frôla l’une des parois qui les entouraient… Et cette brume qui ne s’en allait pas…
    Juuki rigola, puis lui lâcha la main, galopant devant. L’oiseau fronça juste les sourcils, et continua d’avancer tout seul, colla l’une de ses mains contre la paroi pour suivre correctement le chemin. Le fog commença alors à se dissiper quand il atteignit la sortie. Juuki qui était déjà là, faisait déjà dés lors, face à une drôle de bête poilue. Une araignée… Pas petite. Le garçon s’arrêta à côté de son ami, le regardant un instant… Avant qu’elle saute sur le visage de Juuki.
    Crow esquissa un sourire… Bof, ces bestioles ne lui faisaient rien du tout. Le fils du vent haussa les épaules, et rigola un peu en voyant un petit Juuki le visage tout cramoisie.


    « Alors, on fait joujou avec les araignées ? ~ »

    N’attendant rien en réponse, il alla même en premier, vers la sortie. Juuki le rejoignit peu de temps après. Un lac assez grand était en face d’eux… Il fallait sans doute le traverser. Crow pourrait sans doute le sauter, ce lac… Quoi que. Et si il se ratait ?
    Oui, et si il se plantait, et se rétamait dans l’eau, en plein milieux de ce lac ? Et puis…

    Il y à quoi, là-dedans ?…

    L’eau était sombre, et l’ambiance, assez sinistre. Et Crow commençait à se dire qu’il n’y avait rien de franchement humain dans cette eau là… Ni de franchement animal… Dans tout les cas, l’oiseau restait sur ses gardes. Regardant Juuki, Crow fronça les sourcils, piqué au vif.


    « Ok, j’y vais. »

    Il passa devant lui et fit une pichenette sur son nez en passant, avec un air un peu arrogant. Il voulait vraiment lui montrer qu’il n’avait pas peur, non. Mais était-ce le cas en vérité ? Crow paraissait si sûr de lui… Encore une façade. Descendant de là ou il était en glissant sur le sol, il s’approcha de l’eau… Un peu plus lentement. Une très mauvaise impression l’avait envahit, et s’agrandissait de plus en plus depuis qu’il était là. Bah, ce n’était qu’une petite impression de rien du tout…

    Mauvais moyen de se rassurer.

    Se mettant accroupi au bord de l’eau, il y plongea sa main. Bah voila… Rien de dangereux ! L’oiseau eu un grand sourire victorieux, fier de lui et l’exploit qu’il venait de faire. Même si cette eau l’intriguait, rien ne s’était passé quand il avait plongé dans main dans celle-ci… Une preuve qu’il n’y avait rien !

    BOM.

    Son cœur se mit d’un coup à battre fort. Très fort. Le garçon avait ouvert grand les yeux dans le vide, comme si il avait été choqué de quelque chose. Sa main tremblait, créant autours d’elle des petites ondes. Sa marque lui brûlait, et plus son cœur battait fort, plus il semblait se resserrer douloureusement. Quelque chose de long et de noir s’agitait dans l’eau, près de sa main. Sortant lentement sa main hors de l’eau, quand ses yeux rencontra l’animal, la peur s’installa sur son visage. Un serpent venait de lui mordre la main, un serpent noir. Crow baissa alors la tête, les yeux exorbités.

    Elle montait, se resserrant lentement. Le malin.

    Tombant alors à quatre pates, il haletait difficilement, étouffant de quelque chose d’invisible. Dans sa tête, une voix lui répétait sans cesse « Tu va mourir ». Et plus cette fois lui envahissait l’esprit, plus c’était douloureux. Il n’entendait plus rien que cette phrase, qui résonnait comme un glas. Sans cesse, elle continuait. Et plus cela continuait, cette voix prenait des teinte reptiliennes, comme un sifflement de serpent.

    La bête accroché à sa main semblait le regarder, rieuse.


    Le corbeau n’en pouvait plus, sa tête allait exploser, et la marque serrait tellement fort qu’elle lui donnait le vertige à cause du manque d‘air et de la douleur. Ce serpent… N’était pas un serpent normal. Un esprit malsain, peut-être. Peut-être même du même genre qui avait maudit Crow.
    Le protagoniste quand à lui, n’en pouvait plus. Hurlant un cri muet de douleur et de peur, il arracha le reptile de sa main… Il s’évapora. Ainsi que la blessure qu’il avait faite.
    Ne pouvant pas s’empêcher de trembler il tentant de se reculer de la rive, une main contre son torse, les yeux éteints. Il n’entendait plus les voix.
    Mais la peur et la douleur restait là. En quelques minutes, il venait d’affronter l’une des choses qui lui faisait le plus peur. Et même en prenant sur lui, il n’arriverait pas à faire semblant…
    Semblant que tout va bien.
    Se mettant lentement en boule sur lui-même, il claquait des dents nerveusement, les yeux toujours grand ouvert, comme plongé dans une sorte de cauchemar…
    Aodh était venu lui aussi, s’étant mit devant son maitre, les oreilles couchées. Il n’osa pas le toucher, il savait que dans ces moments là, il pouvait très vite se retrouver agressif, même si il ne le voulait pas. C’était pour ça qu’Aodh le regardait juste, avec un air inquiet…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Mar 24 Mai - 17:20

De sa faute ? De sa faute si Crow frappait les arbres ? Juuki avait éclaté de rire de manière très significative : je me fous de toi Crow.
Qu'est ce qu'il lui disait que le fils du feu prenait plaisir à le lécher ? Bon, c'est vrai que Juuki aimait ça mais, enfin il, enfin il s’énerva en rigolant nerveusement. Mais à tout ce que pu dire Crow il ne répondu pas. A quoi bon ? Il voulait le calmer pas se disputer avec lui.

Nyah ? Oh quelle horreur il ne s'en était même pas rendu compte -l'auteur non plus xD- son visage devint cramoisis et il hurla sur Crow

"PAS DU TOUT! c'est un mot dans ma langue. VOilà!! ... Ca veut dire....euh.. bleu."

Mais bien sûr. Nyah = putain. Oui oui. Pourquoi dire 'bleu je vois plus rien' dans ce cas là Juuki se faisait passer pour un jolie ptit menteur. Mignon ? En voilà une autre histoire. C'était bien le truc que Juuki ne voulait pas, être mignon. Il se calma en soufflant son feu pour dissiper la brume -et non la brune Crow xD-

Juuki voulait qu'il soit de bonne humeur mais, voilà que Crow commencer à le provoquer sans s'en rendre compte, ou pas. Et Juuki même quand on le cherche pas on le trouve alors bon. Ainsi quand il dit sa petite blague sur l'araignée, le fils du feu ravala sa salive. Heureusement que le fils du vent était sexy. Heureusement que Juuki ne dit rien pour le plaisir des yeux. ¨Par contre à la pichenette le fils du vent faillit se faire arracher le doigt par les dents de Juuki qui malheureusement, ou heureusement, rata sa cible.

~

Le fils du feu s'approcha doucement du haut et regarda la scène d'en haut d'un air neutre. Le fils de l'air fit quelque chose que Juuki qualifia de con. Mettre sa main dans l'eau pour voir si c'était sans danger. Imaginons il y est des poissons genre piranha qui sente l'odeur du sang -imaginons Crow saigne- et bam plus de doigt. Complétement stupide avait pensé Juuki.

Néanmoins son air hautain disparut bien vite en voyant la suite. Il plissa les yeux pour mieux voir mais ne vit que l'eau faire de légèrement ondulation. Quelque chose était dedans. Comme un prédateur Juuki pris sa lance en bougeant légèrement. Il perdu de vu ce qu'il comptait tuer mais vu la chose accroché à la main de Crow. Un serpent. Noir ? Bizarre. Le fils du feu rangea sa lance en glissant le long de la parois pour descendre rejoindre le fils de l'air. Il fut alors étonné de voir le comportement de celui-ci. Il avait l'air d'avoir si peur. Que se passait-il ? Pourquoi était-il si effrayé ? La boule de feu ne s'approcha pas.

Le reptile s’évapora.

C'était quoi ça ? Juuki se rétracta en voyant le reptile disparaitre, partir en fumé. Un esprit ? Oui, c'était un esprit pour sûr. En général le serpent est symbole de vengeance. Mais le serpent noir... Aucune idée.

Il regarda le corbeau se mettre en boule sur lui même d'un air légèrement troublé.

"C...hoy..."

Il ne pu même pas parler. C'était la première fois qu'il le voyait comme ça. Il regarda le lac par la suite de la même manière. Non, si ça continué lui même aller finir par avoir peur. Il avait bien vu que Aodh lui-même n'approchait pas son maître, alors pourquoi, ce crétin, décida de faire le contraire.

Il voulu lui faire un câlin, étant inquiet pour lui sur le moment. Mais une voix retentit


*c'est dangereux, part vite*

Suite à cela il sentit le danger qu'émanait le lac. Et son air si inquiet changea.


Il empoigna Crow par le col de son t-shirt ou autre rapidement en le soulevant en l'air puis lui donna une gifle. Assez forte qu'on pourrait qualifier de gifle/poing.

"Ressaisis toi !! " dit-il en lui criant dessus comme pour le réveiller.

Peu importe si Crow devenait violent ou autre l'air si déterminé de Juuki ne bougerait pas. Il le lâcha rapidement en le plaquant fort contre une paroi rattrapant ensuite son col de t-shirt pour bien le maintenir au cas où celui-ci daigne le frapper. La voix qui le mettait en garde continua de parler, lui disant de partir au plus vite.

"On va traverser ce truc même si tu te chie dessus t'entends ?!"

Il le lâcha par la suite en le regardant, fronçant les sourcils.

"Maintenant ta intérêt à arrêter de trembler si tu veux pas que jte colle mon poing dans la gueule !! Hein fils de l'air montre toi courageux maintenant au lieu de trembler devant un serpent !"

Mon dieu que c'était dur pour Juuki de parler ainsi. Mais il avait toujours vu les gens secouer les autres ainsi quand ceux-ci avaient peur. Sauf que Juuki avait oublié que c'était des adultes, de un, et que de deux c'était des guerriers. Crow était tout juste un adolescent et il n'était un guerrier que je sache. Mais même si Juuki aurait su ça, il aurait fait ça. Il ne voyait pas d'autre solution. C'est pourquoi son visage paraissait à ce moment si dur et si déterminé.

Par la suite Juuki recula en lâchant brusquement le col de t-shirt de Crow. En le repoussant même contre la paroi tout en le regardant avec un regard toujours aussi dur. Il s'avança et regarda de loin le lac. Très bien. Dangereux. Si Crow avait eu si peur ce n'était pas à cause d'un simple serpent et ça Juuki l'avait très bien compris. Il y avait autre chose. Il était pour lui de se servir de sa tête sans frapper avec cette fois.

Une idée. Une idée vite. Plus il restait plus il sentait que le lac l’appeler. Il était sûr que c'était de même pour Crow. Pour cela il garda un œil sur lui. Il pensa appeller son dragon, mais dans des lieux mauvais tel que celui-ci il ne préférait pas.

Très bien, ils étaient coté grotte, il y avait des parois rocheuses derrière eux. Devant, le lac. Et un peu plus loin la rive. Le regard de Juuki se dirigea vers les coté. D'un coté la parois de la grotte s'arrêtait, de l'autre coté, le gauche, la paroi continuait jusqu'à la moitié du lac.

"Bon, Curow ramène toi."

Qu'importe si celui-ci lui faisait la tête. La priorité de Juuki était de traverser ce lac en sécurité. Surtout pour Crow. En faite cet idiot été inquiet pour son compagnon.

Qu'importe qu'il vienne ou pas, Juuki montra tout de même le bout de la paroi qui se terminait vers presque la fin du lac. Il resterait un saut à faire pour être sur la rive, même si le saut était tout de même grand.

"On va aller là en escaladant sur le coté. A partir de là, tu saute en premier et tu te transporte avec ton vent. Après se sera mon tour. Tu passes en premier que jpuisse te surveiller."

Tellement franc que ça en devenait effrayant, il parlait comme un général de guerre. Il le poussa légèrement vers le coté gauche toujours en gardant son air dur et impassible restant légèrement brusque sur les bords. Même si en faite le petit Juuki en lui aurait sans doute fait un câlinou tout doux et rassurant au petit oiseau effrayé. Mais pour le moment le Juuki guerrier disait que le danger était le lac, il ne fallait pas être coincé, il fallait traverser. Que Crow tremble, se mette en boule, et même ne puisse plus marcher à cause de la peur Juuki passerait outre, il le porterait sur son dos, il ferait tout si il le fallait, mais, simplement, il fallait traverser ce lac. Et il y arriverait par n'importe qu'elle moyen.

En tout cas Juuki attendit que Crow grimpe en premier sur la paroi qui longeait l'eau par la suite. Ils ne pouvaient pas monter bien haut, ils seraient à peine à quelques centimètre de l'eau. Et le pire dans tout ça, plus ils avanceraient plus la hauteur de la paroi diminuerait, ils seront peut-être dans l'eau par la suite. Allez savoir on ne voyait pas de là.

Aodh...Aodh. Espérons qu'il se tienne tranquille sur son maître.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Mer 25 Mai - 16:56

    Hoquet de surprise quand Juuki le releva, empoignant son t-shirt. Crow se crispa, baissant la tête en essayant de le faire lâcher, mais la gifle qu’il se reçu le statufia encore plus. Ensuite, il se contenta de regarder Juuki, comme choqué. Mais ses yeux restaient toujours aussi livides. Il l’avait frapper, il lui avait fait du mal… Il est dangereux. Il est pareil à cette chose qui me fait souffrir. L’esprit du vent fonctionnait de cette manière quand il était dans cet état second. Les choses qui me font du mal sont mauvaises, il faut que je m’en écarte, ou alors que je me défende. Peu importe le reste.
    Oui mais là, c’était Juuki. Il l’avait déjà sauvé plusieurs fois… Ce n’était pas la même chose, non ? L’oiseau rebaissa néanmoins la tête, toujours effrayé. La voix de Juuki résonnait loin dans sa tête, il était difficile de se réveiller de cet état paradoxal, même en le secouant comme il venait de le faire. Mais il pouvait être sûr d’une chose, le corbeau était entrain de l’écouter, même si on aurait dit que non.
    Ne pouvant rien faire pour qu’il le lâche, le garçon du vent releva les yeux, le fixant droit dans les yeux, méchamment. Ce regard lui disait clairement de le lâcher.
    Mais tout de même…
    Ce regard n’était pas le sien. Juuki devait comprendre que le véritable Crow n’était plus là. Celui qui était présent à ses côtés n’était rien d’autre qu’un animal apeuré et méfiant. Ce n’était Crow.
    Rebaissant la tête en tremblant un peu. Trembler devant ce serpent ? Si seulement cela n’avait été qu’un serpent normal, ca aurait été plus simple, car même si Crow avait la phobie des serpents, il n’aurait pas eu une telle réaction disproportionnée. Ce serpent noir avait été vu comme une sorte de représailles. Représailles car tu t’es cru capable de te contrer face à quelque chose de presque divin, de t’estimer plus fort face à elle. Alors qu’en vérité, tu n’es qu’un moucheron. Tu sera un exemple pour les tiens, un exemple à ne pas suivre. Regardez, pauvre mortel, ce qu’il advient à celui qui à osé se prétendre assez fort pour vaincre la bête noir.

    Quand Juuki le lâcha, le corbeau regarda le lac. Celui-ci semblait l’appeler, mystérieusement. Et même, depuis quelques minutes, il semblait plus agréable à regarder. Il se sentait irrésistiblement attiré par lui. Peu sûr de lui, il se décolla lentement de la paroi, se grattant nerveusement le bras, tentant de contrôler d’autres spasmes de peur. Puis, comme faisant un effort presque surhumain, il alla vers son partenaire qui l’avait interpellé. Aodh quand à lui, le regardait attentivement, marcha à la même vitesse sur son côté gauche. Malgré sa petite taille, on pouvait lui faire confiance dans les moments critiques, surtout quand son maitre était en jeu. Sautant ensuite sur l’épaule de celui-ci, il posa un instant sa truffe contre sa joue, puis arrêta en regardant ce que faisait Juuki. Le fils du feu expliquait à Crow comment faire pour passer la rive sans toucher l’eau. Le corbeau ne l’écouta pas vraiment, occupé à regarder vers le lac… Oui Juuki avait raison, il fallait qu’il le surveille.
    Comprenant ensuite qu’il devait passer en premier au geste de Juuki, il regarda le mur, perdu. Ne parlant toujours pas, il arrêta lentement de se gratter le bras, mettant ses bras le long de son corps, puis avança vers le mur. Heureusement pour Juuki qu’il était assez docile pour l’instant… Et puis, lui-même voulait sortir le plus vite possible de cet endroit… Avant qu’il lui prenne toute la tête. Montant contre le mur, il fallait le dire, c’était assez casse-gueule. Un faux pas et on pouvait tomber directement dans l’eau, et qui sait ce qui pourrait se passer alors. Le garçon semblait maladroit, il n’était pas trop stable sur ses jambes en longeant la parois rocheuse. En tant que fils de l’air, c’était ironique… Crow qui était d’habitude si habile dans ce genre de situation, était là comme un chaton qui tentait désespérément de tenir droit sur un espace réduit, sans tomber.
    Puis les voix revinrent.
    Elles étaient inaudibles à leur manière. Se confondant entres elles, elles formaient un brouhaha dans la tête du corbeau. De nouveau, le fils de l’air eu un regard vague, s’arrêtant alors de marcher sur la parois…
    Ses pieds touchaient presque l’eau.

    Crow plissa alors les yeux, jetant un regard par-dessus son épaule pour regarder l’eau.
    Non, surtout pas ça.
    Aodh qui était sur son épaule, lui donna alors un coup de boule dans la joue pour qu‘il garde la tête vers la roche. Le louveteau aboya par la suite furieusement, comme si il criait après son maitre. L’oiseau déglutissait silencieusement, continuant alors le chemin. Ses pieds touchant l’eau, l’autre rive n’était bientôt, plus trop loin… Juste encore un peu…
    Continuant d’avancer, il avait maintenant les pieds dans l’eau. Le garçon eu alors un frisson, crispant ses doigts contre la roche. Lentement, il sentit quelque chose s’enrouler autours de ses pieds… Cette eau était vraiment…
    Non, ne tétanise pas, ton esprit est déjà assez faible comme ça. C’est pour ça que tu les attires, c’est parce que tu es mort de trouille. Se mordant alors la langue pour essayer de se reprendre, ses pieds ne bougeaient pourtant pas d’un pouce… C’était déjà trop tard ? Ses pieds l’entravaient déjà. De plus en plus, l’impression lui montait dans les jambes, et tentait de l’aspirer vers l’arrière. Fronçant les sourcils, il serra les dents… Il ne pouvait même plus sauter pour se projeter vers la rive… Il était complètement stoppé. Fronçant les sourcils, il grognait… La peur faisait petit à petit place à de la frustration, qui passa à de la colère d’être coincé.

    Mais pourtant… Il restait une solution… Ses mains n’étaient pas encore bloquées, elles.
    C’était ça ou jamais, il fallait qu’il essai… Concentrant son pouvoir dans les paumes de ses mains comme il le ferait pour une attaque, il les claqua ensuite contre la roche devant lui.
    Ce qui produit un décollage forcé, même les esprits n’avaient pas pu le retenir. Partant rapidement vers l’arrière, si il continuait dans cette trajectoire, il se retrouverait directement dans l’eau. Se mordant la lèvre en restant concentré, il tendit son bras vers la gauche, déclenchant un vent puissant qui lui était destiné à lui seul pour le faire changer de direction. Il s’envola alors directement vers la rive… A toute vitesse. La bourrasque avait été tellement forte qu’il avait été éjecté un peu trop fort. Atterrissant sur le sol dans un nuage de poussière, il fit plusieurs roulades vers l’arrière, en boule. A son arrêt, il se trouva alors allongé sur le ventre, toujours à terre… Un peu remué. Le louveteau quand à lui, avait volé au loin lui aussi, un peu plus loin que son maitre. Au moins il était passé… Mais Juuki ?… Se frottant la tête, il le chercha du regard...
    Autre chose positive, la peur était plus ou moins passée, elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Mer 25 Mai - 18:19

C'était horrible. C'était la première fois que le fils de
l'air l'avait regardé comme ça. Même Juuki avait trésaillé sur le moment.
Il avait l’air d'un enfant qui apprenait à marcher. C'était dangereux. Le fils
du feu avait l’impression que Crow allait tomber n'importe quand. Il serrait
des dents pour calmer son inquiétude, parfois sa main partait toute seule vers
Crow pour le pousser légèrement quand celui-ci tarder à avancer. Ce lac était
une malédiction. En voyant l’état de Crow le fils du feu ne pu s’empêcher de
regarder le lac. Il le regard d’un air neutre. Il avait peur de quoi Juuki ?
La mort surement pas, c’était naturelle.
Il n’avait pas de peur particulière, vraiment.
Enfin, il ne connaissait pas ses peurs. Alors, cela ne marcherait pas sur lui …non ?

Il détourna le regard n’aimant pas la sensation lugubre qui
venait de le traversait. Le fils de l’air ne bougeait plus. Et de là où il
était Juuki eu envie de vomir, sentent une espèce de présence qui lui
déplaisait fortement. Ses jambes se mirent légèrement à trembler et il colla
son front à la paroi rocheuse. Ce n’était pas bon si même lui commençait à
avoir des sueurs froides. Il hurla en même temps que le louveteau sur Crow

« CROW AVANCE ! »

Il le regarda en coin


« De toute façon quoi qu’il se passe je te protège,
alors avance. »

Crow pouvait faire confiance à Juuki, il métrait toujours la
vie de Crow avant la sienne, il pouvait compter la dessus. Le fils du feu
ouvrit de grands yeux en voyant ce que fit le fils de l’air. Ah, il faillit le
rattraper contre lui mais manqua de tomber en essayant. Puis il se calma en
voyant que celui-ci contrôlait à peu près la situation. Il se mordit légèrement
la lèvre en fermant les yeux et en le regardant tomber sur la terre ferme. Son
poing se serra contre la paroi il regarda le fils de l’air au loin d’un air
légèrement inquiet

...CA VA ?? »


Tant pis si Crow ne répondait pas à Juuki car il lui en
voulait de l’avoir bien brusqué. Le fait
de le voir bouger rassurait déjà la boule de feu. Juuki soupira légèrement de
soulagement en se tenant bien à la paroi qui glissait sous ses pieds.


« bon… »

S’il sautait de là…il atterrirait dans l’eau c’est sur. MAIS

il atterrirait là où il aurait pied, mais si pour cela il devra se mettre sur
la pointe des pieds, il aurait pieds ! Il fallait juste qu’il prenne de l’élan…oui mais comment ?
Alors qu’il réfléchissait une voix familière l’appela derrière. Comme un idiot
il regarda derrière

« quoi ? »

Une jolie rousse sortit de l’eau en tenant la cheville du
fils du feu. Il sembla ne pas réagir. Elle lui semblait si familière. Tellement
qu’il se sentit comme enfant. Elle avait un magnifique tatouage de dragon
derrière le dos, le même que Juuki. Elle lui fit signe de la rejoindre.


Non, il la connaissait, non il ne voulait pas y croire. IL
déglutit et ferma les yeux en continuant d’avancer faisant semblant de ne pas
entendre cette femme. Ce n’était pas elle, c’était sûr, pourtant le doute s’installa
dans l’esprit de Juuki. Les esprits fouillaient dans les souvenirs, même les
plus éloignés. Garder son calme. Il se propulsa vers le loin avec son pied, et
tomba dans l’eau. Juuki dut se mettre sur la pointe des pieds pour pouvoir
respirer. S’était horrible. Il avait l’impression de nager dans la mort elle-même.
Ce lac était la mort. C’était horrible, lugubre. Il frissonna en tremblant
légèrement sans se soucier des mains et des voix qui lui disaient de venir. De
venir. Puis il y eu la voix de la rousse. Il était si proche de la rive. Il se
retourna en regardant cette jeune femme, le fils du feu déglutit.

« खेद...-désolé...-»

Puis il partit et se remis sur la rive, la femme le regarda
en laissant ses larmes couler et disparut dans la fumée.

Suite à cela Juuki eu un visage dur il essora son pantalon sans
rien dire. Ce qu’il ne savait pas c’est qu’il ne reverrait plus cette femme. Il
pensait la revoir plus tard. Mais là c’était sa dernière chance. S’il l’avait
sut il l’aurait surement rejoint. Il regarda Crow par la suite d’un air
légèrement éteint

« ….tu as vu quoi pour avoir aussi peur.. ? »

Il baissa légèrement la tête s’en voulant


« Tu sais si tu me dis rien.. je suis inutile pour t’aider ou
te protéger… »


Il détourna légèrement le regard comme honteux de ce qu’il allait dire


« Enfin, je veux dire on est partenaire. On est là pour
s’aider…donc…parle-moi. »

C’était bien lui qui disait ça, il le disait mais il ne le pensait
pas dans son sens.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Jeu 26 Mai - 17:27

    Juuki le protégeait ? Le fils de l’air avait simplement fermé les yeux. C’est vrai, Juuki était là, il l’oubliait parfois. Le corbeau savait qu’il pouvait lui faire confiance dans ce genre de situation. Mais quand bien même si il était, il ne pourrait pas totalement protéger Crow de ces démons intérieurs, contre lui-même. Seul Crow pouvait se dépêtré de cette situation seul. Mais sa phrase l’avait néanmoins rassuré, en quelque sorte. Il se disait surtout qu’il avait bien de la chance d’avoir quelqu’un comme le fils du feu à ses côtés.

    […]

    Ayant fait de sacrée roulade en arrière, le corbeau avait un peu le tournis, comme dans les mangas, les yeux en spiral. S’appuyant avec ses avant-bras contre le sol, il ne bougea pas tout de suite de sa position, c’est-à-dire, allongé sur le ventre. Un peu sonné, il n’avait donc pas répondu à Juuki. Se frottant un peu la tête, il chercha son partenaire du regard pour voir si il allait bien lui aussi. Celui-ci était entrain de sauter le plus loin possible, dans l’eau. Crow Blêmit. Et lui alors ? Il ne se rendait pas compte du terrible danger qu’était cette eau ?! Le protagoniste allait se relever mais ses jambes ne le suivait pas. Toujours entravées, elles ne répondaient plus pour l’instant. Rampant alors un peu au sol en serrant les dents, il arriva par la suite à se remettre assit. Des sortes de liens noirs étaient enroulées autours, l’immobilisant. Le fils de l’air fronça les sourcils, essayant d’attraper ces fils non-palpable qui lui traversait les doigts. C’était une blague ou quoi ? Crow releva la tête vers Juuki… Une jeune femme se tenait derrière lui. Qui c’était ? Le fils de l’air cru voir un étrange lien de parenté entre son ami et cette inconnue. Juuki s’écartant d’elle, des larmes perlaient aux coins de ses yeux, avant qu’elle ne disparaisse dans les eaux de la mort. Se posant des questions, il plissa les yeux. Regardant son partenaire, en voyant son visage dur, il baissa la tête. De quoi il avait peur ? Non… De Juuki ? Hé bien. L’oiseau était toujours craintif et mal assuré, et en voyant l’air dur qu’avait Juuki en essorant son pantalon, il s’était dit qu’il allait encore lui crier dessus et le secouer comme tout à l’heure. Crow eu le regard fuyant quand il s’approcha de lui, tant et bien qu’il tenta de se redresser le plus vite possible en déglutissant. Chose à laquelle il n’y arriva pas, pas encore. Il retomba aussi vite qu’il avait essayer de se relever.

    Pourtant, le fils du feu bien au contraire, l’accosta avec un air un peu éteint, lui demandant ce qui lui avait bien pu lui faire peur. Le corbeau cligna des yeux, relevant enfin la tête vers lui. On avait l’impression à cet instant, que Juuki parlait à Crow dans une autre langue, une langue que Crow n’arrivait pas à comprendre, comme quand il parlait dans sa langue maternelle. Lui parler ? Raconter ce qu’il s’était passé ? Hahaha. La bonne blague.
    Le fils de l’air ferma les yeux, restant alors assit au sol, quelques instant ensuite, il regarda le lac derrière Juuki, l’air soudainement lointain.

    « … Un serpent noir. »

    Il enleva sa casquette. Aodh était revenu à côté de lui, le pelage tout poussiéreux.

    « J’ai vu ce que tu as vu aussi. Un serpent noir. La réplique exacte de celui que j’ai vu il y à trois ans… En beaucoup plus petit. »

    Rire nerveux. Il baissa la tête, des mèches de cheveux cachant son regard métallique.

    « Mais ce n’est pas ça… Dont j’ai peur. Ce dont j’ai réellement peur… »

    Posant sa main contre son torse. Il murmura ensuite:

    « … Est ici… »

    Silence, Crow s’était tût. Bougeant un peu les pieds, il remarqua ensuite bien vite qu’il n’était plus paralysé, il se releva, regardant Juuki avec un sourire un peu fatigué, limite forcé. Il posa sa main sur l’épaule du garçon, façon de lui dire de ne pas s’en faire. De toute façon, le fils du feu ne pouvait protéger Crow de sa marque, et l’oiseau ne voulait surtout pas qu’il s’inquiète pour ça. Surtout pas.

    « … Mais c’est fini maintenant… Allons-y. Tu n’a pas à t’en faire. »

    Son sourire s’affaissa, il laissa sa main tomber de l’épaule de son partenaire lentement… Il se risqua à poser une question à son tour, mal assuré.

    « Et toi ? Qui était cette femme… ? »

    Sa casquette dans sa main, il n’avait plus tellement envie de la remettre sur sa tête pour l’instant. Crow n’en voulait pas à Juuki pour ce qu’il venait de faire avant, pour lui, c’était un mal nécessaire. Il était juste un peu… Secoué, toujours. Enfin. Regardant un instant Juuki, il s’approcha un peu plus de lui. Perturbé, le protagoniste pouvait lui aussi réagir comme un petit enfant, cherchant un moyen de se rassurer et de se sentir à nouveau bien. Il en avait bien une, qui le calmait… Un geste que son frère faisait souvent avec lui pour l’apaiser. Attrapant l’une de ses mains pour le faire venir vers lui, le fils de l’air mit son visage près du sien, puis posa son front contre le sien en fermant les yeux, ne lui lâchant pas la main pour autant. C’était chaud, même agréable… Voir plus agréable que quand il le faisait avec son aîné. Le fils de l’air souri, toujours les yeux fermé en décollant lentement son front de celui du fils du feu. Ce geste n’avait duré qu’au maximum, 5-10 secondes. Ne prenant pas compte du geste qu’il venait de faire, c’était venu comme un automatisme, tendis que Aodh, un peu jaloux de son maitre, lui grattait le bas de sa jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Jeu 26 Mai - 18:51

La réplique exact qu'il avait vu il y a de cela trois ans. Un serpent noir. La réplique d'un serpent noir, en beaucoup plus petit. Le fils du feu écouta le fils de l'air d'un air absent, il réfléchissait. Ce n'était pas bon quand Juuki analysait une phrase. Crow avait mal là ..? Le coeur ? Don cela voulait dire que ce serpent fut un événement marquant qui refit surgir sa douleur interne. Cela devint rapidement compliquer pour Juuki, un air perturbé se dessina sur son visage tandis qu'il griffait nerveusement son pouce. Merde, il s'inquiétait maintenant. De plus ces marques en bas de ses chevilles étaient toujours là, ça voulait dire que ce qu'avait fait le serpent auparavant était resté là. Ancrée.

Oh, voilà qu'il changeait de sujet. Il en fut moins de deux pour que le fils du feu devient agressif. D'ailleurs il allait lui répondre sur un ton méchant quand son coeur s'arrêta de battre en voyant ce que Crow faisait. Ses mains se crispèrent dans le vide. Non, calme toi, ce n'est pas une attaque c'est juste un front contre front câlin. Normalement c'était Juuki qui allait vers Crow, il ne laissait personne le toucher ainsi. Jamais. Et même quand c'était Crow, il avait du mal. Il soupira en traitant Crow de tous les noms, dans sa tête, se calmant il le laissa faire. Tout ceci se passa en deux secondes. Quand il réalisa à quel point le visage de Crow était près, il se mit à rougir en détournant le regard. Quand Crow se décolla le fils du feu se retourna puis alla du côté où le sud pointé.


"Tu n'as pas réellement répondu..."

Il ne le regarda pas une seconde

"Il t'a fait quoi ?"

Il s'arrêta de marcher et mit sa propre main sur son propre front en soupirant. Normalement Juuki criait explosé, il n'avait pas l'habitude de contenir son agacement, sa colère et là, il le faisait.

"En plus tu sais...que quoi que tu as je t'aiderais."

Il se retourna et finalement s'enerva

"Parce que tu vois te voir comme ça et ne même pas savoir pourquoi c'est rageant ! P...Parce que je peux rien faire ! Et je deteste ça ! Je deteste ne rien pouvoir faire pour..toi."

Il baissa la tête en faisant un 'tssss' tout en crispant ses doigts dans le vide. Il detestait perdre le contrôle, il detestait ne pas savoir, il detestait se sentir faible face à l'inquiète de Crow, il détestait le fait qu'il soit inutil au garçon, il se detestait de ne rien savoir de son partenaire.

Par la suite il n'attendit pas Crow et partit en marchant tout en serrant les poings. Sa boussole faillit se briser. Le lac maudit était déjà éloigné, de là on ne sentait plus les ondes négatives que celui-ci envoyait. Il y avait un légé fleuve qui passait, tout était humide ici comme si des mini goutes de pluies tombaient en permanance sur eux. Juuki détestait ça, cela l'enerva encore plus et il secoua l'air avec sa main comme pour faire partir les goutes d'eau.


"putain.."

Pourtant il adorait la pluie. Enfin, il aurait adoré la pluie. Il n'en avait jamais vu encore. Il ne connaissait pas la mer, il ne connaissait pas la pluie. Mais là, il était tellement énervé, pas contre Crow, contre lui même, être si inutile, c'était une insulte. Il se sentait vraiment faible. Et puis cette femme l'avait perturbé, il n'était pas imperturbable non plus. Il avait peur de certaines choses, une chose l'effrayait plus que tout, mais il n'y pensait pas.

Bon sérieusement Juuki tu n'as plus huit ans, ce con n'avait pas profitait enfant pour agir réellement comme un enfant du coup à son âge il avait parfois des petites rechutes. Bon remarques il était jeune encore ça allait. Il fallait qu'il murissent un peu, soit bouder comme un gamin soit progresser. Il choisis la deuxième option ravalant son honeur et connerie de ce genre et s'arrêta de marcher. Puis regarda Crow en coin



"Tu vas mieux..?..."




_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Ven 27 Mai - 18:13

    Reculant alors de quelques pas, il s’était demandé ce qui lui avait passé par la tête d’avoir fait ça. Ce n’était pas le genre de geste qu’il était prêt à faire avec n’importe qui, surtout d’un coup, comme ça ! Et même si son partenaire de voyage n’était justement, pas n’importe qui, il ne se saurait d’habitude pas autorisé à faire ce genre de chose. Comme quoi, se laisser aller n’était pas forcement une bonne chose pour le fils du vent… Son côté trop tactile reprenait facilement le dessus. Bon… Aller, ce n’avait pas été long, nan ? Oublions vite ça, et l’affaire était bouclé, pas la peine d’en faire tout un plat. Détournant le regard, l’oiseau s’était passé la main sur la nuque en jetant un coup d’œil à Aodh. Le louveteau lui avait mordu le mollet… Ah, il ne l’avait même pas sentit. L’attrapant pour le prendre dans ses bras, le fils de l’air le laissa le mordre de nouveau à la base de son épaule, écoutant Juuki. Pas réellement répondu, avait-il rétorqué. Oui en effet, le corbeau n’avait pratiquement rien dit tout compte fait. Le protagoniste ne regarda toujours pas le garçon, entrouvrant simplement les yeux en regardant sur le côté. C’était bien parce que, aucun des deux garçons ne se regardait à cet instant. -En quoi c’est bien ? En rien. x’D- Crow qui fuyait toujours le regard de Juuki, et Juuki qui ne le regardait même pas une seconde en parlant.
    Silencieux, il n’avait même pas produit une seule réaction. C’était si compliqué pour Crow d’expliquer ce qu’il à. La raison remontait déjà à bien longtemps. Enfin… Pas si longtemps que ça. Plutôt quand il avait essayer d’expliquer la raison de son mal a un chaman, il y à déjà deux ans. Le chaman avait eu une réaction de dégout propre, et de peur en voyant le garçon. Celui-ci l’avait renvoyé aussi sec dehors hors de son espèce de grotte, l’humiliant devant les personnes présentes ce jour là en le traitant quasiment de pestiféré. Une grande déception pour Crow plus jeune, qui croyait naïvement que tout le monde allait l’aider, ou tout du moins, se montrer un chouilla plus compatissant. Ce ne fut que plus tard qu'il comprit que les gens prennent facilement peur en parlant du malin. Ce fut l’élément déclencheur, celui qui fit prendre conscience à Crow qui ne fallait pas parler de ce qu’il avait sur le corps. Qui fallait cacher cette chose, comme une honte. Et puis, rajoutons à ca, de la méfiance, et le tour est joué. Depuis, parler de ca était un tabou dans la bouche du garçon… Sauf devant ceux dont il n’avait pas le choix. Et quand bien même, il se forçait à chaque fois. Ravalant sa salive, Juuki le prenait vraiment par les sentiments avec la phrase suivante, le faisant presque culpabiliser de n’avoir rien dit. Aah… Qu’il était faible.
    Le suivant silencieusement, une goutte lui tomba sur le nez, il releva la tête vers le ciel. Lui au contraire, n’était pas un grand fanatique de la pluie… Sauf quand il y avait des tempêtes. Alors là, c’était très amusant pour Crow, surtout plus jeune. Le vent se mélangeant avec la pluie avait plus d’attrait pour lui que de la simple flotte qui tombait tout droit. Et puis, les tempêtes, c’est franchement plus drôle… Sauf quand bien sûr, comme Crow, quand tu te prend des trucs dans la figure… Bref passons.
    Le garçon releva la tête quand Juuki lui demanda si ça allait mieux. L’adolescent eu un petit sourire, restant tout de même un peu en arrière. On aurait dit que le fils du feu l’avait tiré de sa rêverie.


    « Oui, ca va mieux. »

    Hnn. Depuis tout à l’heure, Crow réfléchissait sur ce qui venait de se passer. Pourquoi ça le perturbait-il autant ? D’habitude, ca ne lui faisait rien, mais alors là, que dalle. De plus, le corbeau sentait le fils du feu un peu ailleurs, lui aussi. Et puis… Cette femme ? Juuki n’avait pas répondu, lui aussi. Car après tout, Crow n’était pas le seul à avoir vu des choses dans ce lac… Et puis, comme celui-ci paraissait fouiller dans les souvenirs…
    Est-ce que Juuki la connaissait ? Est-ce que cette femme était symbole de nostalgie ? Elle était sans nul doute, rattaché à lui. Vu comment ils se ressemblait, le corbeau n’avait pas de doute.
    Oh… Et puis tant pis, il n’avait qu’a penser à autre chose en parlant, et c’était réglé non ? Et puis comme ça, Juuki le savait, et il ne se poserait plus de question. Même si c’était trop tard pour en parler maintenant, tant pis, il fallait toujours un peu de temps à Crow pour se résoudre à dire quelque chose d’important -Pour lui-.
    Il s’avança à côté de lui, tendant son index comme si il avait trouver quelque chose d’ important à dire
    .

    « Une malédiction. »

    Il avait prit un pseudo-air sérieux. Crétin Crow, tu n’a pas trouvé d’autre moyen de dire ça que sous un air idiot ?…
    Non, autrement, ca ne passerait pas. Il fallait qu’il prenne du recul, et c’était le seul moyen potable qu’il avait trouvé. Aodh sauta alors de ses bras, marchant devant, dans une petite flaque d’eau.


    « Enfiin, c’est ce que m’a dis la vieille. » Néanmoins, il avait détourné le regard à l’opposé de Juuki, continuant d’avancer. « C’est ce que le serpent m’a lancé, il y à trois ans. Elle est visible autours de mon torse, en tant que marque.»

    Il haussa les épaules, puis rigola un peu.

    « Cette malédiction consiste à euh… Bah… A m’étouffer. Héhéhé… C’est marrant parce que c’est un serpent qui me l’a lancé et que…Hahaha… Ca à la forme d’un serpent… »

    Non, c’est très loin d’être drôle. C’était peut-être même déplacé de raconter ça à la légère, comme ça. Mais qu’y pouvait il. Le fils de l’air soupira, levant le visage vers le ciel, puis regarda Juuki avec un sourire en montrant un peu plus bas que sa clavicule.

    « Elle s’arrête ici pour l’instant. Mais cette saloprie monte … On m’a dit qu’il ne fallait, surtout pas qu’elle vienne s’enrouler autours de mon cou, sinon je… »

    Il ne finissait pas sa phrase, il eu un sourire statique. Si elle venait autours de son cou, il était mort. Mort étouffé. Et rien n’y personne ne pouvait faire quelque chose. Il prenait petit à petit conscience de ce qu’il venait à raconter à son partenaire. Il cligna des yeux nerveusement, puis regarda droit devant lui.

    « C’est pour ça que… Je cherche une pierre qui pourrait m’en débarrasser. C’est tout. »

    Wah. Il avait dit tout ça sans avoir une grande difficulté. Enfin plutôt, la difficulté n’était pas encore là. Le protagoniste tenta de dire quelque chose par la suite, mais ses mots s’emmêlaient dans sa bouche. Crow ne sortit qu’un baragouinement incompréhensible Il fit un geste du genre ‘ce n’est pas grave’, ne cherchant pas à continuer sa phrase ensuite. Il avança même un peu plus vite, faisant genre que tout allait bien. D’ailleurs, il n’avait même pas remarqué qu’il marchait plus vite. Et puis maintenant, c'était fait, Juuki était au courant... De cette manière, il n'aurait plus à se poser des questions si il restait avec lui...
    Si il restait avec lui ?... Peut-être qu'il s'en irait, après tout. Peut-être qu'il réagirait comme un être lambda, et qu'il voudrait l'éviter ensuite, et ne plus l'approcher...
    Mais non, le fils de l'air ne voulait pas s'y résoudre... Juuki n'était pas comme ça, pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Sam 28 Mai - 7:22

Cela allait mieux c'était déjà ça. Le fils de l'air continua à marcher longeant une sorte de ruisseau qui précédait une cascade un peu plus loin. Enfin, une petite cascade, ce n'était pas les chutes du Niagara non plus. Quoi qu'il en soit il ne s'attendait plus à avoir une réponse. Il resta silencieux en regardant le paysage plutôt brumeux à cause de ces petites goûtes qui flottaient dans l'air. Au moment où Juuki allait parler pour essayer de combler ce blanc assez pesant, ce fut Crow qui apparut. Avec cette tête, ce geste, tout à fait comique. Le doigt en l'air. Sur le coup Juuki faillit rire, mais en entant la suite il détourna le regard. Comprenant tout de suite. Néanmoins, plus Crow approfondissait, plus Juuki devenait distant et froid. Le fils du feu en vint à avoir un visage dur. Cela fut pire en entendant la façon dont le fils du vent parlait. Il rigolait. Son rire était tout sauf naturel mais, cela rendit encore plus froid Juuki qui d'un ton sans émotion dit directement après à voix basse

"Mort de rire."

Vent glacial. C'était bien la première fois que Juuki était si froid. Sa façon de parler n'était pas brusque mais, même dit calmement cela avait fait le même effet qu'un coup de poing. Horrible quand il si mettait. En entendant la suite, Juuki marcha plus lentement, se mettant à l'écart. Ca allait le tuer ? Il n'était pas con. Il avait tout de suite compris. Le fils du feu s'arrêta et garda la tête baissée. Il laissa Crow partir devant sans même le rejoindre, il resta planté là.

"Tu m'as sali." dit-il de voix forte pour que le fils de l'air puisse entendre.

Il garda la tête baissée un moment puis la releva en ayant un grand sourire et en marchant vers Crow

"Voilà ce que j'aurais dis si j'avais été con héhé. Saloperie d'oiseau et tu gardes ça pour toi tout seul sans m'en parler !"

Il dépassa Crow et lui mis une petite claque sur le derrière de la tête. Puis s'arrête en se mettant devant lui et en croisant les bras et en le regardant de haut en bas.

"Tu crois que quoi, quand me le disant j'allais me barrer ? Tu m'insultes là." dit-il de manière presque sérieuse, voir énervé.

Juuki releva brusquement le t-shirt de Crow pour voir sa marque. Il fit le rebaissa aussi brusquement qu'il l'avait relevé


"PF ça cache ton beau torse, faut t'enlever cette merde. Et pour ça MOI je vais t'aider à trouver cette pierre."

Il montra Crow du doigt "Tu es... ma priorité. Oublie pas ça."

Il se retourna "Crétin." puis continua à marcher.

Il réagissait plutôt bien non ? Mais en lui, la rage montait. Il était énervé, énervé de ne pas avoir été là avant, pour aider Crow. Oui comme si Juuki avait pu aider Crow contre ce serpent mystique. Bien sûr.

"Bon mūrkhaaaa~" -*crétin-

Il tourna légèrement la tête en regardant Crow en coin

"Tache de rester en vie."

Il fit le pouce lever puis continua à marcher. Il vu un espèce de grotte, pas vraiment mais -voir l'image où tu vois la grotte des anciens- Elle était pas très loin sur le chemin. Après cette grotte avait un espèce de chemin en zig zag qui montait en passant devant la cascade. Ils allaient se prendre de l'eau. La grotte était étrange, elle était pratiquement caché. Cela intrigua Juuki. De plus, elle était fermé. Ce n'était qu'un gros morceau de pierre caché avec des écritures au devant. Mais on voyait un étrange fil de lumière qui sortait d'un des trous de la pierre. Juuki s'approcha de celle-ci et passa sa main devant la lumière bleutée

"Wah, c'est jolie."

Il y eu un blanc, il réflechis. Il fit le tour de la pierre en regardant un peu partout. Puis se remis à sa place de départ.

"Tu le pousse avec moi...?"

[i]Il montra le bloque de pierre qui bouchait l'entrée. Il était énorme. Juuki disait à Crow de l'aider -de manière reformuler pour pas dire le mot 'aide' xD- comme si c'était possible de pousser ce bloque de pierre à deux. C'était impossible. Sans attendre Crow Juuki se mis à le pousser tout seul, rien ne bougea mais il continua en fermant fort les yeux. -Même si Crow l'aide ça change rien à ce que j'écris- Même avec de l'aide Juuki n'arriva pas à pousser ce cailloux de MERDE comme il disait si bien. Il s'enerva tout seul sur le cailloux en donnant des coups de pieds dedans. Puis il eu une idée.

De toute façon il devait rappeller son dragon pour ne pas que celui-ci perde la route. Il avait tendance à s'éloigner beaucoup des fois. Et lui-même se perdait. Ce n'était pas bon. Bref Juuki envoya un sigal dans l'air. Il s'asseya en indien en croisant les bras. Ses yeux ne lachèrent pas le visage de Crow une minute. Il fit un espèce de rire diablotin en mettant sa main devant sa bouche comme un sal gosse. Allez savoir à quoi il pensait mais ce n'était pas très pure. Cinq minutes après son dragon arriva, il passa à coté de Crow et se posa. A ce moment le fils se leva et parla à son dragon qui alla avec lui à coté de la pierre. Juuki la poussa aussi pour l'aider. Car oui, le dragon eu du mal. Beaucoup même. Ils y arrivèrent -avec ou sans l'aide de Crow ou de bébé Aodh x3- Cela fit un bruit ! Ils ne purent pas la pousser bien loin, juste assez pour qu'une personne rentre à la fois, et une personne mince ! Le fils du feu poussa son dragon pour passer -sans gêne- et rentra dans la grotte le premier. Son dragon regarda Crow d'un air neutre, mais ne l'embêta pas.



"WAHHHH CUROW VIENT VOIR"

"Oui va voir Karo." dit le dragon en regardant Crow d'un air satisfait.

"C'est CUROW Anshu!" dit-Juuki en sortant sa tête de la grotte d'un air légèrement mignon. Puis il re retra.

De toute façon c'était Crow, non Curow et encore moins Karo. Sur les murs, il y avait des centaines voir des milliers d'inscription de langues anciennes. Juuki comprenait quelques mots mais sans plus. Des dessins représentant chaque race y était dessiné en bleu aussi. Pour la race de Juuki ce n'était pas très flatteur, très sanguinaire. Il y avait le bon et le mauvais coté représenté de chaque race. Il y avait aussi certains lieux. Juuki sembla si sérieux en regardant ses dessins, enfin il se concentrait plus sur sa race que sur les autres dessins. Il essayait de comprendre.












_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   Dim 29 Mai - 17:19

    « Mort de rire. »

    Crow baissa la tête. Son partenaire était devenu si froid en un instant, qu’il eu même un bref moment d’hésitation, fronçant simplement tristement les sourcils en penchant un peu la tête vers l’avant. Heureusement que Juuki ne pouvait pas le voir, vu qu’il avait marché un peu plus en avant. Ne l’entendant plus marcher derrière lui, le corbeau s’était stoppé lui aussi, restant dos au garçon du feu. Première fois qu’il redoutait vraiment la réaction de quelqu’un par rapport à cette histoire… C’était fou. Même le protagoniste n’en revenait toujours pas. Le ‘Tu m’a sali’ ne fit que rendre le fils de l’air encore plus perplexe, tirant une légère moue. Il avait l’air de prendre ça mal…
    Puis, un petit moment passa sans que quelque chose se passe. Jusqu’à que Crow entende Juuki revenir vers lui. N’osant pas pour l’instant se tourner vers lui, il ne fit que de regarder sur le côté, comme si il appréhendait ce qui allait arriver. Ce qui arriva ? Juste une petite claque sur l’arrière du crâne et un Juuki qui n’avait justement, pas l’air si fâché que ça au final. Si il avait été con ? Non… Euhm, il avait fait la comédie avant ? Crow le regarda, l’air un peu bêta en relisant ce que venait de faire le fils du feu. Et lui qui avait eu une légère frayeur en voyant sa réaction précédente…
    Se tenant la tête après le coup, il fronça un peu les sourcils, boudeur. Oui Juuki, Crow avait cru un instant ça. Juste un instant, et ensuite, il s’était dit que ce n’était pas toi, de faire ça. Le protagoniste avait juste été enseveli de doute. Ne ripostant que par des ‘maiiis’ des ‘Beuuh’ et des ‘Hmm’ pitoyable face à son partenaire, il se retrouva rapidement dépassé par les propos de celui-ci, rougissant un peu quand il leva son t-shirt, s’agrippant ensuite à celui-ci en le tirant vers le bas, au cas ou… -x’D ?- Puis , il n’avait plus rien dis ensuite en écoutant Juuki dire qu’il l’aiderait à trouver cette pierre. Le corbeau l’avait juste dévisagé, étrangement. Le garçon avait toujours cette même tête quand il se trouvait face à une phrase qu’il n’arrivait pas à… Capter, capter dans le sens qu‘il n‘arrivait pas à y croire. Une tête d’ahuri voir choqué, exprimant un grand manque de réactivité. Priorité ? Depuis quand il…


    « Je… JE…Je suis la priorité de personne ! Pis c’est quoi ce mot… Pri-o-ri-té ? Ca n’a aucun sens ! Sérieux ! »

    Le visage de Crow, devenu un peu rouge de gêne, s’était détourné. Il avait déboulé cette phrase, comme un boulet de canon, parlant très rapidement en gigotant ces doigts dans le vide. Oui, le corbeau était vraiment un idiot, surtout quand il est gêné…Il parlait juste pour parler, ou ronchonner, protester. Mais Juuki c’était déjà détourné, marchant de nouveau.

    « C’est toi le crétin ! Idiot tu… D’un coup tu… Froid et bam, chaud. Genre tu… »

    Non mais tais-toi Crow. On sait très bien que l’attitude qu’a eu Juuki au début, t’a déplu et t’a même rendu triste sur le coup, mais pas la peine d’en rajouter… En plus, tu n’arrive même plus à t’exprimer correctement. Tu t’enfonce. -Comment l’auteur il est méchaaant… >D.-
    Mūrkha ? Et puis quoi ? C’était quoi ce mot ? Le corbeau pencha sa tête sur le côté, attendant la suite…Puis…
    Ah… Non, Juuki était incroyablement sexy et classe sur le moment. Non, depuis le début c’était comme ça… Crow ne pouvait que contempler, de toute façon Secouant légèrement la tête, il hocha la tête en voyant le pouce levé de son coéquipier. L’oiseau n’allait pas se laisser mourir, de toute façon.
    Décochant un grand sourire sincère au protagoniste, Crow fit aussi un pouce levé à son tour.


    « Hn ! J’y compte bien ! »

    Marchant un peu plus vite pour se retrouver à côté de lui, l’oiseau se sentait de nouveau bien. Néanmoins

    « Mourrkah ? Ca veut dire quoi ? »

    Accent bizarre, et plutôt mal dit de la part de Crow. Mais assez mignon, il le regarda de manière de dire qu’il ne comprenait pas.
    La grotte arriva bien assez tôt ensuite, bloquée par une grosse pierre qui avait la forme d’une stèle, elle était énorme et paraissait très lourde. Le fils de l’air s’arrêta au contraire de Juuki, observant tout de même les faits et geste de celui-ci. Mais bien vite, son regard métallique fut attiré par les écritures gravées au devant de celle-ci. Qu’était cette grotte ? Avait-elle un sens particulier ? Dans tout les cas, il semblait que dans un temps anciens, des personnes ont laisser leurs marques ici. Mais… Était-ce vraiment des personnes ?
    Le fils de l’air regarda un instant Juuki, fronça un peu les sourcils en regardant la lumière bleu sur sa main. C’était quoi ça ? D’accord c’était joli, mais le corbeau semblait beaucoup plus méfiant que ne l’était le fils du feu.
    S’approchant à son tour de la lumière quand Juuki s’écarta pour en faire le tour, le garçon tenta de voir à travers la petite fente, mais celle-ci était beaucoup trop petite, et seule la lumière arrivait dans la pupille du corbeau. Se frottant ensuite cet œil en reculant, il acquiesça quand Juuki lui demanda de pousser avec lui.
    Bah de toute façon, Crow aussi était curieux de savoir ce qu’il y avait dans cette grotte. Rejoignant alors Juuki en poussant avec lui, elle ne bougea même pas d’un pouce. Râlant aussi, il grogna après elle fusillant cette pauvre pierre du regard, mécontent. Aodh aussi, essayait de pousser, gémissant faiblement en voyant que de toute façon, rien ne changeait. Après quelques tentatives, Juuki arrêta, puis lança un signal dans l’air, le même que pour appeler son dragon.
    Son dragon.
    Crow ne prit pas vraiment en considération le fait qu’il allait revoir cette créature qui l’avait provoquée, continuant de pousser tout seul le rocher, ne remarquant même pas que son ami, assit au sol, le fixait étrangement. Ayant vite marre, il se laissa tomber contre la pierre, tout ramollo en tapant celle-ci avec son poing, l’insultant faiblement au passage… Peu importe la force qu’il y mettrait, rien ne changera. Restant impassible devant petit Juuki diablotin, il le regarda juste, puis détourna les yeux.
    S’écartant alors en croisant les bras, il resta debout, les yeux fermés tout en fronçant les sourcils. Cinq minutes après, le dragon arriva.
    Ne le regardant même pas, Crow aida tout de même à pousser lui aussi, si bien que la stèle fit un bruit monstre avant de rouler un peu sur le côté. Ils n’avaient pas réussit à la pousser de beaucoup, mais c’était suffisant…
    Juuki se précipita presque à l’intérieur, et alors que Crow allait faire la même chose, il fut arrêté par le regard du dragon. Il ne faisait rien pour l’embêter, mais Crow restait sur ses gardes, lui renvoyant le même regard, cependant en coin, neutre. Arrêtant ensuite en entendant Juuki l’appeler, il avança vers l’entrée… Mais attends… Karo ?

    L’oiseau tourna alors sa tête vers Anshu, toujours neutre et allait lui répliquer qu’il s’appelait Crow et non Karo que Juuki parla à sa place. Ouais… Les deux avaient des problèmes avec son prénom, en tout cas… Franchement, il était aussi compliqué que ça ?… Il murmura, tout en soupirant.


    « Raah… C’est Crow bon sang… »

    Jettant un dernier coup d’œil au dragon avant d’entrer, il fit un petit signe avec sa main comme pour lui dire salut, avant de passer entre la pierre et le mur pour pouvoir passer. Rentant à son tour dans la caverne, il toucha deux ou trois fois son pendentif avec les plumes de corbeau avec son index. Depuis l’épisode de la grotte glacière, l‘idée d’entrer dans une grotte n’était pas la bienvenue… Même si cette grotte ne paraissait pas en elle-même, dangereuse.
    Des signes, des marques, des dessins explicatifs… Les murs en étaient jonchés. L’oiseau ouvrit de grand yeux, comme tout d’un coup fasciné et marcha lentement en regardant plus particulièrement certains d’entres eux. Mais sur le moment, Crow ne chercha même pas à voir sa propre race -Vu que je ne sais pas trop en fait, je tente pas le diable-, allant directement vers Juuki, tout sourire.


    « Waaaaahhh… Tu as vu ? Y à toute les races qui sont là… hé ? »

    Regardant à son tour, il ne s’étonna même pas en voyant que Juuki regardait la race des contrôleurs de feu… Souriant un peu, il regarda, lui aussi. Montrant le bon et le mauvais côté, le fils du vent pu aussi voir le côté sanguinaire de la race du feu… Chose qui ne le dérangea pas plus que ça, en fait. Il souri juste, croisant les bras.

    « Les tiens sont des fiers combattants, hein… »

    Enfin, Crow voyait les choses ainsi. Après ça, il s'éloigna un peu pour continuer à regarder...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La piedra ve todo y nadie puede callarla. [pv : Crow/terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» es que yo sin ti y tú sin mi dime quién puede ser feliz +18
» Quien puede ser libre, no se cautive.
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Mangekyoo le rauyome magique~ :: Direction, montagne rocheuse ! :: Près du lac...-