~Mangekyoo le rauyome magique~


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♥️~Forum de Crow et Juuki ~ ♥️  oui flemme de faire la puuub~ alors j'ai stoppé les inscriptioons~

Partagez | 
 

 A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Jeu 3 Mar - 12:52

La mort, c’est chaud et douloureux’. Crow avait pensé cette phrase avant de tomber dans un semi-coma. Son corps tout entier était chaud, il avait l’impression de bouillir de l’intérieur, lui rajoutant une sentence de plus à son calvaire. Il était vraiment mal. Mais gardant les yeux ouvert, il était comme un spectateur externe à son corps. Oui, il avait l’impression d’être vide, d’être juste une carcasse sans vie, de n’être plus là, déjà. Peut-être que c’était ca, la mort. Une chose étrange ou l’on est ni vraiment là ni totalement présent. Ou l’on est autre part. Cependant, le souffle qui lui arrachait presque la trachée restait comme une accroche branlante à la vie. C’était la seule chose qui lui restait maintenant, respirer, vu qu’il ne pouvait ni voir, ni entendre, ni même vraiment sentir quelque chose. D’ailleurs, la première chose qu’il aurait pu faire, s’il avait pu, cela aurait été de rire. Tout ca était tellement ironique à ses yeux. Jamais Crow aurait cru qu’il allait mourir de la sorte, jamais. Merde quoi… Normalement, il avait un délai de deux ans de plus…
Aodh couina quand même lorsque Juuki lui ordonna d’arrêter. Pauvre animal, il était bien trop jeune pour comprendre quoi que ce soit à la situation, et la seule chose qu’il était capable de faire, était de couiner lamentablement en regardant son maitre se consumer. Il ne fallait pas trop en demander à Aodh lorsqu’il est en louveteaux. Regardant le garçon du feu, il se tut finalement d’un coup, montant sur l’épaule de Crow. En vérité, Aodh souffrait aussi. Un lien fort s’était établit entre l’être de l’air et l’animal. Un lien que seul eux, peuvent comprendre. Et après ca, le louveteaux se fit petit pendant que Juuki s’occupait de tout, essayant de suivre la cadence, changeant de place quand il le fallait, il passait presque inaperçu.


[…]


Sincèrement, si Crow avait un réel spectateur de ce que venait de faire Juuki pour lui, il aurait été tout simplement émerveillé et reconnaissant. Oui, comme un petit enfant. Juuki avait usé d’une telle endurance, et en même temps…
Et en même temps, il avait fait réellement attention à Crow, pendant tout ce trajet. C’était tout simplement admirable, même l’auteur est impressionné -Bref.-.
Mais malheureusement, Crow ne savait rien de tout ca. Il n’avait été qu’endormit, ne sentant même pas que certaines parties de sa peau lui chauffait. Ni même l’eau qui l’avait absorber… Quoi que. Ce froid lui avait fait le plus grand bien… Enfin, disons ca comme ca.
Par-contre, ce qui le réveilla, ce fut le coup de poing dans l‘abdomen, le faisait recracher rapidement toute l’eau qu’il avait avalé. Reprenant sa respiration avec de grandes bouffées, il n’avait plus le souffle coupé. Grand soulagement, énorme soulagement. Ses sens revenant peu à peu, il entendit vaguement Juuki dire quelque chose, un mot. Mais sans comprendre son sens, Crow jugea qu’il était encore dans les vapes. Lorsque la vue lui était revenu, il se frotta lentement les yeux, grinçant un peu des dents. Mais à présent, il était sauf. Tapotant lentement le dos d’Aodh d’une main, il chercha lentement Juuki du regard, toujours légèrement comateux même si toutes les toxines n’étaient plus là, désormais.
C’est alors qu’il le vut, allongé à demi dans l’eau, essoufflé et apparemment épuisé. Le corbeau crispa lentement ses doigts contre le sol.
Puis il se leva d’un bond, comme s’il avait acquis une nouvelle force. S’affolant presque il s’arrêta devant le garçon du feu, s’agenouillant devant lui. Le protagoniste grimaça, n’osant pas le toucher, il resta devant lui, toujours angoissé.


« J…Juuki !! Q-Qu’es ce que tu as foutu ?! P-Pourquoi tu es… »

Ne réalisant pas encore totalement qu’il venait de lui sauver encore une fois la vie, Crow regarda un moment le sang, ce qui en lui, déclencha une réflexion intense. Comment était-il arrivé ici ? Pourquoi Juuki était-il ainsi ?…
Le corbeau réalisa alors. Il lui avait encore sauvé la vie. Le jeune homme resta un moment les yeux écarquillé, n’en revenant pas lui-même sur le moment. Puis, lentement, il commença à ouvrir la bouche comme pour dire quelque chose.


« W-Whaaaah…M…MAIS …MAIIIIIIS !!! MAIS POURQUOI ?! »

Il s’agita tout seul, ayant pour le moment, un air en colère sur le visage.

« IDIOT !IDIOT ! ABRUTI! T’ES QU’UNNN…. »

Il toussa, se mettant à grogner ensuite. Il était juste incroyablement inquiet pour lui, ce qui lui donnait des réactions un peu étrange. Et puis, il n’y avait pas que ca. Il ne voulait plus que personne se risque à tenter des choses aussi périlleuses pour lui… Surtout les personnes qu’il appréciait. Non pas qu’il considérait Juuki comme incapable de quoi que ce soit, il considère le garçon du feu comme quelqu’un de fort d’ailleurs mais…
C’était comme viscéral depuis la mort de son frère.
Devenant lentement rouge ensuite en fixant Juuki, la colère passa à la gêne.


« C’EST…LA…DEUXIEME FOIS ! »

Il fit d’ailleurs le chiffre deux avec ses doigts, comme pour lui montrer, afin d’appuyer bien sur ses mots.

« Deuxième fois que tu me sauve la vie !! M-Mince quoi Juuki ! Je sais vraiment pas comment… »

Il coupa sa phrase, mal à l’aise. Crow fronça tristement les sourcils, toujours rouge… Il aurait voulu finir sa phrase par un ‘ je ne sais vraiment pas comment te remercier’ ou encore un ‘Tu n‘aurais pas du faire tout ca pour moi’. Mais cela s’étranglait dans sa gorge.
Crow était partagé entre plusieurs sentiments lui aussi, à ce moment là.
Finalement, il baissa les yeux, faisant un petit mouvement d’inclinaison vers l’avant.


« Merci, Juuki. »

Se relevant sur ses jambes, il souri un peu, se grattant derrière la tête. En fait, il était heureux. Heureux d’être en vie, bien sûr… Mais pas que. Il eu un moment de silence avant de reprendre, tout en tendant sa main vers Juuki pour l’aider à se relever -Si ce n’est pas encore fait, sinon, il ne fait rien bien sûr. Et si c’est le cas et que Juuki lui prend la main, il l’aide à se relever.-

« … Je suis content… vraiment content de t’avoir comme partenaire. Merci aussi d’être avec moi. »

Il ne disait pas ca parce qu’il venait de lui sauver la vie. C’était vraiment sincère, peut-être trop même que c’en était douloureux. C’était le moment qu’il l’avait forcé à dire ca, sinon, il l’aurait surement gardé pour lui. Ce n’était pas trop son genre de déballer ses sentiments comme ca.
Le corbeau déglutissait de nouveau mal à l‘aise, et eu un rire.


« … Héhéhé. J’essayerai d’être un peu moins boulet la prochaine fois. Désolé. »

Tournant le dos à Juuki, il regarda un moment Aodh qui semblait toujours secoué. Il le prit doucement, et le mit sur son épaule.

« C’est la fin de cette forêt. Après le pont, c’est la ville. »

Crow eu un vague sourire triste sur le visage, puis il avança un peu. Le pont n'était vraiment pas loin d'eux, maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Sam 5 Mar - 0:32

Quand il vut l'enérgie dont Crow fut preuve simplement pour se relever et crier sur l'être de feu, il ne pu qu'en sourire, de manière fatigué certe, maisil sourit. C'était bien la première fois qu'il était heureux de voir quelqu'un lui hurler dessus avec tant d'energie. Il repris son soufle au bord de l'eau, seulement un bras poser sur la terre ferme le reste du corps étant dans l'eau glacé, puis finalement il ferma les yeux quelques instant écoutant Crow demander pourquoi. Il répondit au tac-au-tac

"ben...t'es mon frère de voyage, c'est tout..."

C'était un compliment énorme pour Juuki. Son seul frère était son dragon, dragon qui lui manquait d'ailleurs. Il le regarda avec un légé sourir en coin en forçant sur ses bras pour se soulever hors de l'eau et mettre son torse contre l'herbe, gardant ses jambes dans l'eau. Oui c'était la deuxième fois qu'il lui sauvait la vie. Mais que faire contre le destin. L'être de feu se contenta d'observer le fils du vent d'un air calme. Il s'essuya de sa main son front, laissant ainsi une trace de sang sur son front sa joue et sa main. Comme ça avait coulé abondamment sa main était vraiment en sang mais il n'y prétta pas attention préférant regarder Crow. Un légé sourir arriva, non pas pour son 'merci' mais plutôt pour son geste. Lui aussi lui tendis la main en sang, et réussis à se relever grâce à lui. Il laissa du sang sur la main de Crow sans s'en rendre compte.

"Tinquiète, pas de problème."

Il eu un légé rire, en entendant ce qu'il dit, trop fatigué sur le moment pour répondre il se contenta de se taire avec un sourire sur le visage. Il ne fit pas attention ensuite à ce que disait Crow,le coup à la tête l'avait mis dans un état second. De toute façon il se serait énervé en entendant ce qu'avait dit Crow, au sujet du 'boulet'. Au lieu de dire ça agis, aurait-il dit. Au lieu de faire une sorte de victime comme il pensait. Quand au pont il n'entendit rien du tout, il se contenta de regarder Crow passer devant. Le fils du feu se réchauffa grace au flamme faisant ainsi sécher ses vêtements. Il resta légèrement endormis sur le moment. Puis cinq minute après un long silence -même si Crow lui parle il ne répondra pas- il ouvrit les yeux et regarda Crow de nouveau conscient

".....ENFIIIIIInnnnn"

Il se mis à courrir vers le pont en tirant Crow par une manche, la brulant légèrement. Finalement il arrêta bien vite de courrir, fatigué, il avait tout usé dans sa course de tout à l'heure. Il marcha donc en boudant légèrement. Ils sortirent de la forêt laissant place à un pont au dessus d'un grand ravin qui semblait être sans fond à première vu. Mais quand on s'ne approchait on se rendait compte qu'une longue, longue rivière y était en bas, après nombreux rochers pointues. On pouvait ici y sentir le vent, il y était pont. Beaucoup d'oiseaux exotiques y étaient entrain de tourner autour, ou de s'y poser. Juuki avança traversant le grand pont. Il remarqua alors une petite cabane suspendu en hauteur. Il s'arrêta et la regarda

"heh c'est cool comme endroit pour vivre non?"

C'était pour les voyageurs, jamais personnes ne s'installaient longtemps ci. Il regarda Crow légèrement et fit un petit sourire de diable, sexy ou mignon, allez savoir.

"On est plutôt solitaire à la base non?"

Il continua à marcher ensuite arrivant à la fin du pont. La ville était à proximitée, après le pont se serait un petit chemin jusqu'à une grande porte, une porte de 30tonnes, qui s'ouvrira celon qui passe. Un peu comme les villes du moyen-âge enfermé dans des murs.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Sam 5 Mar - 19:13

    Crow remarqua que Juuki ne lui répondait pas. Il ne fit que soupirer légèrement, le pauvre, il devait être crevé après avoir couru comme un malade. Le corbeau avança alors tout seul, se remémorant les dernières phrases de l’être du feu.
    Frère de voyage, en voila bien un terme qui faisait plaisir à Crow. Frère, c’était bien plus que partenaire, quelque chose de plus fort. Et franchement, ca lui plaisait. Il avait eu un léger sourire à cette appellation, remettant correctement son écharpe verte autours de son cou.
    Avançant lentement au premier abord, il se fit tirer de ses pensées par Juuki qui lui avait prit la manche en courant. Il le dévisagea, surtout lorsqu’il s’arrêta un peu plus loin, continuant de marcher. Le corbeau haussa un sourcil, ne remarquant pas que sa manche était un peu brûlée, au passage. Peu importe, après tout. Le jeune homme eu un sourire en voyant le pont. Imposant et installé au dessus d’un immense gouffre qui paraissait sans fond, des oiseaux de toute sorte le survolait. Agréable endroit pour Crow, qui, comme un gamin, sauta sur le rebord en rigolant joyeusement. Même s’il pouvait tomber à tout moment, ce genre de chose ne lui faisait pas peur. Digne d’un fils de l’air, le vertige, il ne connaissait pas… Et heureusement. Marchant agilement sur le bord tout en restant à côté de Juuki, il croisa ses bras derrière sa tête.


    « Ouais ! C’est chouette ici ! »

    Enfin… Pour Crow, c’était parfait. Un truc en hauteur, là ou on pouvait sentir le vent, ou il n’y avai personne ? L’endroit rêvé.
    Mais, Crow ne pouvait vivre sédentaire. Bien au-delà de sa recherche qui le forçait à voyager, la nature des Gokuudjin est d’être nomade. Ils ne peuvent établir un véritable lien avec un lieux, qu’il pourrait considérer comme leur ‘maison’. C’est quelque chose de totalement contre-nature, et ca, Crow l’eu apprit bien vite. N’ayant eu qu’une vague réaction à la phrase suivante du garçon du feu, il lui tira la langue.


    «  Mouais. A la base. »

    Puis il enleva sa casquette un moment, tenant celle-ci dans sa main droite. Solitaire, Crow ne l’était pas spécialement. Parfois, il aimait être seul, et parfois, cela l’angoissait un peu… Comme la majorité des gens. Mais, ayant voyager pratiquement seul un petit moment, il s’y était fait… A la solitude. Et elle n’était pas spécialement dure à surmonter. Perdant un instant ses pupilles métalliques contre les rochers aiguisés en bas, il jeta à son tour un coup d’œil à Juuki. Puis, il sauta à terre lorsque la fin de ce pont se fit voir. Puis, un petit sourire au lèvre, il passa devant le garçon aux cheveux rouges, attrapant son poignet du côté ou il n’était pas blessé.

    « Héhé… ♪ »

    Puis il courra devant en le tirant un peu, le forçant au passage, à accélérer un peu le pas. Il était gonflé, tout de même. Mais il voulait faire comme voulait faire Juuki peu avant.
    Tout content d’être enfin arriver vers autre chose qu’une forêt, le corbeau finit par lâcher le poignet de Juuki au bout d’un petit temps, presque arrivé devant l’immense porte. Sans se rendre spécialement compte que sa main lui brûlait, il ne montra aucun signe de douleur, ni une grimace pendant le trajet. Arrivée à destination, l’être de l’air leva la tête vers la lourde porte. Le jeune homme eu une moue.


    « Accueillant hé… »

    Puis il haussa les épaules. Comment rentrer dans cette ville ? L’oiseau eu bien une idée. Tout d’abord, utiliser l’entrée principale, choix des plus simple… Ou sinon…
    Bah…


    « J’vais pas attendre qu’ils ouvrent les portes moi… »

    Un sourire en coin, confiant, il craqua ses doigts.

    « J’vais passer. »

    Puis, son regard d’acier se planta sur Juuki.

    « Et toi, cette fois-ci, tu viens avec moi. »

    .Le corbeau faisait allusion à la dernière fois, là ou ils devaient passer le ravin , ou il avait proposer de monter sur son dos. Bon… Autant vous dire que cette fois, ce n’était pas comme si il avait vraiment le choix. Crow était plutôt impatient, sur ce coup là. Et c’était peut-être même… Complètement idiot de passer ainsi le pas de cette ville. Mais, il n’avait pas prit le temps de réfléchir aux conséquences.
    D’un geste rapide, il souleva le garçon du feu en ‘princesse’ -comme tu le dis si bien. :p c‘plus facile d‘expliquer comme ca.- et prit un peu d’élan avant de ‘s’envoler’ pour atteindre sans grande difficulté le mur qui servait de rempart au monde extérieur. Content de son exploit, il posa Juuki au sol regardant la ville devant lui.


    [J’suis… Euh, incertain et déçu de mon post. Soi disant passant, dis moi si je dois changer la fin concernant Juuki, ou un autre truc. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 6 Mar - 2:29

[Non je suis même étonnée que tu es réussis à écrire tout ça avec mon post minable xD et pour la fin ta qu'à laisser sauf que Crow y va tout seul Juuki le laissera jamais le porter, il préfère se débrouiller tout seul . Désolée s'il manque des 'i' ou bien des 's' enfin des lettres quoi, les touches sont horrible chez mon père jte dis pas la galère jdois taper comme une malade xD]

A la base l'être de feu était quelqu'un d'insosiable en apparence, alors qu'en fait c'était tout le contraire, il avait le sang chaud et même si avant il ne parlait pas un simple geste, ou regard montrer qu'il n'étais pas froid. Néanmoins, il préferait être seul. Pourquoi ? Parce que si il faisait une erreur, il ne m'êtait en danger que lui même, et surtout, il n'avait personne sur le dos. A la base, Juuki ne vient pas en aide au gens. Pendant son trajet dans le désert il s'état arrêté dans un sorte de village, une tribu venait de se faire attaquer par des barbares, il y avait une femme au sol entrain de pleurer, son mari devait-être mort ou peut-être étais-ce son père allait savoir qui était l'homme couché devant-elle. Mais pour dire que l'être de feu l'avait vu et était passé devant elle sans la calculé, il avait pris de l'eau dans leur puit et étais partit comme il était venu, dans le silence. Il n'avait pas était ému plus que ça. Et puis il estimait que cette femme devait surmonter cette peine seul, sans l'aide de qui-que-ce-soit. Crow était une exception, si il avait besoin d'aide, Juuki lui en donnerait. Même si ce n'étais pas à long terme. Sa vrai nature reprendrai le dessus même avec le fils du vent, sans doute.

Il s'était laissé tirer par le poignet par l'être de vent, n'aimant pas qu'on le touche surtout quand il était vulnérable il se contenta de brûler le garçon. Mais cela ne sembla pas plus que ça le déranger. Juuki n'avait tenu Crow que par obligation, sinon il tenait par les vêtements, mais jamais au contact même. C'était aussi un signe de froideur mais c'est qu'à force de toujours faire attention à comment toucher la personne, on en viens à detester qu'on vous touche.
Il regardait Crow marcher sur le rebord du pont avec de grands yeux l'air de dire 'moi aussi', mais il avait une flèmme monstre sur le moment alors il ne bougea pas, enfin il marcha juste. Il s'arrêta presque devant la gande porte. Imposant.

"c'est dla provoc'" dit-il sur un ton de racail en souriant en coin

"ça donne envie de détruire ses grands murs."

Il regarda Crow légèrement étonné l'air de dire 'qu'est ce que tu veux dire par là ?' ne pas attendre qu'ils ouvrent les portes ? AH, mais oui fils de l'air. Chanceux. Juuki se contenta de plisser légèrement les yeux d'agacement de ne pas pouvoir faire ça.

« Et toi, cette fois-ci, tu viens avec moi. »

Il fît un geste de recul avec sa main comme pour lui dire qu'il en était hors de question. Et fit un légé sourire en coin.

"Je n'ai pas besoin d'aide. MOI." dit-il en visant bien Crow du regard d'un air provocateur.

Quoi que sur le moment il avait dit ça sans réflechir à comment il allat monter se mur. Finalement. Après cinq bonne minute de réflexion. Il frappa avec la chose indiqué à la porte, se sentant terriblement gêné de faire ça il afficha un sourire nerveux en coin en fronçant légèrement les sourcils. Il venait de prendre un coup à sa virilité. De simple mur l'empêcher de passer. Voilà qu'il devait frapper poliement à une porte. Demander la permission d'entrée. Non, hors de question. Quand l'espèce de petite fenêtre (pour voir c'est qui, je sais pas comment on dit) s'ouvrit pour voir qui était dehors, Juuki se présenta comme un voyageur. Le garde le dévisagea et ouvrit la porte, mais pas la même. Dans la grande porte en bas il y avait une porte normal. Ce n'était donc qu'une illusion d'optique pour donner l'impréssion que c'était bien protégé ? Le garde ne laissa pas entrer tout de suite Juuki, il se pointa devant la porte pour l'empêcher d'entrer et dit


"vous avez vos papier ?"

"mes..papier ?" était ce une expréssion dans la langue ? Il ne comprenait pas? Et de toute façon même dans sa langue il n'aurait pas compris. Depuis quand on avait des papier.

En fait, le garde pensait que Juuki venait de l'autre ville, il avait donc reçu sans doute un papier qui disait qu'il appartenait à l'autre ville etc. C'était un système pour savoir le type de voyageur qu'il recevait. Le garde le fixa en plissant les yeux, finalement l'être de feu le regarda neutrement et décréta

"non mais j'ai ça" il lui montra son poing et comme un idiot le garde regarda, et se le pris en plein dans le nez.

Nez qui se mis d'ailleurs à saigner. Juuki l'attira dehors rapidement et commença à le frapper, il s'arrêta seulement quand le gars fut évanoui. Il passa la porte en saluant les autres gardes d'un signe militaire de la main. Les autres gardes se regardèrent l'air de dire 'et l'autre ?' puis ils sortirent dehors, et peu de temps après on entendit un 'arrêtez le!' mais Juuki était déjà loin (avec Crow qui n'a pas du resté perché en haut XD)

Juuki marcha tranquilement, entre temps il avait remis son chèche, il préferait toujours cacher ses cheveux rouges en publiques. Pas facil à porter son identité quand on est de feu. Il finis par regarder Crow

"Tu vas faire quoi alors maintenant?"

Il s'arrêta en le regardant. Maintenant qu'il avait son chèche il redevenait mysterieux on ne voyait plus s'il souriait ou si il ne souriait pas. Cela rendait son regard encore plus perçant. D'ailleurs il regardait Crow d'un air indéfinissable. Il ferma les yeux et détourna la tête en réouvrant les yeux, faisant mine de regarder ses ongles -qui ne se voyent pas, vu que bandage-.

"Parce que je me dis que c'est vachheeement dangereux de laisser un abrutit, maladroit, trouillard, et herbivore -rien à faire ici ce mot il confond avec un autre- Comme toi tout seul voyager." (herbivore va bien avec ton erreur 'sang de tortue')

Juuki à ce moment aurait eu deux bonnes raisons de 'fermer sa gueule' de démon. Première raison il n'avait aucun sens du danger, il adorait ça, il l'attirait, alors c'était plus lui l'abrutit en danger dans l'histoire. La deuxième raison était que Juuki avec son envie constante de se battre finirait par faire une guerre civil en allant seul de village en village, alors, enfin il ne pouvait jusque que se la fermer.-En fait les deux son foux.- Il semblait faire un air arrogant. Fière de ses mots, enfin, sauf d'un qui n'avait rien à faire ici.

"enfin jdis ça jdis rien. A plus."

Il venait de comprendre qu'il s'attachait à Crow, il venait de comprendre que sa phrase voulait dire 'restons partenaire' alors ça solution pour ne pas perdre la face était de partir seul encore une fois. Il finit sa phrase en rougissant légèrement, ça se voyait un peu malgrès son chèche, on pouvait distinguer son air gêné. En tout qu'à il partit marchan tranquilement dans la ville.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 6 Mar - 17:55

    Le corbeau se gratta pensivement la joue, regardant la ville qui s’étendait devant lui. Tant pis pour Juuki s’il n’avait pas voulu de son aide… Il n’avait pas qu’a être aussi provocateur. Ayant prit ca mal sur le moment, le protagoniste avait prit un coup dans son égaux. D’accord… Crow avait eu plus besoin d’aide que Juuki dans la forêt, ca c’était certain… Mais bon…
    Jetant tout de même un coup d’œil distrait quand l’être du feu toqua à la porte, il eut un petit sourire victorieux… Rien de plus. Sautant ensuite sur le toit en face de lui, il s’asseyait, ses yeux scrutant l’entrée de l’immense porte.
    En y réfléchissant, Crow était plutôt le contraire de Juuki sur certaines choses. Par exemple, le fait de toucher les gens. Le corbeau était tactile, et ca, de part de son caractère, alors que Juuki ne l’était pas. S’il restait en sa compagnie, il devra éviter de trop succomber à ses réflexes naturels… Même si il se restreignait pas mal, déjà. Gardant sa casquette dans sa main, il la lançait en l’air et la rattrapait comme pour passer le temps. Puis, lorsqu’il vu son compagnon de voyage, il sauta au sol à ses côtés, silencieusement. Quand il eut remit son chèche, Juuki accorda un regard à Crow.
    Ce qu’il allait faire ? Bonne question… Ou plutôt, par où commencer ? Le monde était tellement vaste, et la chance de trouver ce qu’il voulait, tellement infime… Il lui fallait tout d’abord des informations. Le corbeau ferma alors un instant les yeux, évitant au passage, le regard de l’être du feu qui le mettait un peu mal à l’aise. Il n’eut pas le temps de répondre qu’il enchaina sur une autre phrase…



    « Parce que je me dis que c'est vacheeement dangereux de laisser un abrutit, *Crow eu un air de poisson rouge, interloqué* maladroit, *Il fronça les sourcils* trouillard, *… Puis grogna tout en montrant les dents* et herbivore comme toi tout seul voyager. »

    « H…Herbivore ?!! »

    … Le répondant au tac au tac était plutôt mauvais. Juuki était déjà entrain de lui tourner le dos et de partir. Crow était profondément -superficiellement donc frustré par ses mots. Ne pouvant rien sortir d’autre sur le moment à part des grognement de protestation, il resta planté là, comme un abruti, tout rouge de colère. Puis, quand il put enfin quelque chose, il le gueula à travers la rue, comme un dément.

    « JUUKI L’ABRUTI ! JE T’INTERDIS… de me laisser en plan comme ca ! »

    Courant après lui, il le suivait ensuite.

    « Comment tu oses t’en aller comme ca ! Juste en disant un ‘a plus’ !»

    Bah oui, il osait. C’était prévu comme ca, à la base… Il ne devait rester ensemble que pendant la traversée… C’est tout. Puis il se calma, fronçant cette fois-ci tristement les sourcils… Juste quelques secondes.

    «Et puis, c’est si froid comme au revoir nh… »

    Le corbeau reprit alors un air glacial, quelque peu perturbé par ses réactions. C’était mauvais, très mauvais. Il ne savait plus comment réagir, désormais. Il avait agit comme un petit garçon capricieux, chose qu’il haïssait. Sans un mot de plus, il s’arrêta net, enfonçant sa casquette sur son crâne.

    « Enfin… Bonne chance pour la suite, Juuki. »

    Reprenant ses esprits, il rouvrit les yeux. Puis d’un bon, monta sur le toit le plus proche. Il avait été vraiment un idiot. S’il s’était laissé aller à ce moment là, il l’aurait suivit sans doute, pour pouvoir rester avec lui. Mais lui aussi se sentait gêné. Marchant un peu sur les toits, il soupira… Las, et soudainement partagé.

    « Aoodh…. On est que tout les deux maintenant… C’t’un peu triste, tu ne trouve pas… ? »

    Clignant des yeux, il regarda rapidement autours de lui…
    Le louveteau n’était plus là..


    « …Non… Il à pas fait ca… »

    Un peu plus loin, le petit loup suivait toujours Juuki, n’ayant pas compris que son maitre était parti de son côté. Il aboya un peu après l’être du feu d’ailleurs, remuant joyeusement la queue avant de marcher fièrement à côté de lui, heureux d’être dans une ville, lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 6 Mar - 21:08

La façon dont Crow réagissait rappelait à Juuki une femme de sa tribu. Elle faisait des scènes monstres à son mari. De plus vu la façon dont Crow réagis, Juuki n'en fut qu'encore plus loin. Il détestait ce genre de bonne femme, alors si un homme se comportait comme ça, s'en était que pire. A tout ce que disait le fils du vent, Juuki ne répondit pas, continuant de marcher en regardant droit devant lui. Il n'était pas entrain de l'ignorer mais il était toujours choqué de la façon si efféminé dont le fils du vent venait de...enfin il était choqué, mais neutre en apparence. C'était certes froid comme au revoir, mais pour Juuki c'était la meilleur façon de ne pas rendre ça larmoyant, tout le contraire de Crow apparemment.

"Je t'offrirai un bague et tu m'oublieras."

Voilà ce qu'il dit. Le mari disait ça aussi. La femme finissait en pleure à chaque fois d'ailleurs, sauf si elle ne pleurait déjà avant. Il ne fallait pas montrer autant ses sentiments avec Juuki comme venait de le faire Crow, c'était perdre tout honneur, toute part de virilité, c'était comme signer son arrêt de mort. Il détourna le regard vers Crow quand celui-ci lui dit 'au revoir', il s'arrêta donc et le regarda partir.

"Mais quel gonzesse."

Il rigola et pensa dans sa langue * peut-être que c'est dans la nature des fils de l'air.*

Toujours énervé de la réaction de Crow il réagis avec cruauté sur le moment. Il repris la marche sans remarquer le petit Aodh et rentra dans une boutique. Il pris un sac en bandoulière marron et sortit de sa poche des pièces en bronze. Du pur bronze. et en donna une au vendeur terriblement choqué. C'était tellement rare. Il partit ensuite de ce magasin puis il rentra ailleurs. Le vendeur lui fit signe 'non' de la main tout en disant

"animaux interdit ici."

"animaux ?"

Il se retourna et vu Aodh innocent qui battait de la queue. Juuki le regardait d'un air hautain. Puis finalement il se pris à être attendrit pour cette petite boule de poile. Il fronça ensuite les sourcils et se mis accroupis en regardant Aodh.

"Bouh." fit-il en faisant geste de partir avec sa main. Le petit partit, et Juuki rentra complétement dans le magasin. Enfin, le petit revint bien vite mais de façon discrète cette fois dans le magasin. Surtout que comme le gérant parler avec Juuki, il ne remarqua pas la bêbête se faufiler parmi les potions.

Quelques minutes après, l'être de feu paya et mis les potions et les armes dans sa sacoche, elle était plutôt jolie, kakis, cela faisait un peu style aventurier. Aodh dut surement s'emmêler les pattes en rejoingnant Juuki, car grâce à cela une bibliothèque tomba sur Juuki, l'écrasant totalement. Il y'eu un couinement puis plus rien. Le gérant était tellement stupéfait qu'il ne pensa pas à aider Juuki qui était écrasé sous la bibliothèque. De toute façon la bibliothèque finis en cendre, ce redressant des flammes tel un démon sortit des enfers il regarda le louveteau d'un air vraiment énervé et se mis à lui courir après, Juuki étant en flamme, se fut un gros remue-ménage dans le magasin qui finis par être en feu. C'est ainsi que Juuki se retrouva à courir pour éviter les gardes en compagnie du louveteau. Il attendit quelques minutes pour sortir de derrière un mur d'une ruelle sans danger par apport aux gardes. Il regarda le louveteau en plissant les yeux. Il s'arrangea son chèche et s'essaya par terre. Le fait d'avoir était en flamme avait brûler son haut, lui qui avait tellement, forcer, pour ne plus bruler ses vêtements, heureusement il prenait une matière plus résistante pour les vêtements du bas. Son torse était plutôt agréable à regarder, il était bronzé, il avait de jolie abdominaux, enfin c'était beaux, pour les yeux féminins ou masculins.

"saleté." dit-il en lui lançant une mini boule de feu vers la queue. Tellement petite qu'elle n'allai sans doute que lui bruler les poils du bout de la queue, une petite épilation.

Il soupira ensuite d'un air agacé "ça fait longtemps...ton maître me rendait plutôt calme..." Il baissa légèrement les yeux se rendant compte qu'il ne ferait plus équipe avec Crow.

Il n'était pas triste, Juuki n'avait jamais connu la peine, il n'avait jamais pleuré. Sauf à sa naissance comme tout bébé ! Il ne se sentait pas triste, il sentait un manque, il se sentait seul, c'était bien la seconde fois, une fois dans sa vie il s'était sentis seul, mais après plus rien même s'il l'était tout le temps. Mais là c'était revenue.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Lun 7 Mar - 13:11

    Fermant les yeux un instant, il crispa ses doigts dans le vide. Il n’avait pas spécialement peur que son louveteau ne soit plus avec lui, d’habitude. Mais dans une ville aussi grande, et vu le comportement enfantin de son compagnon, il avait toujours une grande appréhension à le laisser trainer comme ca. Il se devait de veiller sur lui, comme Aodh veillait sur lui en retour. Il soupira. Le louveteau suivait surement Juuki, de toute façon… C’était la faute du corbeau, il aurait dut faire plus attention. Sautant au sol, de nouveau un peu plus loin, Crow regarda lentement aux deux extrémités de la rue. Puis d’un geste rapide, il sortit son sifflet, soufflant un coup sec dedans, comme impatient. Il attendit ensuite un peu, avant de décrété qu’il ne viendrait pas. Gardant le sifflet dans sa bouche et mettant nonchalamment ses mains dans ses poches, il avançait lentement, le regard éteint, paraissant ennuyé, tout en continuant de siffler. La poisse, tout de même…
    D’ailleurs, ayant l’esprit si occupé, il ne pensa pas à vérifier si quelque chose aurait pu l’aider, dans cette ville. Plus tard, peut-être…
    Lentement, il se gratta la nuque… Puis quelque chose attira son regard vers un toit. Un croassement de corbeau. L’animal observait silencieusement le jeune homme, inclinant un peu la tête tout en l’a penchant sur le côté.
    Plantant ses iris métallique dans ceux de l’animal noir qui l’observait, Crow paraissait tout d’un coup comme inanimé. Les corbeaux avaient toujours été, l’animal protecteur de son clan, et en voir un ici, le rendait un peu nerveux. Il cligna finalement ses yeux, affichant un petit sourire tout en s’inclinant respectueusement vers le corvidé. Le volatile agita lentement les ailes avant de prendre son envol, un vol lourd mais imposant. Se redressant lentement, quelques personnes présentes s’arrêtèrent pour le dévisager… Depuis quand un gamin s’inclinait comme ca devant un simple animal ?…
    Peu importe, Crow reprit sa route.
    Continuant de souffler inlassablement dans son sifflet blanc, ses yeux longeaient le sol tout en continuant de marcher. Grossière erreur de regarder ses chaussures lorsque l’on marche… Il percuta quelqu’un de plein fouet, n’ayant prit compte que quelqu’un allait à son encontre. L’être de l’air recula de quelques pas, releva ses yeux vers l’inconnu qui semblait outré et à la fois en colère par l’inattention du garçon. Crow, n’étant pas d’humeur à déballer des tonnes d’excuses, fit juste un petit signe de main pour dire un ‘désolé’, et continua sa marche. Seulement, son interlocuteur qui devait avoir dans les 19 ans, ne l’entendait pas de cette oreille…
    Il empoigna fermement l’épaule du corbeau, le retournant au passage face à lui pour lui demander des excuses. Le garçon resta cependant, silencieux… Ne faisant que de le regarder. Non… Il ne le regardait même pas, à vrai dire… Il continua à siffler, regardant de temps en temps à droite et à gauche pour voir si sa boule de poil n’arrivait pas en courant. Le colérique, étant courroucé par l’attitude du gosse le secoua un peu, attendant une réaction de sa part. Quand Crow le regarda enfin, il soupira… Claquant la main de son interlocuteur pour enlever son emprise sur son épaule. Le brun -puisqu’il était brun- grogna et s’énerva tout seul… La goutte d’eau fit déborder le vase, quand il vu le garçon de l’air lui tourner le dos, toujours sans lâcher la moindre excuse.
    « TAIN ! Si tu crois que tu vas t’en tirer comme ça le morveux ! »

    S’avançant derrière Crow en brandissant le poing pour le frapper, le fils de l’air haussa un sourcil.
    Non, Crow n’était vraiment pas d’humeur à être provoqué.
    Avant qu’il ne puisse s’approcher d’avantage de lui, le jeune homme lui infligea un coup de pied retourné dans l’estomac.

    […]

    Le louveteau avait été bien embêtant avec Juuki. Non pas qu’il voulait l’embêter, mais nous pouvons dire qu’il était aussi maladroit que son maitre. Couinant plus de peur que de mal lorsque Juuki lui brûla le bout de la queue, il alla de planquer derrière une poubelle, regardant l’être du feu derrière celle-ci. Il dressa les oreilles ensuite en l’écoutant, tirant légèrement la langue comme pour haleter. Puis ses oreilles se couchèrent, regardant lentement autours de lui… Crow n’était plus là. Mais bon, pas grave ! Aodh reprit un air joyeux, s’approchant de nouveau de Juuki, tournant autours de lui comme pour jouer. Ce fut qu’au bout de quelques secondes qu’il se statufia, tremblant un peu… Puis il courra comme un fou à travers la ruelle pour rejoindre l’une des ruelles principales.
    Il n’était pas loin.
    Le louveteau s’arrêta bien vite, un attroupement s’était formé, et certains criaient ou rigolaient… Mais pourquoi ? Le petit animal essaya de se faufiler adroitement entre les jambes qui semblaient comme une barrière infranchissable pour lui.

    […]

    … Le brun gueulait contre le fils de l’air. Celui-ci se tenait les côtes, et le pointait du doigt, comme s’il le menaçait. Crow quand à lui, restait perplexe. Depuis de début de ce ‘combat’, il n’avait fait pratiquement que de l’auto-défense - selon lui…-, et le brun paraissait insister de plus en plus…
    Le fils de l’air n’avait pas utilisé ses pouvoirs, il ne se le permettrait jamais, face à un humain. Et puis parfois, c’est plus amusant de se combattre sans, et, ca fait de bons entrainements. Le garçon prit un air las, regardant le sifflet qu’il tenait dorénavant dans sa main pendant que le garçon d‘en face lui gueulait dessus… Était-il cassé ?…
    L’oiseau se gratta la tête, avant d’accorder enfin un regard à son interlocuteur.

    « P’tit salaud ! Tu te fous de ma gueule en plus… J’vais te défoncer, tu va voir !… »

    L’être de l’air aurait préféré ne pas avoir à se battre… Il mit un instant son instant son index contre son menton, faisant mine de réfléchir… Puis, il souri en coin.

    « … Viens, alors. »

    Le brun parut un instant étonné… Puis il lui fonça de nouveau dessus, tel un taureaux. Crow craqua sa nuque, puis le laissa approcher. Tout le coups de poing du jeune homme touchait le vent, le fils de l’air évitait ses coups avec une facilitée déconcertante. Ce qui avait pour effet d’énerver encore plus son adversaire, qui rageait et insultait le garçon. Les spectateurs eux, s’amusaient grandement à regarder ce spectacle, si bien que des éclats de rire se faisaient entendre de temps à autres, surtout quand le brun se loupait. Puis, au bout de quelques minutes, l’adversaire du protagoniste enfonça sa main dans sa poche, en y ressortant une arme rétractable, qui ressemble plus à nos cutteurs actuels. Avec une rapidité déconcertante, cette lame s’enfonça sans préavis, dans la paume gauche de l’être de l’air. Elle l’a transperça comme une beurre, ce fut si inattendue que le brun lui-même n’en revenait pas… Il l’avait touché. Le corbeau n’eu quand à lui, aucune réaction. Le seul mouvement perceptible, étaient ses pupilles qui s’étaient largement rétrécies. Le chat avait finit de jouer avec la souris.

    « C’est fini. »

    Tirant d’un coup sec vers lui sa main transpercée, il attira le brun ainsi pour lui donner un coup de poing dans le nez. Quand ce fut fait, il dégagea la lame de sa main. Lui choppant le bras au passage, il retourna violemment celui-ci pour le mettre dans son dos, le plaquant au sol.
    Restant silencieux, le corbeau secoua sa main ensanglantée dans le vide.


    « Ca pique… Comme même. »

    S’asseyant sur le dos du jeune homme, il bailla.

    « Bon… »

    Puis, son attention se porta sur une boule de poil grise, qui l’observait depuis le début du combat. Il souri, comme soulagé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Lun 7 Mar - 14:41

Le louveteau venait de partir en courant vers une autre rue. Sur le moment l'être de feu resta assis par terre se disant qu'il avait du sentir son maître, puis finalement il se leva en entendant des petits avec leur mère courir vers la rue où le louveteau était allé

"y a baston bouge toi maman !" dit un petit aux yeux bleus

"j'arrive ! c'est dur de courir avec ses chaussures !" répliqua la mère en s'arrêtant pour arranger ses talons.

"T'as qu'à les enlever!" dit un petit brun

"tu nous rejoins là-bas!" dit un autre

Les enfants se remirent à courir alors que Juuki s'approchait de la femme qui insultait ses talons. Juuki la regarda et fit un sourire en coin

"hey" dit-il à la bonne femme en faisant un signe avec son pied.
La femme regarda instinctivement le pied de Juuki, pied nu orné de bandage au talon. Elle se redressa et regarda Juuki, puis fit un sourire comme fasciné par les yeux du jeune homme, c'était de toute façon la seul chose qu'elle pouvait voir. Quoi que ses yeux se perdit sur son torse d'un petit air que je ne traduirais pas. Être mère ne veut pas dire être coincée.

"Et puis merde." dit-elle en retirant ses talons et en les lançant dans la poubelle, elle se mis ensuite à courir pour rejoindre ses enfants, pieds nu.

Le fils du feu marcha vers la baston et se faufila sans difficulté, vu qu'à son contact tout le monde lui laissait place. Il se retrouva donc devant, juste derrière Aodh. Et là il vu Crow. Son sourire caché faisait légèrement plissé l'extrémité de ses yeux. Cela le faisait sourire, surtout le brun était d'un ridicule. Le fils de l'air avait complétement ailleurs, il aurait pu facilement éviter ce coup de 'cutter' si il avait été plus attentif. C'était bien dommage. Il observa silencieusement parmi la foule qui était entrain de se foutre de la gueule du brun à terre. Crow était tranquillement assis sur lui. La foule se dispersa bien vite pour ne pas attirer la police, et un des gamins de la mère de tout à l'heure s'approcha de la tête du jeune pr terre, pour finalement lui donner un coup de pied, ses frères restèrent à coté de lui

"c'est pour la dernière fois méchant !"
"connard ouais !"
"fils de"
"pas de gros mots mes chéries, venez." dit la mère en leur faisant signe de laisser le jeune par terre en tant que chaise.

Elle fit un sourire au corbeau puis ensuite à Juuki, puis elle partit, pied nu -xD- avec ses fils. Aodh était déjà près de Crow évidemment il n'avait pas attendu 30ans comme Juuki.

Le fils du feu détourna le regard de la femme au loin et regarda Crow par la suite. Puis finalement il baissa son chèche pour montrer son visage, mais caché toujours ses cheveux. Et rigola un peu

"Hahaha comment tu l'as démonté ce mec! T'as même pas utiliser beaucoup de force tellement il était nul !"

Il s'approcha du brun en question et tira la langue

"Ahh comment t'es nul! t'es troop nul !" tel un gamin en tirant la langue.

Ensuite Juuki regarda Crow

"alors t'étais énervé ?" dit-il avec un sourire provocateur
"c'est moiiiii qui t'es énervé comme ça ??? hahaha" il ne faisait pas exprès de chercher Crow, enfaite il l'avait quitté 25 minutes et il était content de le revoir. C'était ça façon à lui de lui dire ..de manière très étrange, qu'il l'avait quand même manqué. Il fronça les sourcils.

"Au faite ton sale ..." il détourna le regard vers Aodh qui se mis derrière le corbeau.

"IL....IL..." non il ne devait pas s'énerver de nouveau, son haut était partit en fumé c'était pas la peine de faire plus. Fallait pas finir à poil ensuite quand même ! Quoi que Crow pourrait bien se rincer l'oeil par la suite ! -huhu-

"Il m'a brûlé mon haut..." dit-il comme un gosse accusant son frère ou autre. C'était complétement con débile de dire ça, Aodh ne crachait pas de feu.

"Et je me suis pris la bibliothèque dans la GUEULE A CAUSE DE CETTE SALETÉ ! grrrr " Au début c'était plutôt mignon -et à partir des majuscule- il s'énerve de nouveau et quand il grogne ça crache de la fumer par la bouche un peu.
Bizarrement il aimait beaucoup Aodh malgré ça, ah, l'innocence des plus jeunes.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Lun 7 Mar - 19:36

    Aodh s’approchait de son maitre, avant de tourner autours de l’homme à terre en jappant joyeusement. Le corbeau eu un regard attendrit, suivant le petit animal avec un petit sourire calme… Il n’avait rien.
    L’attroupement de gens s’en alla peu à peu, laissant le pauvre brun agoniser sous Crow. Il fallait dire que le contrôleur de l’air ne le laissait pas s’en aller ! Gardant son bras coincé dans son dos, le garçon n’avait aucun moyen de bouger pour le moment, sauf si il tenait vraiment à avoir le bras déboité.
    Regardant les enfants faire, il pencha un peu sa tête sur le côté… Ahlala…
    Quand vint le tour de la mère de s’approcher, il lui rendit aimablement son sourire, la regardant partir avec ses bambins par la suite. Et chose étonnante, elle n’avait plus de chaussure… Crow eu un air un peu déconcerté. Bon… Après tout, chacun fait ce qu’il veut.
    Puis, il releva les yeux en entendant une voix familière…
    C’était Juuki qui rigolait. Il avait abaissé son chèche d‘ailleurs.
    Le corbeau fronça tout d’abord les sourcils… Puis il eu un petit sourire tout en se grattant la nuque. Il ne l’avait pas vraiment démonté, il avait juste fait que d’esquiver, c’était tout…
    Comment ça, non ?
    Beuh. Bon d’accord, il l’avait frappé vers la fin… Mais l’homme n’aurait pas arrêté sinon. Et puis, le coup du cutter l’avait quelque peu titiller… Ca lui avait transpercé la main, tout de même. D’ailleurs en parlant de sa main, celle-ci saignait plutôt abondamment. Mais Crow ne le remarquait même pas…
    Parfois, on se demandait s’il était vraiment humain. Il paraissait avoir une totale insensibilité à la douleur. Mais en vérité, non. Il avait mal, comme tout le monde… Mais il ne le montrait pas, ou très rarement. Lorsque l’on à un truc qui vous oppresse autours du corps presque constamment et qui vous donne l’impression qu’il vous rentre lentement dans la peau, on apprend à ne plus montrer que l’on à mal. Crow regarda un moment Juuki, puis relâcha doucement la prise sur le bras du brun. Le garçon du feu tirait la langue à l’adversaire de Crow, tout en répétant qu’il était nul. Ce qui fit rire silencieusement le garçon du vent. Puis il regarda le corbeau, toujours avec un air rieur.
    Le fils du vent n’eu pas de réaction particulière. Ses yeux se plissèrent juste, détaillant alors Juuki avec un air pratiquement froid…
    Il n’avait plus envie de s’énerver, il ressentait une certaine fatigue sur ce point là pour le moment.
    Et puis, ce n’était pas grave… Enfin, ce n’était plus important pour l’instant. En fait… Il était même content d’entendre ces mots de la part de Juuki. Etrangement, il lui avait manqué aussi. Le corbeau ne fit qu’un geste vague de la main, genre ‘chut chut’, puis il lui souri.
    Le corbeau eu par-contre un air étonné en écoutant la suite… D’ailleurs, Aodh se planqua derrière Crow en chouinant un peu, comme s’il aurait voulu dire que ce n’était pas de sa faute. Ecoutant avec un sourire calme les péripéties d’Aodh et Juuki, le corbeau baissa la tête quand son partenaire eu finit de parler… Mais Aodh s’était replacé devant Juuki en aboyant vers lui comme pour protester d’on ne sait quoi. Le corbeau se recroquevilla encore plus sur lui-même, se mordant la lèvre.


    « ….Hum… »

    Puis, il rigola… Doucement, mais ca s’entendait. Puis, de plus en plus fort… jusqu’à éclaté de rire. C’était plus un laisser aller qu’autre chose… Même si il trouvait la scène vraiment marrante. Puis il se calma, regardant l’être du feu avec un petit sourire en coin.

    « Aller… On se calme vous deux… »

    Aodh se tourna vers Crow en grognant, regardant ensuite Juuki en sautillant sur place, toujours en aboyant d’une manière un peu horripilante. Le corbeau soupira et attrapa l’animal par la peau du coup. Il le porta ainsi devant son visage.

    « Calme. »

    Puis, le silence. Le louveteau coucha ses oreilles en arrière, regardant Crow en agitant faiblement la queue. Reposant la petite bête au sol, le fils de l’air regarda un moment le torse de Juuki en haussant un sourcil.

    « Eeeh… Après c’est moi qui est pas pudique… »

    Il ricana bêtement, fier de lui. Appuyant sans faire exprès sur le bras du brun, un petit gémissement de sa part le fit revenir à son occupation.

    « Aah… J’avais oublié… »

    Relâchant son emprise, il sauta du dos du jeune homme. Celui-ci resta cependant, étalé de tout son long. Le corbeau soupira, tapota le brun avec son pied.

    « Relève-toi. Tu n’a reçu que deux coups, tu n‘en mourra pas.»

    L’adversaire du corbeau gigota un peu sur place, avant d’essayer de se relever… Péniblement. Crow soupira de nouveau. Mais il ne l’aidera pas… Il devait se relever tout seul. Pendant ce temps, le fils de l’air regarda Juuki.

    « Le pire, c’est que c’est moi qui l’ai bousculé… Et c’est lui qui s’est fait dégommé. »

    Un petit sourire s’installa sur les lèvres du garçon. Il regarda sa main blessée, bougeant un peu ses doigts.

    « Mais c’était marrant. »

    Le brun s’était révélé , tenant son bras tout en fusillant du regard le garçon de l’air. Il siffla d’ailleurs un ‘je me vengerais’ entre ses dents. Crow fit un geste en souriant, lui répondant un ‘quand tu veux’ tout en se foutant un peu de sa gueule. Quand il fut partit, le corbeau réajusta sa casquette sur sa tête. Il avança un peu, dépassant l’être du feu.

    « Bon… Aodh… *Le louveteau regarda un moment l’humain, dressant les oreilles* Ne cause plus trop de problème à Juuki… A l’avenir. »

    Cette phrase pouvait dire plein de chose. Premièrement, elle pouvait insinuer que Crow resterait avec Juuki. Ou alors, une prochaine rencontre ?… La première solution était comme même plus probable, vu comment la phrase avait été tournée. Mais qui sait. L’oiseau regarda un moment Juuki par-dessus son épaule, gardant un sourire en coin tout en faisant un clin d’œil… Puis il avança de nouveau, Aodh sur les talons cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Mar 8 Mar - 18:41

[buh il est si beau..... ]

C'était bien ça qui faisait rire Juuki, Crow n'avait pratiquement rien eu à faire. Il avait fait preuve de calme et dans ce genre de situation c'est la meilleure solution. Tandis que Juuki criait en disant des choses sur l'animal, l'animal en question vint en aboyant pour protester. L'être de feu faisait un signe avec ses doigts comme pour dire 'blablabla' du genre 'laisse moi rire' visant le petit louveteau qui aboyait plus fort alors que Juuki se mettait à grogner sur lui. Juuki était parfois comme un animal sauvage, il grogne quand il n'était pas content, s'il avait faim il chassait, à sa manière, s'il voulait il mordait, il n'aimait pas qu'on le touche comme un chat sauvage. On pouvait le comparer à nombreux animaux. Il détourna le regard vers le fils du vent quand celui-ci se mis à rire.

"qu...quoi ?!..."

Se calmer ? C'était la meilleur ! Il n'étais pas énervé. Si il l'était, mais Juuki était d'un borné. Il est énervé, on lui dit de se calmer, il ne l'étais pas. Il étais triste on lui demandait s'il l'étais, il ne l'étais pas. Enfin il était contradictoire.

"Mais je me calme si je veux, et regarde c'est ton loup qui est surexcité."

Il ferma les yeux d'un air 'je sais tout' et décréta d'un air fière :

"y a de quoi ta vu comment jsuis bien foutu ! Pfeuh. il est en..."

Il plissa les yeux par la suite en regardant le loup, comme si ce mot...comme si ce mot était le mot exact, comme si il avait mis dix-ans à apprendre ce mot et que maintenant, c'était bon, il trouvait le moyen de l'utiliser.

"rûte de moi..."

en plus ce mot le faisait vraiment rire. Il rigola tout seul en répétant le mot

"hahaha rûte....."

Il avait une façon oriental de prononcer ce mot, c'était plutôt candide de sa part. Mais ce mot le faisait vraiment rire. Quant on apprend une langue, il est normal que certains mots nous fasse plutôt rire. Enfin le petit animal n'était pas en rûte ni quoi que ce soit vu que son maître venait de le calmer. Juuki n'aurait pas aimé être à la place du louveteau. Cela l'aurait encore plus énervé. Ou peut-être calmer. Il n'en savait rien. Mais il préférait se dire, que cela l'aurait énervé. Juuki regarda silencieusement le petit louveteau, il le plaignait presque, mais ça ne se voyait pas. Ensuite il détourna les yeux vers le corbeau. Pudique..? Juuki fit un sourire de petit diable en coin

"alors déjà on dit 'qui suis pas pudique' est non 'qui est pas pudique'"

Dieu qu'il était fière de corriger dans une langue étrangère. C'était terriblement ironique pour Crow d'ailleurs.

"Et puis, c'est juste mon torse, c'est un cadeau que j'offre au monde."

Juuki n'étais pas d'un naturel narcissique, néanmoins, il adorait provoquer avec ça. Le pire c'est que Juuki était sexy, beau, mignon même parfois, mais que cet idiot pensait le contraire, alors il disait ça plutôt par provocation que par satisfaction ou narcissisme. Humour renversé. Il croisa les bras en regardant le corbeau parler au jeune ado', qui se levait péniblement. C'était ça un humain ? C'était d'un faible. Juuki le regarda d'un air absent, pas de manière hautaine mais bien pire encore. Il enleva cet air pour regarder le fils de l'air avec de grands yeux.

"Il s'est battu juste pour ça? hé ben !"

Il pouvait parler il aurait fait pareil insulte en plus. Le fils du feu fit un sourire à Crow, un sourire qui voulait 'tu gères'...etc.
En voyant l'être du vent commencer à partir, le gamin ne put s'empêcher de se bloquer littéralement sur place la bouche entre-ouverte. Que faire ?
Puis finalement il fit un

"A..ttends....."

Une fois cette phrase dite, ou plutôt cet ordre donné, il finis par déglutir en baissant les yeux au sol avec des yeux écarquillés.

"j...K..tu sais...je connais pas le vocabulaire pour le ...tu sais ...enfin...et j'aurai besoin de quelqu'un qui puisse m'aider.."

Il détourna les yeux en grognant

"je te demande pas d'aider hein ! je peux me débrouiller seul." dit-il dans sa barbe (qu'il na pas xD) Puis finalement il fit une moue en faisant un petit 'mais...', il préféra remettre son chèche, pour une fois qu'il pouvait cacher sa gêne il n'allait pas s'en priver.

"j'aurai bien voulu que....enfin.."

Juuki en ville, était un étranger. Il ne connaissait pas le vocabulaire de nourriture encore moins des sortes d'auberges, il ne parlait pas avant et donc se débrouillait avec les gestes, mais là il en avait marre et voulait vraiment essayé ce dont on lui avait parlé. La nuit tombait et il contait se reposer avant de repartir. Et il voulait essayer pour une fois dans sa vie de prendre une douche, de dormir dans un lit, de manger à une table. Dans sa tribu on mangeait autour du feu, on mangeait et ensuite les filles dansait avec les hommes près du feu la nuit tombée. Manger à table ne se faisait pas, d'ailleurs il ne se souvenait plus si il avait vu une table un jour, ah oui, chez la chamane, mais c'était une table basse qui ressemblait plus à un tronc d'arbre. Enfin, c'était un tronc d'arbre. Le lit n'existait pas, certains dormait par-terre sur une toile un peu épaisse, d'autre dormait par-terre dans la fourrure de félins plutôt gros. Mais c'était toujours par-terre. Le sable y était dur et glacé la nuit. On lui avait dit que les tribu vivant la forêt pouvait dormir dans des sortes de 'hamac' diront nous, grâce au lianes au feuille. Mais dans le désert, il n y a pas ce genre de chose. Pour dire que quand Yanma lui décrivait les lits des autres tribu, tel que les hamacs, elle en faisait l'éloge en crachant sur le sable. Mais quand elle avait parlé des lits elle s'était mis à injurier tout le désert. Pourtant, c'était excellent pour le dos de dormir sur quelque chose de dur. Mais Yanma était vieille à force un peu de confort naturel ne lui ferait pas de mal.

"..euh..rien..e...." il se gratta la tête, lui expliquait reviendrai à dire ses sentiments, et les sentiments, il n'aimait pas. D'un coup il trouva une phrase et fit un grand sourire, qui ne se vit pas mais comme il ferma les yeux en même temps cela se fit comprendre

"Le voyage sans toi serait moins amusant !"

Il le fixa ensuite d'un air sérieux

"Et puis te priver de ma beauté serait indigne d'un fils du feu."

Il le fixa un petit moment d'un air sérieux et éclata de rire tout seul en baissant la tête et fit signe de la main 'je rigole'

edit : Du coup on voit son tatouage sur le haut du bras genre à commence vers l'épaule et sa descend sur son bras U.U c'est si sexy

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Ven 11 Mar - 22:51

    Rûte ? Crow penchant légèrement sa tête sur le côté. Il ne connaissait pas ce mot, 'rûte'. Mot étrange, qu'il avait déjà sans doute entendu pour maintes raisons, mais peu importe, sur le moment, il l'avait complètement passé aux oubliettes. Répétant le mot avec en bonus, le petit accent 'occidental' de Juuki -qui n'arrivait pas à faire, au passage-, il baissa les yeux, paumé. Mieux vaut ne pas insister sur ca.. Crow avait trop peur de se faire passer pour un idiot. Au risque de ne jamais savoir ce que signifiait réellement ce mot. Relevant ses iris grises, il les planta sans réfléchir -et peut-être de manière un peu agressive- dans les yeux braises de son interlocuteur. Foncièrement blessé à sa remarque, il passa sa langue contre ses dents, claquant par la suite sa langue contre son palet.

    -Tsssk. 'Qu'est pas pudique' c'est aussi bien.

    Comme quoi, l'auteur, aussi bien que le personnage, ne sont pas parfait. Il pouffa ensuite gentiment de rire à sa remarque vis-à-vis de son torse. Il trouvait le côté 'faux narcissique' assez drôle... Même s'il ne captait pas vraiment le côté 'faux', justement. Il ne releva rien, gardant un petit sourire amusé tout en regardant justement, un peu le torse de son partenaire. Sans réellement le mater, il fut tout d'un coup perdu dans ses pensées, laissant son regard sur le torse du garçon devant lui. Il pensait à autre chose sur le moment en fait, mais c'était vrai... Juuki était bien foutu.

    [...]


    Attends ? Attendre quoi ?
    Le corbeau s'arrêta lentement, détournant simplement le regard sans se tourner face à celui qui venait de l'interpeller. D'ailleurs, il ne se tourna pas face à lui. La seule preuve qu'il écoutait Juuki était sa tête, qui était légèrement déplacé sur le côté droit... Oui, il était attentif.
    Sans se mentir, Crow avait espérer qu'il l'arrêterait. Non sans blague. Il n'aurait pas rechigner cette fois-ci si Juuki s'en était aller, comme la dernière fois. Non, il n'aurait sans doute rien fait, d'ailleurs. Mais là, il était envahit d'un étrange sentiment. Mélange de contentement et de soulagement.
    Le corbeau ferma les yeux... Ne pas connaitre le vocabulaire, disait-il ?... Quelqu'un qui puisse l'aider ? C'était bien Juuki qui disait ca ? Il bougea lentement ses doigts endoloris dans le vide. La suite fut tout de suite plus cohérente; Il se rattrapa en disant qu'il n'avait besoin de l'aide de personne, avec une voix basse et brouillée. Le fils de l'air trouvait tout d'abord les paroles du garçon bien maladroites. Quoi de plus normal, après tout ? Crow n'aurait pas fait mieux. D'ailleurs, il n'avait pas fait mieux. L'oiseau de malheur n'avait pas de problème pour se débrouiller une fois les monstres écartés. Il était même plutôt habile pour certaines choses. Ayant beaucoup voyager dans son enfance, il avait vu beaucoup de cultures différentes des unes des autres, des plus étranges à celles les plus... 'banales' pour lui. Et encore... Il lui restait surement plein de chose à voir ! Le monde était si vaste, et les tribus étaient toutes si différentes... Passionnant, non ?
    Aodh jeta un coup d'œil à son maitre. Celui-ci paraissait stoïque, comme encore une fois plongé dans une réflexion profonde. Crow changea d'expression ensuite, écoutant la phrase qui résolvait la situation. Oui, il n'y avait pas à dire... Même si Crow avait eu pas mal peur sur le trajet, il s'était aussi bien amusé. L'être du feu avait trouvé la phrase parfaite... Le protagoniste souria et tourna la tête pour voir le garçon des flammes. Et outre passant pour le moment la phrase suivante, il se tourna entièrement face à Juuki, les mains dans les poches.


    « En y pensant bien…»

    Il eu ensuite un graand sourire moqueur, le pointant du doigt en rigolant un peu.

    « Un crétin narcissique et coléreux, c’est parfois utile. »

    Il tira ensuite un peu la langue, lui tournant ensuite le dos toujours en rigolant un peu. Il se sentait d’un coup, incroyablement joyeux.

    « Autrement diiit…~ »

    Maintenant, il était sûr de lui. Il changea de ton de voix, fichant son ton de voix moqueur à la porte. Il le regarda encore une fois, un sourire calme sur les lèvres.

    « On y va… Juuki. Frère de voyage un jour, frère de voyage toujours... »

    Croisant ses bras derrière sa tête, il avança de nouveau dans la rue. Il fallait peut-être trouver un endroit où dormir la nuit... ? Cette alternative passa dans l'esprit du corbeau, aussi. Il n'était pas vraiment fatigué, mais l'idée de se poser un moment ne lui déplaisait pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Sam 12 Mar - 17:20

[désolée je savais pas...enfin j'ai un stagner sur le coup xD]

De toute façon qu'importe ce que disait Crow vis-à-vis de la correction de Juuki, Juuki était, fière, très fière, très très très fière. Un peu trop d'ailleurs. Il ne fit qu'un signe de la main pour dire 'ouais ouais' à la phrase de Crow. Enfin de toute façon cette scène était déjà passée -xD-
L'être de feu ouvrit grands ses yeux en voyant le grand sourire moqueur de l'être du vent. Il tira une moue légèrement énervé et gêné, un mélange des deux. Narcissique ? Coléreux ?

"Q...grrrr"

Il se mordit la lèvre pour se taire, sinon cela donnait raison à Crow sur le sujet du coléreux. Il le regarda lui tourner le dos. Il baissa légèrement les yeux ensuite réfléchissant. C'est sûr qu'il était coléreux, mais c'était normal, c'était un contrôleur du feu. Et un pur ! Narcissique, ça pouvait servir, avoir confiance en ça beauté pourrait le sauver un de ces quatre. Il leva les yeux vers Crow qui souriait maintenant calmement.

« On y va… Juuki. Frère de voyage un jour, frère de voyage toujours... »

Il fit un petit sourire et baissa son chèche pour qu'on voit son visage et marcha vers Crow qui avait repris la marche. Enfin il courut plutôt, vers Crow. Et rapidement lui mordu le cou, oui oui, Juuki bête sauvage. C'était une façon de se calmer tout seul, vis-à-vis du colérique, crétin...etc. Il le mordu, assez fort, mais rapidement, wah c'était chaud, cela brûlait mais de façon agréable. En même temps qu'il l'eu mordu il lui attrapa sa casquette -enfin..son...- Il continua de courir devançant Crow et remettant correctement son chèche, en rigolant, lançant la casquette en l'air la rattrapant par la suite.

"Hahahaha s'toi le crétin !"

Quand il tourna sa tête vers le devant pour éviter de se prendre quelqu'un dans la figure en courant. Il se lécha les lèvres un instant se disant que le fils de l'air avait plutôt bon gout, quoi qu'il n'avait pas vraiment pu gouter mais il avait eu un aperçu tout de même. Il se re-lécha les lèvres en s'arrêtant de marcher et en regardant le soleil se coucher pour faire place à la nuit. Puis il regarda le fils de l'air -si il est à coté, sinon il se retourne vers lui,et garde bien la casquette avec lui xD-

"Les habitats sont bizarres...c'est.."

Il montra les espèces de maison de ville, où habitaient plusieurs familles. Composé de plusieurs étages enfaite. Il regarda d'un air légèrement troublé

"Moi j'aurai peur que ça s'effondre à leur place."

Il secoua la tête et regarda Crow en s'étirant

"On s'en fouuut ! C'est trop cool on va faire un super voyage ensemble ! héhé"

Il rigola un peu puis chercha du regard

"Bon tu sais c'est où qu'on dors ici ? J'ai envie de me..enfin voilà quoi. Ah moins que tu veuilles faire un truc avant?"



_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 13 Mar - 0:27

    Regardant la rue qui se prolongeait devant lui, il ramena nonchalamment ses bras sur les côtés, continuant d’avancer avec un pas assez lent. Crow était tout à fait serein, la colère qu’il avait refoulé tout à l’heure avait disparu. En fait non… Elle avait déjà disparu depuis un petit bout de temps. Depuis qu’il avait rétamé ce pauvre humain, en fait. Pour peu, Crow s’en serait servit comme punching-ball ! Heureusement que sa nature calme prenait souvent le dessus sur tout, l’empêchant de s’emporter complètement, ou d’achever jusqu’au bout sa colère. Son pacifisme le raisonnait la plupart du temps… Oui, la plupart du temps. Il existe des exceptions à tout, non ?…
    L’attaque surprise ne se fit pas sentir chez le corbeau. Il ne s’y attendait pas du tout, ce qui valut une réaction qui n’était pas prévue… Autrement dit, sa vraie réaction se montra. Lorsque les dents se planta dans son cou, une vague de chaleur parcourra sa peau, lui donnant un frisson visible et incontrôlé. Sa salive se bloqua dans sa gorge, et il se crispa. L’oiseau eu même un rougissement assez faible malgré lui. Au final, la chaleur provoquait une sensation agréable contre sa peau. Après un moment d’hésitation, il regarda le garçon qui s’était mis à courir devant lui. Le fils de l’air eu un air béat, totalement inconscient du grave délit commit par Juuki, encore sous le choc de la morsure de la boule de feu. Il revint sur terre en sentant l’air lui frôler le dessus du crâne, faisant lentement bouger ses cheveux charbons… Son couvre-chef s’enfuyait devant lui.
    Piquant un sprint au quart de tour après avoir percuté, il fronça les sourcils, râlant tout de même tout en courant après son partenaire. La casquette de Crow, c’était l’une des choses les plus importantes dans tout son attirail extravagant. Bien plus qu’un simple accessoire, c’était aussi un souvenir. Si bien qu’il se sentait comme irrité qu’on lui l’a prenne ainsi, sous son nez… Et quand bien même que c’était Juuki qui venait de se carapater avec, une petite pointe d’agacement montait en lui. Il ne fit même pas attention à sa phrase qui normalement, aurait valut un retour de la part du protagoniste… Sa casquette, c’était sa priorité.
    Ayant plaqué une main contre son cou, cachant la blessure minim -qui saignait ou pas, tout dépend de la morsure administrée.- il s’arrêta à son tour à côté de Juuki en plissant les yeux… Décidé à reprendre son bien. Puis, le voleur prit la parole. Crow haussa un sourcil, leva un peu la tête vers les habitations tout en laissant son bras pendre le long de son corps. Drôles de maisons, Juuki avait tout à fait raison. Quoi que… Il semblait que Crow en avait déjà vu des semblables, auparavant. Il répliqua alors, haussant les épaules.


    « Ca doit bien tenir de toute façon… J’pense pas que ca risque de s’effondrer. C’est prévu pour tenir comme ça. »

    Il souri, fier de sa phrase qui n’avait pas un grand intérêt en elle-même. Son sourire s’élargissait.
    Oui, on s’en foutait après tout… Maintenant, ils allaient voyager, alors peu importe si ces foutues maisons allaient s’écrouler ou pas… Ce n’était pas leurs problèmes. Ayant oublier sa casquette quelques minutes, il fit un petit mouvement de main, du genre ‘non’.


    « Naaaan c‘est bon. On va trouver une auberge… »

    Regardant avec précaution les bâtiments qui les entouraient, il contempla quelques secondes le soleil qui disparaissait de plus en plus. Quelques rayons persistaient encore, donnant au ciel une teinte mauve/rosée, virant maintenant dans les bleus à l’opposé de l’astre lumineux. Faire une pause était la chose la plus sage, désormais. Ne serait-ce que pour repartir du bon pied ensuite.
    Avançant encore une fois sans attendre le fils du feu, il se stoppa net bien vite en pointant du doigt une porte.


    « Là. »

    Rapide. Crow était limite content d’avoir trouvé aussi rapidement sans avoir réellement chercher. Une pancarte était installé contre le mur, à côté de la porte. Il y était écrit ‘Auberge’ en gros dessus, et un peu plus bas, des autres mots mais dans une langue, voir dans une écriture différentes. Surement pour les étrangers… Ironie pour une ville ressemblant à une forteresse. L’auberge semblait petite vu de l’extérieur , mais en vérité, c’était une sorte de trompe-œil. Elle était tout aussi grande en hauteur, qu’en largeur… Elle s’élévait bien au-dessus des maisons qui étaient présentes à côté d’elle. L’endroit était construit de la même manière que les autres habitations, mais c’était un peu moins visible.
    Le garçon de l’air s’approcha de la porte, puis entra, son louveteau sur l’épaule.
    Il y avait déjà du monde à l’intérieur, un petit brouhaha se faisait entendre vers la gauche du corbeau, vers ce qu’il semblait être une pièce à part. Pour l’instant, le protagoniste semblait de tenir dans ce qui semblait être une sorte de réception… Une sorte comptoir était un peu plus loin devant lui. L’endroit était tout de même assez rustique et simple, ce qui ne déplaisait pas à Crow.
    Ne voyant pas à qui s’adresser, il plissa les yeux s’avançant doucement vers le meuble.


    « … Ah ! Un autre client ! ~ ♫ »

    Il sursauta, une jeune femme était sortie de nulle part, arrivant comme une pile électrique devant le garçon. Elle dépassait bien Crow d’une bonne tête, mais possédait un visage qui faisait penser au visage d’une enfant. Une coupe de cheveux courte aux couleurs chatoyantes, elle avait aussi une peau cuivrée qui allait parfaitement de pair avec et de grand yeux verts. Mais ce qui choqua le plus le corbeau, ce fut surtout ses vêtements qui étaient… Courts. Sérieusement, elle n’avait pas froid avec un débardeur au dessus -bien au dessus- du nombril et un minishort ?
    Restant silencieux, un moment, elle reprit avec entrain.


    « Alors mon garçon, tu viens pour avoir une chambre ? ~ »

    Détournant simplement le regard, il voulut voir si Juuki était derrière lui ou pas. Mais la jeune femme reprit de plus belle avec un sourire… Etrangement malicieux.

    « J’espère que tu as de quoi payer mon chou… »

    Bon sang, elle ne pouvait pas arrêter avec ce ton de voix mielleux ?… Le corbeau eu un soupir discret, surtout quand elle vint à le détailler avec un petit air intéressé sur le visage. Cette fille était vraiment bizarre pour le corbeau, qui ne comprenait pas trop son attitude… Mince, où était-il tombé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 13 Mar - 3:07

Continuant de jouer avec la casquette de Crow il s'approcha doucement de la pancarte que montrait le corbeau du doigt. Il n'arrivait pas à lire ce qui était écris en haut par contre en bas si, d'ailleurs il ne compris pas sur le moment et lis dans sa tête tranquillement. Puis il regarda Crow rentrer, il regarda de nouveau la pancarte et après quelques secondes, le temps que l'information arrive à son cerveau il dit un

"OH !!! JE...WAAH C..C'EST MA LANGUE CUROW REG..."

Mais le fils de l'air était déjà rentrer. Quant à lui le fils du feu se senti bien seul sur le moment -non je rigole-, il chercha quelqu'un à qui dire sa grande joie mais il n'y avait personne à moins de 100mètres. Et il était pris d'une grande flemme. Il toucha la pancarte comme si il était content de voir quelque chose qu'il comprenait à cent pour cent, et il rentra dans l'auberge. Il entendit une voix horrible s'adresser à Crow. Il était arrivé au moment où la jeune femme disait :

« J’espère que tu as de quoi payer mon chou… »

Il émit un rire retenu, un bon rire de 'foutage de gueule' qui avait tellement était retenu que ça avait donné un sorte de :

"PFOUUH"

Mon chou. Juuki avait une manière plutôt machiste de s'adresser à ce genre de femme, le genre tenu très courte. Il haussa un sourcils en voyant cette tenu et s'approcha de Crow pour lui donner sa casquette, doucement.
Elle s'approcha de juuki, et tira doucement sur son chèche en disant

"Toi aussi mon caramel tu es avec le petit chou ? <3"

Le fils du feu recula en fronçant les sourcils. Quel toupet elle avait. Il regarda Crow, l'air de dire 'pitié demande lui une chambre pour qu'on puisse ne plus la voir' -donc là c'est Crow qui s'en charge juuki galère sinon xD-
Pendant que Crow expliquait que lui et son partenaire voulait passer la nuit...etc. Juuki était occupé à fixer le ventre de la jeune femme qui se dandinait devant eux. Il coupa alors la parole aux deux


"femme...tu n'as pas froid ainsi?" dit-il en la regardant avec un regard perçant

Elle rigola et lui répondit malicieusement
"je pourrai dire la même chose pour toi mon.." il toussa pour couper son surnom absurde et les laissa reprendre la conversation au sujet du prix qui semblait élevé. Il essaya de suivre comme il pu et finalement il fit un petit 'Hum' pour que le regard de la 'servante' se pose sur lui.


Suite à cela Juuki montra une pièce d'or à la jeune femme qui se tue -enfin- Cette idiote alla parler à Crow vers son oreille et dit à voix basse

"est-ce-que ton ami est un sultan?"

Pour les gens de la ville il n y avait que les princes qui avait de l'or. Et comme Juuki était typé pour cette femme c'était un sultan. Non mais, Juuki en sultan. oh, pourquoi pas ! Il aurait un Harem rien qu'à lui, il s'amuserait bien. Juuki tira une tête pas possible en ré-entendant la voix de cette fille, il en avait des frissons, lui qui était si chaud. Il ne compris pas ce qu'elle dit mais lui coupa presque la parole d'un ton agacé

"Tu prends ou tu prends pas femme?"

Il lança la pièce en l'air et elle la rattrapa aussi rapidement que la pièce fut lancer.

"c'est suffisant ?"

"Ohhh ouii ça l'est !"

Elle regarda Crow "voilà la clef avec le numéro de la chambre marqué dessus <3" dit-elle en lui faisant un clin d'œil et en tendant la clef à Juuki.
Le fils du feu ne la rattrapa pas et elle tomba au sol, il regardait la clef d'un air méfiant. Il la toucha avec son orteil et recula d'un bond, c'était glacé, le fer (enfin je sais plus si c'est fait en fer une clef xDD)

"C'est quoi ?!"

La jeune femme sembla attendrit et -oui oui- tira à travers le chèche de Juuki, sa joue.

"Il n y a pas de serrure dans les palais de l'orient je présume haha <3 comme c'est adorable ! <3"

Il grogna en lui faisant arrêter son geste et partit, puis il revint

"où c'est ?"

"première étage à gauche chérie <3"

C'était trop, qu'est ce que c'était qu'un 'étage', Juuki sembla regarder Crow d'un air complétement perdu. De plus la jeune femme lui faisait signe de monter cette étrange chose. Étrange chose qui se nommait 'escalier' pour précision. Elle y ajouta la couche de trop


"Je suppose que dans ton palais mon caramel il y a ce genre de nouvelle chose qu'on nomme ascenseurs ?"

A cette époque, enfin, dans cette époque, les ascenseurs, étaient tirés en bas par des chevaux, ou parfois des Humains qui purgeaient une peine de travaux forcés. En même temps que la femme finissait sa phrase avec un de ses sourires, mielleux, Juuki faisait apparaitre dans sa main un début de jolie boule de feu avec un air franchement... enfin un air à la Juuki quoi.

"Cetteeuuh choseee ICI et non chez toiii que tu voiiis moon carameleuuuh çaaa..."elle parlait comme on parle à un chat -enfin comme je parle à mon chat xD- d'un air gaga, comme quand on parle à un enfant ou un à bébé plutôt oui.

"s'appeellleee <3"

Au fur et à mesure qu'elle parlait Juuki serrer les dents et serrer les poings en devenant légèrement rouge, quand elle se mis à dire le mot 'escalier' d'une façon très, idiote. [color=magenta]"é..sse..kaaaa...lIIII...ééé"[/magenta] Juuki explosa en feu brûlant totalement son chèche qui finis au sol en morceau de tissus. Il la montra du doigt, son geste fut aussi brutal que la façon dont elle recula, surprise et effrayé.
"AHHHhhh Mĕm̐ tō āpa māranā vēśyā !" dit-il en grinçant des dents tellement il se forçait à essayer de ne pas plus crier qui n'était entrain de le faire

Littéralement 'je vais te tuer pute', ce qui fut étonnant c'est que les gens dans la pièce à coté ne remarquèrent rien tellement ils parlaient et rigolaient entre eux. Voilà pourquoi Juuki ne voulait plus être seul dans ce genre de chose, il ne comprenait rien. Et aussi il s'énervait trop vite.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 13 Mar - 19:39

Entendait le rire étouffé de Juuki dans son dos, Crow sourcilla, soupirant de nouveau avec un air las tout en regardant la jeune femme. Crow était plutôt distant avec le genre féminin, et la plupart du temps, il avait beaucoup de mal à comprendre les filles. Il fallait dire qu’il n’en avait pas beaucoup côtoyer à long terme... Ou sinon, très peu. Peut-être une ou deux, sinon pas plus. Il s’était montré surtout froid avec elles, étant rapidement agacé ou dépassé. Reprenant lentement sa casquette, il coulissa doucement un regard vers Juuki, l’air un peu perdu, lui aussi. Le corbeau étouffa à son tour un petit rire en détournant la tête en entendant le surnom de l’être du feu. Mon caramel ?… Mon dieu…
Le jeune homme remit doucement sa casquette sur sa tête, esquissant un petit sourire satisfait. Voyant le regard de la boule de feu, il hocha imperceptiblement la tête ensuite… Il allait s’en occuper. Parler à cette femme était une vraie plaie… Crow essayait tant bien que de mal de ne pas avoir l’air blasé ou alors dégouté. Horripilante à souhait, le corbeau ne pouvait qu’être distant, de toute manière. La discussion fut couper peu après par Juuki, qui demandait avec une manière un peu plus… Hautaine dans un sens, si elle n’avait pas froid. Se mettant un peu en retrait, l’oiseau éberlua aussi quand Juuki sortit une pièce d’or ensuite. Mais c’était qui ce Juuki pour sortir ca de nulle part ? Ce n’était pas tout le monde qui se trimballait avec des pièces d’or. Apparemment, la jeune femme avait eu un peu près la même réaction que Crow… Elle se penchait même vers lui pour lui demander quelque chose à son oreille. Un sultan… ? La bonne blague… Crow pouffa de rire une deuxième fois, s’imaginant son compagnon en sultan. Laissant ceci de côté, il fut un peu gêné que ca soit Juuki qui payait, mais cette pensée s’en alla bien vite, remplacé maintenant par la certitude que celui-ci était riche. Quoi que, c’était chiant comme même.
La demoiselle tendu la clef vers Juuki, une clef que celui-ci ne rattrapa pas, d’ailleurs. L’oiseau haussa juste un sourcil à la vue du clin d’œil de la fille, et il dévisagea un moment Juuki quand il entendit un objet tomber sur le sol. Pourquoi n’avait-il pas prit la clef ? Le corbeau eu ensuite un sourire amusé en voyant la méfiance du fils du feu. Il ne comprenait pas trop pourquoi, mais c’était assez marrant à voir en tout cas… La seule chose qui cassait le spectacle, était la voix mielleuse de la fille qui revenait à ses oreilles. Roulant des yeux, il s’approcha de la clef restée à terre pour la prendre silencieusement. Faisant tourner celle-ci dans sa main, il regarda vers l’escalier. Tiens en parlant d’escalier, la fille commençait à vouloir expliquer à ce pauvre Juuki ce que c’était, justement. L’oiseau noir tapotant lentement ses doigts dans le vide, commençant à s’impatienter… Il allait dire à Juuki qu’il montait, jusqu’à que celui-ci se mette à s’enflammer tout seul en sortant des mots incompréhensibles tout en montrant du doigt la jeune femme, qui avait prit peur. Crow lui, détourna juste la tête, et sortant, après un moment.

« … Juuki. »

Finalement il le regarda, souriant calmement.

« Laisse tomber. On y va… Suis-moi. »

Puis Crow regarda un instant la brune.

« Je crois que d’autres personnes vous attendent à côté. Merci encore. Sur ce. »

L’être de l’air fit un petit signe de la main à la jeune femme, puis emprunta un petit couloir sur sa droite, qui menait directement vers les escaliers. La demoiselle, elle, toujours confuse de l’énervement subite du fils du feu, s’en alla rapidement, ne demandant pas son reste.
Grimpant rapidement ceux-ci, il se retrouva à l’étage en moins de deux. Il marmonna, grinçant un peu des dents à son tour.

« … Quelle… Cette nana. »

Il avala plusieurs mots dans sa phrase, se retenant d’on ne sait quoi encore.

« Et dire qu’elle te prends pour un sultan… Quoi que, c’est pas donné à tout le monde de sortir des pièces d’or comme ça… Héhé. »

Regardant le nombre de la chambre, il avança en même temps dans le couloir. Puis, il s’arrêta net, regardant le numéro de la porte. Sans un mot, il prit la clef pour l’enfoncer dans la serrure. La chambre était spacieuse, et bien rangée. Elle semblait bien entretenue, et l’on pouvoir voir qu’il y avait une autre pièce qui devait être la salle de bain. Le corbeau eut un vague souvenir, depuis combien de temps n’avait-il pas dormit dans une chambre comme celle-là ?… Le luxe, quoi. Lui qui dormait plus volontiers à l’extérieur, ou même carrément perché sur un toit, rare sont les fois ou il prenait une chambre pour se reposer. Mais bon… Un peu de confort de temps en temps, ce n’est pas mal non plus. Aodh lui déboula dans les jambes alors, grimpa sur le lit fort spacieux tout en sautant dessus comme un petit fou, heureux lui, d’être dans un endroit confortable.
Le corbeau se gratta la nuque, avant d’aller vers la fenêtre de la chambre.

« C’est trop étouffant ici… »

Chose tout à fait étrange, puisque la pièce était grande et semblait aéré.
Mais pour un fils de Kazaei, ce n’est pas assez.
Il ouvrit donc la fenêtre, souriant bêtement ensuite avec un petit air montrant son contentement.

« Voilaaa…~ »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 13 Mar - 21:42

Riche ? Non, loin de là, enfaite Juuki n'avait rien. Dans sa tribu on ne payait rien, les chasseurs chassaient pour tous le monde, chacun se faisait des services donc l'argent n'existait pas. En revanche avant de partir la chaman lui avait donné plusieurs sortes de pierres, il les avait toute essayé, les cailloux ne marchait pas, les pierres de lune non plus, par contre l'or c'était quelque chose. Quand les gens voyaient l'or, il était comme stupéfait à chaque fois. Alors le fils du feu avait vite compris que se serait avec ça qu'il devait payer. Du moins dans les villes. Pour Juuki ça n'avait aucun valeur, mais qu'est ce qu'il se sentait puissant en montrant ce caillou doré, il était content comme un sale gamin qui détenait la puissance du monde -c'est le cas-.

Il avait détourner ses yeux rouges clairs du coté de Crow, et puis en voyant son sourire calme il finis par serrer le poing, celui qui montrait la femme du doigt. Il rebaissa son bras brusquement et arrêta de brûler d'un coup. Puis il montra les dents à la mielleuse en faisant un 'grrr'. Il vu Crow lui dire un sorte de 'au revoir' plutôt poli mais de façon assez ironique vu le contexte, celons Juuki. Puis il suivit Crow qui allait vers les escaliers. Voilà un mot qu'il retiendrait. Escalier. Par contre il était dégouté d'avoir brûler son chèche, il l'avait ramasser avant de suivre le fils de l'air. Que pouvait-il bien faire avec le reste de morceau de tissus. Ça pourrait toujours servir. Comme bandage ou autre. Il avait vite fais de devancer Crow dans les escaliers de peur que cela s'effondre. Du coup il avait sauter au dessus de Crow et avait repris la casquette du jeune homme en passant. Il l'avait entendu marmonner quelque chose au sujet de cette fille, cela le rassurait de se dire qu'il n'était pas le seul à la trouver plus que...lourde. Juuki marcha un peu à coté de Crow en faisant tourner la casquette dans sa main


"Ah oui c'est vrai..mais c'est quoi un s..sultan?"

Il rigola un peu et souris un peu

"t'en veux ?"dit-il en sortant un peu sa langue sur le coté, parlant de l'or.

Il continua d'avancer alors que le fils de l'air venait de s'arrêter devant une porte. Puis plus loin en entendant le bruit de la serrure il se retourna et suivit. Il rentra à son tour dans cet endroit, super bizarre pour Juuki. Il ferma la porte derrière lui et regarda un peu partout. Aodh avait l'air d'apprécier le lit, normal, beaucoup de personne aime le confort. Juuki regarda l'être du vent ouvrir la fenêtre, il esquissa un petit sourire en coin en posant la casquette sur la tête de la boule de poil.


"T'es bien un fils de l'air toi héhé...toute façon on dors ici que pour une nuit."

Il croisa les bras en regardant un peu partout

"c'est sur ça qu'on dors ?" dit-il en montrant le lit, il toucha ce qu'était les draps, couverture, c'était d'un esthétique tout ça.

Il s'accroupit et mordu doucement le drap. Puis arrêta voyant que ça n'avait aucun gout ni senteur naturel. Il se recula en se relevant d'un air méfiant. Il réfléchis, pourquoi voulait-il absolument dormir une fois dans un de ses endroits déjà. Il ne parla plus pendant un moment en ayant baissée la tête, et puis au bout d'un temps il claqua des doigts. Déclic. Il enleva son espèce de sacoche et mis son 'tissu' dedans, puis commença assez rapidement à essayer d'enlever son pantalon. Il tomba en arrière sur les fesses, assis, et fit une tête de dépité.



"Ahhh...tout ses trucs à enleveeer....c'est trop chiiiaaant !"

Il parlait de ses bandages, tout était attaché avec le pantalon. Pour enlever le pantalon il devait enlever ses bandages au pied qui montait sur ses cheville recouvrant un peu le pantalon à la ninja. Deux couches, de bandages. Horriblement long pour quelqu'un qui n'a pas de patience pour s'habiller comme Juuki. Il mis sa main sur son front comme si ça le faisait réellement chier, c'était le cas. Il commença alors à enlever son bandage au pied droit jusqu'à la cheville. Au début il faisait rapidement mais cela l'embrouiller dans le débandage, du coup il finis par aller doucement. Son pantalon était plutôt large, serrer au cheville seulement, du coup on ne distinguer rien, et tant mieux ! Juuki ne portait pas de caleçon. Imaginez porter à chaque fois le même caleçon. Tandis que là, il saute dans un lac et c'était bon. Tout en faisant son truc il regarda Crow

"Enfaite tu pourras me montrer ton tatouage de fils de l'air après ? J'en ai jamais vu, j'aimerais bien voir à quoi ça ressemble.."

Et d'aucun autre d'ailleurs, dans la tribus de Juuki, Hybrides et Humains était présent, aucun autre contrôleur à l'horizon. Alors pouvoir voir autre chose que son propre tatouage qu'il ne pouvait même pas voir correctement, c'était quelque chose. Il savait que son propre tatouage était...noir, ou rouge ? Il ne savait même plus, il ne faisait que de le cacher sous des bandages -qui sont là d'ailleurs, j'ai ..zappé, je viens de relire son physique xDD donc tatouage caché enfaite TT"- C'était bête de cacher son tatouage car si jamais il voulait retrouver sa famille il en avait besoin. Il allait se retarder tout seul. Une fois ses bandages du pieds enlever il les posa à coté de façon à ce qu'ils ne s'emmêlent pas. Puis il enleva son bandage à la main droite, puis il posa à coté, et enlever le bandage du bras gauche -oui il est beaucoup bandé- là on pu voir son tatouage qui était noir. Il fit un grand sourire tout content. ENFIN. Il était plus long à préparer qu'une fille à mille accessoires !

"héhé on va voir si la vieille avait raison au sujet de ces endroits !"


Il ouvris la porte, où la défonça plutôt, de la 'salle de bain'. Il rentra et glissa, c'était quoi ce sol. Il n'avait plus l'habitude de marcher sans ses bandages. Il se releva ni vu ni connu et vu une glace. Oh c'était lui ça ??? Normalement il se voyait dans de l'eau, un truc du genre. La première chose qu'il fut, fut de sortir d'ici en se mettant contre la porte de la salle de bain comme pour, retenir le fait qu'elle puisse s'ouvrir. Il regarda Crow d'un air ahuri. Pour ne pas passer pour un abrutit, il fit un sourire charmeur, pour faire oublier sa tête d'ahuri, le rendant encore plus bête sur le moment. Il repartit par la suite en se grattant la nuque se disant qu'il aurait mieux valut qu'il ne fasse aucune tête au fils de l'air qui devait bien se foutre de lui maintenant, ou alors ne pas comprendre du tout ce qu'il venait de se passer. Il ferma la porte derrière lui cette fois, et regarda dans le miroir.

"putain...c'est moi ça..."

Il se regarda, et fit un sourire en coin, puis fit des grimaces pour voir ce que ça donnait, il rigola tout seul. Puis arrêta se trouvant complétement con. Le fils du feu enlever enfin son bas et se retrouva nu devant ce qu'on pouvait qualifié de douche. Enfaite, il n'y avait rien, la salle de bain, était, en espèce de mur à la chaux. Cela préservait la chaleur où bien la fraicheur en été. De couleur, orangé. C'était plutôt agréable. Après il y avait des toilettes, Juuki pensait que c'était pour se nettoyer les pieds. Enfin, des toilettes anciennes. puis un mur qui coupait la douche de la 'salle de bain' -bon style ça mais en plus..rustique, enfin jsais pas je m'y connais pas xDD- Il y avait un petit truc collé sur le mur, qui disait que c'était là qu'on se douchait. Mais pour l'utilisation c'était autre chose..Le pommeau de douche était 'collé au mur' en l'air. Et il y avait un truc pour activer l'eau chaude et l'eau froide. La chose était activer sur l'eau froide qui était marqué d'un bouton 'vert' et le chaud d'un bouton 'jaune', étrange couleur. Juuki réfléchis et bougea la chose comme il le pouvait, dans tout les sens, puis l'eau d'en haut sortit. Sur le moment le fils du feu se colla au mur de peur. Le temps qu'il comprenne que c'était de l'eau, l'eau avait eu le temps de devenir, brulante.

"Wah..."dit-il en relevant la tête vers là où l'eau sortait. C'était une grande découverte !

Malheureusement pour lui, il s'amusant à tourner les boutons, et l'eau devint un peu plus froide, il essaya alors de remettre sur chaud mais cela augmenta l'eau qui arrivait super fort.

Prenons la scène hors de la salle de bain, cela donne, rien, puis un
"HAAAAAAAAA" Un grand bruit, comme quelqu'un qui tombe puis un grand bom à la porte comme quelqu'un qui se prend fortement la porte dans la figure. Dur de marcher sur de l'eau Juuki n'est ce pas ? Un grand silence, puis une porte qui s'ouvre à moitié. Puis après un Juuki qui fait genre que tout va bien, sourire en coin, cachant son entre jambe et regardant Crow

"...Alors mon petit Crow, l'eau, est incontrôlable...tu peux..?"dit-il avec un air tellement sexy qu'on pourrait presque en oublier que la scène était en elle même, totalement, ridicule.

Il regarda le louveteau et fit un petit clin d'œil pour faire genre. Mais il avait le cœur qui battait à 100 à l'heure il avait eu la peur de sa vie, la froideur, c'était vraiment sa phobie. Il s'était fait surprendre dans un moment où il était plutôt vulnérable, à nu. Dans les deux sens du terme. En plus il s'était fait super mal en se ramassant au sol. Le carrelage, agréable délice quand on tombe sur toi. Ce qui était dommage c'est que Juuki faisait tout pour avoir l'air viril dans cette circonstance mais que quelque chose gâchait tout. Le trahissait horriblement. Il était rouge. Tout rouge, le gamin rougissait de honte. En tout qu'à Juuki avait le don de tourner les phrases de manière à ce que Crow vienne l'aider, sans demander de l'aide dans sa phrase.



_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Sam 19 Mar - 23:33

    Juuki avait reprit sa casquette. Le fils de l’air avait faillit craquer une nouvelle fois en le remarquant. Il avait rapidement fusiller le fils du feu du regard avant d’ouvrir la serrure… Silencieux. Sa réaction était d’ailleurs, bien étrange face à un tel affront. En temps normal, il aurait été un peu plus réactif et un peu plus hargneux, se jetant presque sur l’opportun pour récupérer son bien. Mais là, rien. Ayant ouvert la porte, il avait répondu à Juuki avec un air glacial sur le visage.

    « Un sultan, c’est quelqu’un de très riche et de très puissant… Avec un turban sur la tête. »

    Ouah, quelle description. Il fallait dire que le corbeau n’en savait pas plus… Et il avait l’image d’un sultan très stéréotypé dans la tête. Le corbeau cligna des yeux, réalisant tout d’un coup qu’il ne pouvait dire autre chose sur le sujet. Tant pis, il fallait dire qu’il ne s’était pas vraiment intéressé au sujet.
    Crow fit une grimace à Juuki pour lui répondre. De l’or ? Non merci, très peu pour Crow. L’oiseau n’était pas quelqu’un de très intéressé par l’argent. Mais, ‘fallait dire que c’était plutôt pratique d’en avoir sur soi… Surtout dans les villes ! Car quelques tribus ne fonctionnait pas sur le système monétaire. Le clan Gokuudjin lui, en faisait à moitié partie. La tribu du protagoniste fonctionne plutôt sur le troc et encore, ceux-ci qu’avec les étrangers, dans l‘intérieur de la tribu, tout est partagé -La même chose que Juuki, en clair-. L’argent n’a pas une grande valeur. Les objets jugés utiles le sont plus, au contraire. Sa casquette sur la tête d’Aodh, le corbeau soupira, restant debout devant la fenêtre avec un air fatigué.
    Vraiment un contrôleur de l’air, hein ?… Oui, Crow ne supportait pas les endroits enfermés. Surtout les endroit enfermé ET sombre, juste avoir l’impression d ‘étouffer, rien qu’un petit peu, le faisait frémir d’horreur. Mais dés qu’il sentait la présence du vent, tout allait mieux, c’était comme si quelque chose le complétait. Approuvant d’un bref signe de tête, le corbeau tourna dos à la fenêtre, puis fit un petit geste de la tête en regardant le louveteau. Celui-ci redressa les yeux vers le humain tout en agitant la queue et en prenant la visière de la casquette dans sa gueule. Prenant un peu d’élan, le louveteau lança la casquette vers son maitre qui l’attrapa d’un geste rapide, levant un sourcil en voyant le garçon mordre le drap avec précaution
    .

    « Oui, c’est sur ça qu’on dort… C’est un lit, quoi. »

    Il eu un petit sourire, jetant et rattrapant sa casquette en l’air tout en regardant le jeune homme du feu. Il enlevait consciencieusement ses bandages. Bon dieu, qu’il en avait ! Le corbeau tira une tête genre ‘comment tu as la patience d’enlever tout ca ?…’ … Mais non, il se trompait. Ca énervait aussi Juuki… Mais il ne brûlait pas non plus d’impatience. Le regardant faire avec un certain détachement, il arrêta un instant d’agiter sa casquette en l’air. La question de son partenaire le laissa un moment perplexe, puis il détourna le regard, penchant légèrement sa tête sur le côté…

    « … Oui, bien sûr. »

    Son tatouage de fils de l’air n’avait en rien de spécial. Quoi que, tout les tatouages le sont un peu… Non ? Ce signe d’appartenance à une tribu, et surtout… Un élément. Ca avait quelque chose de mystique…
    Un corbeau déployant ses ailes. Voila ce qu’était le tatouage qui était incrusté dans le dos du protagoniste. Tiens en y pensant… Crow non plus n’avait pas eu vraiment l’occasion de voir son tatouage… Normal en même temps, vu où il était positionné. Chose qu’il regrettait un peu.
    Crow bailla, fermant les yeux et exprimant un petit bruit en prime. La fatigue commençait à se faire sentir… Un peu. Peut-être le contrecoup… Crow n’était pas très résistant, dés qu’il commençait à se relâcher. Chose qu’il essayait de contrer, bien évidemment… Par tout les moyens, même les plus stupides. Quitte à se garder la pression et à rester en mouvement pendants quelques jours… Bon, la fatigue le rattrapait toujours, le forçant à se reposer, mais parfois, il surpassait un peu plus ses limites !… Parfois. Enfin.
    La vielle ? Le jeune homme s’asseyant sur le lit un instant, n’osant pour l’instant ne pas questionner Juuki qui était parti vers la salle de bain. Un léger boom, puis le silence. Puis une porte se claque, Juuki collé contre elle avec un air abasourdi. Le corbeau fronça un peu les sourcils… Ils nous faisait quoi, là ? C’était la première fois qu’il rentrait dans une salle de bain ?…
    Etant plutôt interloqué qu’autre chose au début, Crow pouffa de rire en baissant la tête par la suite. Le sourire ‘charmeur’ de Juuki avait été de trop, surement. Quand il rerentra dans la pièce, le corbeau releva la tête, un sourire au lèvre. Aodh qui n’avait rien comprit à la scène, s’occupa à mordre les coussins sans pourtant les déchirer, se créant un amusement supplémentaire. Se relevant, le corbeau avait aussi décidé de se mettre à l’aise à son tour, jetant sa casquette agilement vers une commode pour la poser dessus. Enlevant son manteau et son écharpe ensuite, il prenait maintenant soin d’enlever toutes ses breloques inutiles de ses poches, ainsi que ses nombreux collier. Il ne garda qu’autour du cou, les plumes de corbeaux dont il ne séparait jamais… Comme à son habitude. Après un court moment, il se retrouva juste en t-shirt noir et en short, ayant enlever tout le reste jusqu’au chaussure. S’étant rassis en tailleur sur le lit, Aodh se mit sur le dos devant lui en gigotant. Rigolant légèrement, le corbeau lui gratouilla le ventre avec douceur, s’accoudant avec son autre main, le coude sur sa jambe. Le louveteau lui agita fortement la queue, affichant un facies en extase tout en couinant de bonheur. Ce fut à ce moment qu'il se remémora sa main transpercée, celle-ci lui picotant légérement lorsqu'il posa sa joue contre... Une joue ensuite, tachée de sang à cause de sa blessure -ce qu'il ne remarqua pas, par-contre.- Il haussa juste un sourcil, puis reposa sa tête dans la paume de sa main... On verra plus tard, hein ?
    N’ayant pas fait particulièrement attention au vacarme qu’avait fait Juuki à l’intérieur de la salle de bain, il n’avait que quelque fois relever les yeux vers la porte close, espérant qu’il se débrouillait comme même avec la douche. Pis la porte s’ouvre, Crow resta statique.
    Le protagoniste l’avait fixé un moment sans rien dire, silencieux, la main sur le dos du louveteau. Juuki était certes, ridicule, mais la manière dont il lui avait demandé de l’aide l’avait empêcher de rire… Peut-être à cause de son côté sexy ? Allez savoir.
    Le fils de l’air soupira, se grattant la nuque. Puis il sauta du lit, se trouvant en un bond, devant Juuki.


    « Bon bon… »

    Un sourire calme, encore une fois. Il ouvrit grand la porte pour pouvoir passer, sans regarder intentionnellement le fils du feu; il était déjà dans une position gênante, pas la peine d’en rajouter. Rapidement, il remarqua que le sol était mouillé… Non pire… Inondé. Le corbeau fit une petite grimace en sentant l’eau contre ses pieds, puis omit vite fait ce petit détail en se dirigeant rapidement vers l’eau qui coulait -ou non- à flot. Lui aussi, eu la chair de poule un bref instant… Elle était froide, cette eau ! Il rigola alors.

    « … Tu aimes autant l’eau froide que tu veux t’en faire une baignoire en inondant la pièce, nh ? Héhéhé… »

    Un peu taquin sur les bords, Crow ne pouvait pas s’en empêcher. Il coupa l’eau en appuyant sur les boutons avec un air un peu plus sérieux. Puis il fit un signe vers Juuki avec sa main, du style ‘approche’, sans vraiment vérifier s’il approchait ou non.

    « Regarde, le truc jaune, c’est pour l’eau chaude. Le vert, pour le froid… Donc pour toi, tu n’y touche pas, je pense. » * il montra les ‘boutons’ du doigt en même temps.* « L’autre, c’est pour la pression de l’eau. Plus tu tournes dans ce sens là, c’est fort… Et de l’autre côté, l’eau se coupe. »

    Ne sachant pas s’il y avait été très clair, il activa l’eau pour qu’elle soit, d’après lui, ni trop forte ni trop faible, puis activa l’eau chaude par la suite.

    « … Je te l’ai mit, si c’est trop froid pour toi, tu aura juste à tourner le machin jaune là… »

    Il regarda un moment Juuki, puis fit un geste de la main avant de sortir de la pièce tout en fermant la porte derrière lui pour le laisser seul. Etant sortit de la pièce, le bébé loup détailla le garçon d’une étrange façon, un air presque contrarié.

    « … Quoi Aodh ? »

    Il releva la tête, prenant un air dédaigneux. C’était surement parce qu’il avait arrêté les gratouilles pour venir aider Juuki. Comprenant alors la raison, le corbeau eu un sourire en coin… Puis il saute sur le lit, le choppa, et le coinça en dessous de l’un de ses bras tout en lui frottant fortement la tête en rigolant.

    « Faiiit pas la têteuuuhhhh boule de poil ! »

    Le louveteau grogna un peu, et se débattu pour pouvoir sortir de l’emprise du protagoniste. Quand ce fut fait, il sauta à son tour contre le visage du fils de l’air, plaquant celui-ci contre le lit. Souvent, ils se chamaillait comme ça, ses parties laissant des traces de morsures et de griffures sur Crow le plus souvent. Et là… C’était des griffure sur le visage dont il était question. Le corbeau continua de rigoler un peu, faisant semblait d’agoniser sous les pattes de son compagnon canin.

    « rrrgghhhh… Tu as gagné, tu as gagné ! Tu es le plus fort, c’est bon… »

    S’arrêtant soudainement, le microbe fit un petit bruit satisfait en prenant un air hautain… Restant allongé sur le visage de Crow qui était maintenant, parsemé de griffures multiples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Lun 21 Mar - 18:46

Crow avait oublié de dire qu'un sultan avait forcément un tapis volant ! Et le plus important, on donne le nom d'empereur à l'empereur des Turcs et autres princes de l'Orient. Bizarre Juuki se sentit visé par certain point.

Même avec le regard glacial de Crow, le fils du feu continuerai sans doute à prendre la casquette du fils de l'air. Sachant que ça pouvait l'énerver il y prenait malin plaisir. Mais heureusement pour les nerfs de Crow, il se lasserait vite.

Heureusement que Crow n'avait pas une attitude hautaine envers Juuki -au sujet du lit-, cela paraissait tellement logique pour Crow que ce soit un lit, que sur le moment le fils du feu c'était contentait de lui lançait un regard, remplie de jalousie. Jaloux de ne rien connaitre de cet environnement. Même pas de connaitre, un lit. Alors assez agressivement il avait dit un

"on dors dans un 'lit' dans ta tribu ou quoi ?! Arrête de faire genre tu sais tout."

Il était aller dans la douche, et avait fais ses nombreuses bêtises d'enfant inconscient. La première fois le fils de l'air avait rigolé, mais la deuxième fois il n'avait pas ris. Bah ouais, il était si sexy Juuki comment rire en voyant ce corps, caché d'une main seulement en plus. Il se recula pour ne pas se prendre la porte dans la figure, et plissa les yeux en regardant le fils de l'air qui disait sa petite blagounette.

Juuki se contenta de faire un 'tssss' en tirant la langue tel un serpent qui crachait des braises. Puis il s'approcha de Crow d'un air neutre, mais en se cachant de deux mains cette fois. Il observa les gestes de Crow suivit d'explications. Il le regarda allumer l'eau d'un air un peu bêta. Puis il le regarda partir sans comprendre vraiment et sans dire mot. Il toucha l'eau du doigt quand Crow fut partit, et se mis dans la douche. C'était super agréable. Il s'essaya en indien au sol en laissant couler l'eau sur lui et en utilisant pratiquement tout les produits présent. Il en laissa néanmoins....un peu pour Crow. Il avait pris tout les trucs parfumé et il laissa..juste ça à Crow.-c'est-à-dire une demis petite bouteille de shampoing qui sent que dalle- ça sentais bon la fraise, ça sentais bon la fille. Mon dieu, Juuki sentait la fille. Il sentait la fraise. Il essaya de faire partir l'odeur en se rinçant bien, mais rien n'y faisait, l'odeur persistait. Il éteignit l'eau et brula pour se sécher, ses cheveux restèrent néanmoins humide. Il mis son pantalon et resta torse nu, puis il sortit de là, laissant l'eau par-terre. Quand il ouvrit la porte il ne fut pas étonné de voir le fils du vent avec autant de griffure sur le visage. C'était ça avoir un animal sauvage comme compagnon !

"Curow en mode sauvage."

Juuki attrapa d'un air neutre la boule de poil par le cou en le mettant à la hauteur de son visage, il le regarda dans les yeux "hm...." puis le lâcha par terre. Il décréta d'un air je sais tout

"petit mais costaud ù.ù "

La petite fraise se mis -assis sur le lit ou pas- à coté de Crow et lui fit un grand sourire

"héhé ! merci pour tout à l'heure !"

Il décréta par la suite en faisant un mouvement de main et en souriant en coin et en fermant les yeux

"j'espère que tu n'es pas trop déçu de ne rien avoir vu malheureusement pour toi.."

Il regarda Aodh. Et fit une tête, comme s'il venait de connaître la vérité absolut. Puis il déclara tandis que le parfum de fraise envahissait les lieux, sans que se ne soit pour autant écœurant.

"enfaite je sais pourquoi tu as c'est griffure."

Il se leva et montra Crow du doigt

"Me voir dans la douche ta donné des idées, alors tu as voulu vuiler (violer) Aodh, et il s'est défendu ! honte à tes penchants sexuel."

Oui, une des caractéristiques des contrôleurs du feu : être un peu trop passionné. Il détailla ensuite complétement Crow

"il est où ton tatoo alors?"

Il montra son épaule et son bras en disant "ça c'est le mien !"

Il se mis sur le lit peut après en bayant. Il avait plutôt sommeil, bizarre non ?

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Mar 22 Mar - 18:27

    Crow aurait pu prendre mal la phrase de Juuki, un peu plus avant. Il n’avait fait que de lui expliquer ce que c’était un lit, c’était tout. Peut-être n’aurait-il pas dut lui répondre avec ces mots ? C’était facile de répondre ça, pour lui, c’était tellement évident qu’un lit c’était un lit. Dans tout les cas, il n’avait rien répondu, se contentant d’avaler -quoi qu’un peu de travers-, sa phrase sans broncher. Pas la peine de continuer ce débat.

    […]


    Le corbeau grogna un peu, et le louveteau se mouva enfin de son visage. Mais lui, resta allongé, comme si une certaine flemme lui avait engourdit les membres à cet instant précis. Il regarda Juuki de côté quand il arriva dans la pièce, tournant juste la tête vers lui avec un air endormi. Le microbe regarda un moment l’être du feu qui l’avait soulever devant lui, agitant un peu ses pattes dans le vides, les oreilles dressées sur son crâne. Le corbeau se remit assis, regarda son compagnon canin se rétamer au sol quand Juuki le lâcha, un petit couinement se fit entendre, puis un grognement de mécontentement. Le garçon aux cheveux ébènes leva un sourcil, dévisageant Juuki en l’écoutant. Puis il souri, tout content aussi d’avoir pu en fait… Être utile.

    « De rien. »

    S’asseyant en indien, il tira une moue… Puis une légère grimace. Juuki avait vraiment des idées tordues… Le corbeau lui fit une pichenette sur le nez, se mettant à genoux sur le matelas.

    « Beuuuh. C’est immonde ce que tu racontes. »

    Il haussa les épaules, secouant la tête avec un sourire en coin sur les lèvres.

    « C’pas un gars qui sent la fille qui va me faire la morale. »

    Crow lui tira la langue. Oui, Juuki sentait la fraise… Qui ne l’aurait pas remarqué, avec cette odeur qui emplissait la salle ?… Pas Crow, en tout cas. Bon, ce n’était pas horrible non plus… Il y avait pire comme odeur, et le mieux, c’est que ce n’était pas écœurant. Regardant avec une certaine admiration le tatoo de Juuki, il pencha sa tête sur le côté. Il était joli, ce dragon enroulé autours de son bras. Tiens en parlant de dragon… Crow n’en avait jamais vu. Normal en même temps, c’est une bête rare et puissante, on en trouve pas à tout les coins de rue. Le fils de l’air croisa les bras.

    « … Sympa. Il est beau. C’est la première fois que je vois un tatouage autre que celui de mon clan… »

    Pour lui aussi, c’était nouveau. Il réfléchissait un instant aussi, puis sauta hors du lit pour se mettre debout. Il n’était pas vraiment réticent à montrer son tatouage, mais il avait toujours une petite appréhension à chaque fois. Crow enleva vite fait son t-shirt, se tournant aussi dos à Juuki en même temps. Malheureusement, le tatouage de l’oiseau noir installé sur son dos était coupé en deux à cause du bandage qui lui passait par-dessus l’épaule pour se maintenir. Néanmoins, Crow pointa celui-ci avec son pouce, regardant l’être du feu par-dessus son épaule avec un sourire en coin.

    « Moins pratique à montrer que le tiens. »

    Rigolant un peu, il se tourna vers Juuki. Puis il regarda un moment la salle de bain, et fit un petit signe de la main en affichant un léger sourire.

    « J’vais prendre une douche moi. »

    Regardant un moment Aodh, il plissa un peu les yeux, lui intimant secrètement l’ordre de ne pas faire de bêtise en son absence, et il se détourna de Juuki pour rentrer dans la salle de bain. Fermant derrière lui, il soupira en s’approchant un peu du miroir. Un air glacial sur le visage, il enleva alors le bandage qui cachait maladroitement son torse. La marque n’avait pas bougé depuis que le vieux chaman y avait touché. Tant mieux. Et puis de toute façon, ce n’était pas comme si elle avançait tout les jours sur la peau du protagoniste… C’était de temps en temps. Lentement, mais surement. Se grattant la tête ensuite, il se déshabilla sans plus attendre se dirigeant vers la douche en baillant de nouveau. Mais lorsqu’il alluma l’eau…

    « AAAAAH C’EST CHAUUUD ! »

    Ohlala… Pas la peine de gueuler pour ça, Crow. Il eu un frisson, et baissa la température sans hésiter une seule seconde. Crow aimait la chaleur, mais il était aussi terriblement sensible à celle-ci. La froid par-contre, il avait du mal à le supporter. Ayant baisser la température, il alla sous le jet d’eau, ses muscles se détendant au fur et à mesure que l’eau parcourrait sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Mar 22 Mar - 19:40

[ben si y a de quoi crier, si c'est brulant mdr xDD imagine le pauvre il se brûle xD]

Oui c'était immonde ce que racontait Juuki, mais franchement, il ne se rendait pas compte. D'ailleurs peu après il émis un léger rire, plus un ricanement, en se rendant compte de ce qu'il avait dit. Crow, zoophile. Imaginons la scène -non surtout pas- un corbeau avec un louveteau, pourquoi pas. En réponse à la provocation de Crow Juuki refis son 'tsssss' en crachant ses braises vers le fils de l'air. Crow aurait surement l'occasion de voir un dragon avec Juuki. Pour l'instant il était loin allez savoir où. Mais il commençait à manquer à Juuki. Il était toujours lié, Juuki le sentais, il savait qu'il allait bien et en bonne santé. Il y avait pourtant un mais, sans son dragon, Juuki perdait beaucoup de sa puissance, de même pour le dragon. Comme ils étaient connecté, si ils étaient loin de l'autre un moment, les deux s'affaiblissaient de 20/100 au moins. Mais pour ça ils fallaient qu'ils soient connecter, et être connecter avec un dragon, il n y a que les contrôleurs du feu qui puissent le faire réellement. Juuki leva les yeux vers le corbeau qui enlever son t-shirt. Il vu le dos du fils du vent par la suite, ce qui le perturba en premier fut le bandage. Il plissa les yeux en fixant d'un regard perçant le bandage. Il se contenta de se taire et regarda le tatouage par la suite. Un tatouage en forme d'oiseau, pour Juuki c'était un oiseau, il n'avait jamais vu de corbeau donc il ne savait pas précisément ce que c'était. Le tatouage du corbeau le mis légèrement mal à l'aise. Pourquoi ? Il avait l'impression de voir le mauvaise augure. Pour Juuki, le corbeau, il n'en avait jamais vu, mais il savait que c'était un messager. Dans ses croyances, il apportait les mauvaises nouvelles, mais, dans d'autres cultures, L'apparition
du corbeau signale que le temps est venu de répandre de la
lumière dans les ténèbres, où qu'elles
puissent régner dans votre vie. Pourtant la plus connu des légendes sur le corbeau reste que ,s on cri est un mauvais présage.
Un corbeau qui s’abat sur le toit de la maison
ou qui se pose sur le rebord d’une fenêtre
est un signe de mort prochain. Pour Juuki, c'était ça un corbeau. Et même sans savoir que c'était un corbeau sur le dos de Crow, il se sentis mal à l'aise. Il baisa le regard même, puis il dit


"c'est quel oiseau?"

-Si Crow lui dit que c'est un corbeau :- Il leva les yeux en souriant en coin, sur le moment, et fit avec sa main un pouce levé.

"Si ta la protection de cette animal à ce qu'il parait, tu as la moitié des malédictions qui te sont enlever. La classe."

Il ricana par la suite -et si Crow dit pas que c'est un corbeau, il dit rien- Juuki s'étira

"Galère dans le dos pour regarder, c'est plutôt maju...estueux, même si ça fous un peu la trouille, d'une certaine manière"

Juuki lui fit un petit signe de la main répondant au signe du corbeau qui allait se laver. Quand Crow disparut dans la salle de bain, Juuki regarda Aodh.

"héhéhéhé...toi...."

Il le choppa et commença à s'amuser avec. En le grattouillant -et même si Aodh se débat- Juuki avait l'habitude avec son dragon, même si c'était très différent d'un louveteau. Quand Juuki faisait des conneries, son dragon lui donnait un coup de queue, sur la tête, cela le faisait tomber par terre, voir saigner de la tête au pire perdre conscience quelque temps, c'était au moins 90 kilo minimum qui lui tombait dans la figure envoyait à une vitesse folle. Le dragon ne se contenait pas avec Juuki, comme Juuki ne se contenait pas avec lui. C'était la façon violente parfois de montrer au fils du feu que le dragon tenait à lui. Il fut pris de rêverie tandis que le louveteau s'énervait -ou joue, comme tu veux, ou ignore...etc.- Il lâcha le louveteau et alla à la fenêtre, au début de manière lente, puis en entendant Crow hurler que c'était chaud, il alla rapidement vers la fenêtre, pris de peur sur le moment -xD-, il se calma bien vite en éclatant de rire et en posant ses mains sur le rebord de la fenêtre..il parla à voix basse alors dans sa langue en fermant les yeux, sourire au lèvre. Il se disait que c'était débile que son dragon n'allait pas entendre, mais bon, c'était le geste, et même sans entendre il le sentirait. Puis ensuite il alla sur le lit. C'était moelleux. Il se mis à sauter doucement dessus...puis finalement il se mis à sauter sur le lit. Il était mort de rire, c'était marrant, à force il se fatigua, il se cogna la tête au plafond faisant un grand ' BOM', puis s'écoula sur le lit par la suite en se tenant la tête dans les mains

"a..ai putain..D..Saleté de ...haut ! "

Il eu moins mal par la suite, et constata que c'était vraiment confortable. Yanma avait eu raison. Il resta donc sur le ventre, à l'envers du lit -à l'inverse des coussins- sur les draps. Le fils du feu resta comme ça en regardant le loin de le vague, puis s'endormit comme ça. Pour une fois il n'avait pas de pose d'attaque au cas où on l'attaquerait, là, il était vraiment bien. Sa joue aplatie contre le drap, il se mis à baver légèrement, il était tout chaud et ses cheveux venaient de finir de sécher. Même si Aodh s'amuserait à lui sauter dessus ou le mordillait, il ne se réveillera pas. Même si Crow faisait du bruit, il ne se réveillera pas. Là, c'était du sommeil, lourd.

----

Ce ne fut que le matin qu'il ouvrit l'œil.

----

La première chose qu'il fut en se réveillant fut de rire, un fou rire, qu'il tacha de garder silencieux, il mis sa tête dans ses bras en rigolant comme pas possible. Puis en mettant sa main sur sa bouche pour se retenir il partit dans la salle de bain en fermant derrière lui, à l'intérieur on l'entendait encore avoir son petit fous rire, l'entendre rire ainsi, faisait rire. Il ne savait pas pourquoi il riait, il avait du rêver de quelque chose qui l'avait fais rire ? Ou pas. Quelque chose le chatouillait, il continuait de rire de plus en plus en gigotant, puis une araignée tomba. Sur le coup il ne rigola plus. On parlait du corbeau tout à l'heure, voilà l'araignée, oui Juuki avait entendu énormément d'histoire sur les animaux et insecte. La forme de l'araignée et le nombre de ses pattes nous renvois au
chiffre huit et donc au symbole de l'infini ; c'est aussi le doublement
du chiffre 4 qui est celui des points cardinaux et des quatre vents.
Elle correspond à la notion de responsabilité qu'il faut savoir assumer
dans la vie par rapport aux évènements nous arrivant. Nous tissons
nous-même la toile de notre destin. Les victimes qui se sont fourvoyées
sous leurs masques
n'ont pas compris cette leçon et se sont empêtrées dans une réalité
d'apparences et d'immuabilité. Son enseignement nous dit que chacun est
responsable de sa propre vie et que ce qui est important c'est de ne
point se perdre dans des illusions sensorielles. Il est de bon conseil
de noter les progrès réalisés afin de ne pas oublier que certains
échecs ont pu nous conduire au succès. L'araignée nous exhorte à
regarder au-delà de notre horizon personnel et à envisager d'autres
dimensions. Il pris l'araignée dans sa main, il ne brulait plus, il était de température normal, il ne se rendait pas compte, puis il sortit, la posa sur le mur hors de la fenêtre, et ensuite s'essuya la main. Sa température redevint élever par la suite. -Si Crow est réveillé il lui fait un sourire sinon voilà- il alla vers ses bandages, et s'essaya par terre, il commença rapidement à faire ses bandages d'un air sérieux, voir l'araignée l'avait bien calmé. Il était sérieux car : "araignée du soir, espoir" ou "araignée du matin, chagrin" ;si c'était le cas, c'était pas génial.


_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Mer 23 Mar - 20:32

    [HRP: Je sais, mais y à tout de même des personnes dites 'plus résistante' que d'autre, c'est ce que j'ai voulu exprimer, en fait. x) Et surtout le fait que Crow cri pour un rien, aussi.]


    Longtemps et même de nos jours, les corbeaux ont été considérés comme messager de la mort. De plus de toutes les légendes et superstition qui l'entoure, l'oiseau noir possède un physique qui ne l'avantage pas. Comme son habilitation à manger les charognes... Ce qui en fait une bête crainte et parfois même méprisée. L'imaginer comme esprit protecteur est étrange, surtout du point de vu extérieur. Mais il y à bien une raison à cela. Tout est issue d'une légende, et de la création même du clan Gokuudjin. -Légende que l'auteur n'a pas encore mise totalement à au point.-. Mais passons. Le garçon de l'air avait répondu à Juuki sur la nature de l'oiseau en question. La moitié des malédictions lui était enlever... Hein ? Crow sourcilla. Avait-il raison ou non ?... Le jeune homme eut quelques doutes. Il prenait tout ca pour des racontars, des choses qui se passe de bouche à oreille. Mais pourtant... Il croyait aux malédictions, chose totalement contradictoire. Normal, lorsque l'on à une malédiction sur soi.
    Le reste de 'shampoing' laissé par Juuki fut utilisé, même s'il n'en restait pas beaucoup. Et en très peu de temps, le corbeau eu finit de prendre sa douche. Coupant l'eau en secouant vivement sa tête de gauche à droite pareil à un chien qui s'ébroue, il attrapa une serviette qui était accroché un peu en hauteur, et se sécha rapidement. Ensuite... Le vent fit le reste ! Un petit courant d'air, pareil à un séchoir balaya ses cheveux ébènes, les faisant ensuite électriques et ébouriffés. De cette manière, il se trouva aussi rapidement séché, remettant son short. Il allait sortir de la pièce, lorsqu'il se rappela que son bandage ne couvrait plus son torse. Crow soupira, fouillant ses poches avec un certain dégoût. Il n'aimait pas cette atrocité qui était empreinte sur lui, même si ca ne le dérangeait pas de le montrer à Juuki, il préférait tout de même la cacher. C'était comme une ancienne habitude qui lui revenait souvent, et une ancienne blessure qu'il tentait de cacher depuis toujours, quelque chose qui ne s'en va pas facilement. Sortant un rouleau de bandage du fin fond de sa poche, il se regarda dans le miroir comme pour s'aider à bien enrouler le tissu autours de son torse. Preuve de sa concentration; il tira un peu la langue sur le côté, se mordant parfois la lèvre inférieur en fronçant les sourcils. Il lui fallut quelques minutes pour réussir son 'chef d'œuvre'. Triomphant, il se dirigea enfin vers la porte...Ouvrant doucement celle-ci.
    Il avait dut prendre pas mal de temps, car Juuki était allongé sur le ventre, à l'inverse du sens ou l'on pouvait se mettre dans un lit et paraissait endormi. Aodh sautilla sur le dos de celui-ci, lui mordillant le haut de l'oreille en grognant un peu comme s'il cherchait à le réveiller. Ahlala... Sacrée boule de poil qu'était ce louveteau. Le jeune homme l'attrapa par la peau du cou, tout en prenant un air sévère mais silencieux, mettant son index de libre devant sa bouche comme pour insinuer qu'il fallait se taire et être sage. L'animal se calma, léchant en tendant au maximum sa langue rose, le bout du nez de son 'maitre'. Crow le posa alors sur le sol, regardant Juuki avec un petit sourire bienveillant. S'asseyant en tailleur par terre, il regarda un moment le fils du feu puis alla vers la fenêtre, sautant sur le rebord de celle-ci pour s'y assoir. S'allongeant parallèlement à celle-ci, il put s'adosser contre le mur, ramenant ses jambes un peu contre lui, regardant la rue du bas où passait rarement quelques passants.
    Crow n'avait pas particulièrement sommeil... Mais il était tellement détendu à ce moment précis que... Au bout de quelques minutes, il s'endormit, la tête se lâchant sur le côté, la bouche entrouverte. Il était bien comme ça, il sentait parfois un léger courant d'air se frotter contre ses joues. Et puis ainsi... Il ne se sentait pas enfermé... Non franchement, il était à la meilleure place. Quoi que inconfortable tout de même.
    Il dormit aussi avec un sommeil profond, sans rêve, dormant sa nuit d'une seule traite. Enfin... Non. En plein milieux de celle-ci, il avait attrapé Aodh qui couinait au pied de la fenêtre, voulant dormir sur l'humain. Ce fut la seule chose pour laquelle il fut dans un demi-sommeil, avant de se rendormir profondément.
    Même lorsque le matin arriva, il ne se réveilla pas pour autant. L'une de ses jambes pendant dans le vide, il tanguait dangereusement du mauvais côté de la fenêtre. Juuki et Aodh s'était réveillé avant lui, ce dernier allant dans la salle de bain en rigolant, et l'autre courant en rond après sa queue près de la porte.
    Après un petit moment, le corbeau sentit un petit chatouilli au dessus de sa main. Ce fut cette chose qui le réveilla...
    Elle était assez grosse, noir, avec huit longues pattes. Le corbeau entrouvrit les yeux, remontant lentement sa main près de son visage pour pouvoir contempler l'araignée qui commençait à grimper sur son bras. Encore dans le brouillard, il sauta maladroitement à l'intérieur de la pièce, gardant la bestiole sur sa main avant de la remettre doucement sur le rebord de la fenêtre, où il était installé avant. Mal réveillé, il se frotta activement la nuque, ayant dormit dans une position inconfortable la nuit, il ressentait maintenant quelques douleurs lui lancinant la nuque et les épaules. Etant naturellement deux de tension au revei, il fit un geste de la main vers Juuki.


    « Yo…Juu… »

    Entrecoupé d’un bâillement, le prénom de l’être du feu s’écourta à un simple ‘Juu’. Un prénom que le corbeau ne chercha pas à compléter, l’esprit embrumé. L’oiseau avait toujours eu un mal de chien pour émerger complètement à la suite d’une nuit ou il n’avait fait que dormir. Au matin, il avait l’impression qu’en fait, il n’avait pas dormit du tout.
    Néanmoins, il fut rapide pour se rhabiller et remettre tout ce qu’il devait être remit à sa place, et malgré son état encore comateux, il essaya de parler à Juuki… Ce qui ressemblait, plutôt à un baragouinement incompréhensible.


    « … ‘espère…Tu…’ien dormit hn ? Huuuaaaa… »

    Un autre bâillement, puis il fit une moue. Puis, sans attendre quoi que ce soit, il se dirigea vers la fenêtre ouverte… Comme un zombie. Marmonnant un truc incompréhensible ressemblant à un ‘c‘est partit’ , il alla sur le rebord de la fenêtre… Enfin, il tenta. Non en vérité, il avait réussit, mais…
    Sur le moment, Crow avait eu comme une sorte de flash . Son esprit étant ailleurs, il avait eu l’impression, sur le moment, que le rebord était plus grand lorsqu’il était entrain de monter. Ce qui lui valut de marcher dans le vide… Et de plonger la tête la première dans le vide. Aucune réaction… Le fils de l’air ne se rattrapa même pas pour ne pas se faire mal…
    Il se ratatina comme une crêpe au sol, faisant un plat.
    Le silence. Le protagoniste ne bougea pas.
    Puis un autre marmonnement, une preuve de vie. Le corbeau se redressa doucement sur ses jambes, titubant un peu. Cette fois… Il était réveillé ! Les yeux grand ouverts comme soudainement illuminé, il secoua la tête.


    « Gnnnn…J’l’imaginais moins près, le sol… »

    …Bon, pas tout à fait réveillé, mais il était déjà beaucoup moins amorphe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Jeu 24 Mar - 18:19

Tandis que Crow se réveillait, Juuki s'amusait à tirer les joues d'Aodh, lui disant des choses incompréhensibles dans sa langue, lui parlant comme on parle à un bébé qu'on trouve mignon. Sauf que là c'était plus dans le sens méchant, légèrement, enfaite le fils du feu était entrain de lui dire qu'il le faisait chier à aboyer de bon matin et que si il continuait comme ça un jour il lui couperait la langue. En tout qu'à rien que de dire ça lui avait fait retrouver le sourire. Il n'y avait pas qu'Aodh qui lui avait fait regagner le sourire. Le fils de l'air semblait légèrement...dans les nuages. Juu? Pourquoi pas. Il ne le releva pas. Puis d'un air taquin il ricana en disant

"T'es dans les nuages fils de l'air...."

Il rigola un petit moment tandis que Crow lui disait des choses, que seul lui avait compris sur le moment sans doute. Le fils du feu arrêta de rire redevenant neutre

"j'adore ma blague."

Il pris sa sacoche dans la pièce ramassant ce qu'il avait laissé trainer au passage, et prenant des choses appartenant à l'hôtel, dont une lampe. Il regarda vers Crow

"j'ai pas compris ce que t..." puis le vit tomber, il accouru pour le rattraper mais la seul chose qu'il avait pu attraper, fut (oui) sa casquette. De plus, à cause de la casquette il lâcha quelques secondes après la lampe sur la tête de Crow qui venait de se relever.

"NON"

Plus inquiet pour la lampe que pour Crow, il ne préféra pas regarder la suite de la scène. Peut-être que la lampe ne s'était pas cassé finalement, après Crow est un fils de l'air. Mais sur le coup ce n'était pas venu à l'esprit de Juuki qui baragouinait.

"....je voulais en faire une arme...comprendre son utilité.." il fronça les sourcils "saleté de casquette."

Néanmoins il la garda précieusement et chercha Aodh du regard, une fois qu'il eu trouvé cette boule de poil caché, il pencha la tête hors de la fenêtre et regarda Crow

"attrape."

Il lâcha le pauvre petit louveteau sans gêne et sans remord puis repartit à l'intérieur. Puis il pris le miroir. Enfin il l'arracha du mur et sauta de la fenêtre. Grâce à la gouttière, il glissa le long du mur. Une fois à terre il rangea la glace qui rentrait juste dans sa sacoche. Puis il tandis la casquette à Crow.

"c'est Partiiiit !!!"

il faisait un beau soleil et ça donnait de l'énergie à Juuki, même s'il avait faim. Finalement il n'avança pas et dit.

"oh attends moi !"

Il posa sa sacoche et rentra en courant dans l'auberge, il chercha quelque truc à manger et pris un gorger d'un truc bizarre qui était à une table sans gêne. Moins gêner que le garçon assis à la table qui observait Juuki avec, étonnement. Puis rapidement il alla vers la fille mielleuse, jolie mais mielleuse. D'ailleurs celle ci recula en le voyant

"ahhh désolée pour hiiier !"

"héhé, tais toi chérie."

puis il l'embrassa, ensuite il la lâcha, et la regarda

"j'aurai dis pêche, mais mûre c'est bien aussi."

Puis il partit. Il se souvenait de son rêve, un rêve à propos de cette fille, comme quoi elle s'écrasait des mûre sur les lèvres et qu'après elle disait des cochonneries, il y avait une sorte, d'orgie dans les mûres, enfin ce rêve 'érotique' n'avait pas fait effet à Juuki mais l'avait fais rire. Il avait trouvé ça tellement drôle ce que disait la fille que..enfin bon. En tout qu'à la jeune fille mielleuse était rouge tomate et n'avait plus bougeait même quand Juuki avait quitté tranquillement l'auberge. Il retourna devant Crow et lui tandis quelque chose à manger en haussant un sourcil

"t'en veux?"

Il n'avait maintenant plus l'odeur de la fraise mais avait légèrement du rouge sur les lèvres. Il pris une boucher de cet étrange chose, qui était enfaite un sorte de pain sucré, fourré à on ne sait quoi. Mais c'était plutôt bon.

"Bon c'est où la sortie ?" dit-il en cherchant du regard

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Crow
-A vent
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 24
Tu aimes : : ♥.

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 15 ans.
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A vent
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Sam 26 Mar - 20:24

    Se frottant rapidement le nez, Crow regardait le sol avec un certain agacement. Bordel, c’était douloureux de tomber en plat comme ça ! Sacré lui de ne pas avoir été capable de se récupéré sur le sol… Après réflexion, il avait presque honte. Grognant, un peu et les nerfs presque à vif -oui… Il n’est pas matinal, et il est facilement à cran le matin-, il ne vit pas l’objet se diriger à toute vitesse sur lui. Mais il l’avait cependant sentit, sans vraiment le vouloir. De manière trop instinctif, comme pour se protéger vu que la ‘menace’ venait de derrière lui , il fit une rotation rapide vers l’objet en faisant un geste sec de la main vers celui-ci. Les yeux du corbeau montrait une concentration incroyable, et sa précision cette fois-ci ,avait été impeccable. Coupure nette, la lampe se sépara en deux sans aucun bruit. Les reflexes de Crow avaient été incontrôlés. Il réagissait ainsi, parfois… Ce côté imprévisible; sérieux et concentré apparaissait aussi soudainement qu’il disparaissait. Regardant la lampe tomber au sol avec un bruit sourd, l’être de l’air gardait un air stoïque en levant les bras vers la fenêtre sans pour autant la regarder. Quelques secondes après, le louveteau lui tomba directement dessus. Sans aucun mouvement de surplus, Aodh atterrissait droit dans les mains de Crow. L’animal eu un moment de frousse, puis sauta sur la tête de son maitre, les oreilles couchées en tremblant un peu. Le jeune homme soupira en posant sa main contre son front après.

    « …Bordel… J’ai mal au crâne… »

    Voila, l’air sérieux avait disparu. Affichant une moue, il se gratta finalement derrière l’oreille en soupirant, regardant avec un sourire Juuki qui glissait avec une sorte de plaque sur les gouttières. S’approchant de lui quand il toucha le sol, il fit un sourire gêné en reprenant sa casquette.

    « Euh… Pour la lampe… *Il montra les dégâts du doigts* Je t’en retrouverais une si tu veux… »

    Il eu un petit rire, détournant les yeux vers la droite. Suivant par la suite le garçon du feu avec un certain étonnement, il rentra de nouveau dans l’auberge, haussant un sourcil. Tout en se demandant bien ce que voulait faire son partenaire, le corbeau observa les lieux avec un air méfiant… Comme si sa mauvaise humeur matinale avait reprit d’un coup le dessus. Croisant finalement les bras, sa casquette dans l’une de ses mains, il plissa les yeux en regardant la jeune femme. Elle s’excusait pour hier. C’est vrai qu’elle avait mit Juuki en colère… Après l’avoir prit pour un sultan et un idiot. Hmmm.
    Colère soudaine. Non, Crow n’est pas jaloux.
    Mais alors, pourquoi il avait tiré une tête aussi décomposé lorsqu’il vu Juuki embrasser cette fille ?… Pourquoi il avait sentit son sang ne faire qu’un tour ?
    Limite, il aurait grogné. Possessif ? Que neni. Quoi que. Crow pouvait être possessif pour un oui ou pour un non. Pour la bouffe, pour ses objets, et bien évidemment… Pour les gens. Pour Aodh aussi, mais c’était un peu plus différent… C’était plutôt Aodh qui était possessif envers Crow, et pour cela, l’oiseau n’avait pas vraiment besoin de l’être aussi.
    Après le bref passage de colère, il eu ensuite un vif dégoût… Pourquoi es ce qu’il parlait de mûre ? Crow ne se posa même pas la question, en fait. Trop concentré sur ce qu’il venait de se passer, il attendit que l’être du feu passe devant pour sortir de l’auberge pour sortir de son état proche de l’état post-traumatique. Il réfléchissait, il avait bien envie d’une petite vengeance, sur le moment. Vengeance de quoi ? Ce n’était pas de la faute de cette fille, après tout !
    Mais, pouvons-nous vraiment parler de vengeance ? Non… Le protagoniste ne pensait pas comme ça, sur le moment. Levant un peu son bras, il s’arrêta soudainement. Puis, il se détourna vivement de la demoiselle, avant de changer d’avis. Un débat intérieur avait naquit dans sa tête. Peu avant, il s’était trouvé une petite idée pas bien méchante pour la jeune fille, afin de pouvoir se ‘défouler’. Vu sa tenue qui était certes, plus que courte à certain point de son accoutrement, Crow avait eu la mesquinerie de penser qu’elle n’avait plus besoin de ses vêtements. Des petites taillades bien placés, et adieux les bout de tissus couvrant la peau de la petite ! C’était un jeu d’enfant ! Crow pouvait même le faire juste en claquant des doigts.
    Seulement…
    Il était sur les nerfs. Beaucoup trop sur les nerfs. Il l’aurait peut-être réduit même en charpie s’il avait fait ça… Même si il ne l’avait pas voulut. Son pouvoir s’imprégnant de son humeur, il aurait été plus fort que prévu et incontrôlé. Et pour ca… Le corbeau n’avait rien fait, ne voulant tout de même pas faire du mal à cette fille.


    Suivant Juuki ensuite, il serra le poing en gardant un visage montrant une inexpressivité déconcertante. Aodh lécha la joue de son humain, sentant son mécontentement et tentant de lui apporter un peu de réconfort. Le garçon fronça un peu les sourcils… Puis se décrispa, regardant l’animal en coin en souriant un peu. Entendant la phrase de Juuki, il prit le bout de pain tendu.

    « Nhh. Merci. »

    Un merci un peu froid, malgré lui. C’était quand que sa mauvaise humeur se faisait la malle, bon sang ?…
    Regardant distraitement Juuki, il remarqua bien vite, la trace de rouge à lèvre sur les lèvres du garçon. Crow eu un rire nerveux.


    « Bwaaaaaaahhhh Juukiii ! Elle t’a foutu du rouge ! »

    Bêtement, il rigola. Il coinça son bout de pain entre ses dents, piquant adroitement le miroir dans la sacoche de Juuki. Sans blague, Crow aurait pu faire un bon voleur, s’il l’aurait voulu. Il se mit devant son frère de voyage, avançant à reculons en même temps.

    « Re’aaaarde ! -N’oublions pas qu’il à un truc dans la bouche, ce qui fait qu’il parle de manière inaudible , encore…- C’t’ooop moooche ! »

    Un rire encore, et il remit le miroir dans la sacoche de l’être du feu, mordant ensuite dans le pain … Férocement.

    « Je pensais pas que tu embrassais tout le monde comme ça Juuki… Pervers que tu es… »

    Un sourire mauvais, en coin. Le corbeau ferma ensuite les yeux. Bon Crow premièrement, Juuki n’avait embrassé qu’une seule personne, et deuxièmement… Pas la peine de continuer à faire ton possessif vexé. Il mâcha avec un air désinvolte, regardant tout de même s’il n’y avait pas une indication pour sortir de la ville. Très vite, il remarqua un panneau d’indication lors d’un croisement, et s’arrêta devant en levant la tête… Silencieux.
    Par où devait-ils aller ?…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juuki
-A feux 悪い人
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23

Votre perso'
♦ Age du perso' ♦ : 14ans
Spécialité d'attaque :
♦ Type ♦: -A feux
MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   Dim 27 Mar - 17:29

[oh qué possessif xDD]

ô lampe,
si belle lampe que tu étais,
tu nous apportait la lumière quand les temps étaient sombres,
Avec ta forme étrange de godemiché tu nous éclairé,
et nous excitait;
ô lampe,
pourquoi es-tu partit ?

Une des raisons de pourquoi Juuki avait éclaté de rire en voyant Crow s'excuser c'est parce qu'en cinq seconde il s'était passé cette phrase dans la tête. Certes vous l'aurez compris, le fils du feu pensez donc qu'une lampe était un objet qui servait à stimuler l'acte sexuelle et à éclairé en même temps. Alors il avait rigolé en voyant que ça perturbé Crow.

"Hahahaha non mais t'inquiètes j'en ai pas besoin jsuis un pro' moi."

Se comprenant tout seul, et tant mieux d'ailleurs il tira légèrement la langue.


----
-------
----


Il n'embrassait pas tout le monde quand même ! Il embrassait dès qu'il le voulait. Et qui il voulait, parfois même par provocation. Un vieille homme ? Pas de problème pour les paries, Juuki était près à tout. Enfin il ne le savait pas encore.

Il mangea doucement en regardant Crow prendre le bout de pain, il avait l'air énervé. Juuki le fixa en plissant les yeux comme si il lisait en lui. Du rouge ? De quoi parlait-il ? Du sang ? Le temps que Juuki comprenne le fils de l'air eu le temps de sortir le miroir. Quand il se vu dans la glace il rougit légèrement et s'enleva le rouge rapidement avec l'avant bras. Il rétorqua d'une manière "wesh" mais de façon à ce qu'on le prenne pour une blague

"s'toi le moche"

Il mangea son pain sucrée en laissant Crow ranger le miroir dans la sacoche. Il replissa les yeux ensuite en finissant sa boucher et en s'essuyer rapidement.

"tout le monde?"

Il souris en coin en faisant un signe de la main genre 'mais oui mais oui' et décréta d'un air légèrement provocateur

"Le petit Curow est jaloux." Il s'amusa à faire le poisson "Le petit Curow voudrait un bisouuu bousousousouu." ensuite il détourna la tête de nouveau neutre.

Ne comprenant rien au pancarte il alla demander à quelqu'un. Le seul qui ne fuyait pas en le regardant. Oui, maintenant que Juuki avait brûlé son chèche, il était difficile de cacher quelque chose de voyant : cheveux rouges, yeux rouges. Pas facile de se promener ainsi. Le jeune homme regarda Juuki avec de grands yeux

"dis c'est par où la sortie ?"

Sans perdre une seconde le jeune homme presque bouche-bée montra la droite sans dire mot. Juuki le regarda en fronçant un sourcils.

"ah.." ensuite pour rigoler il dit un "merci...." tel un serpent en cracha ses braises. Le jeune homme hurla en disant un 'de rien' courant au loin. Juuki commença à éclater de rire

"hahaha troop con."

Il alla vers Crow "C'est par là~♫ "

Puis il pris la rue. C'était une grande rue commerçante, on pouvait voir certain panneau indiquer la sortie non loin de là. Un commerçant interpella Juuki

"he psss jeune contrôleur psss!"

Celui-ci ce mis devant Crow et Juuki, il avait l'air de vendre des trucs pas très recommander vu son long menteau à capuche. Il semblait être recherché. Mais Juuki n'y prêta pas attention et le regarda.


"Tu aimes le chaud non ?"

"hm hm.."

"tu aimes le feu non ?"

"hm hm..."

"tu te trouves fort"

"hm hm.."

"alors si tu es fort tu n'auras pas peur de manger ..."

Il sortit un piment rouge qu'il tenait avec un sorte de gant. En effet si il le tenait avec les mains cela lui aurait fondu. On pouvait sentir la chaleur se dégager de là.

"ça ! ...piment de la région des contrôleurs du feu hahaha ! je te le vend pour.."

Il fit un signe avec ses doigts -je sais pas et je m'en fous xD-

"c'est où cette région ?"

"il faut payer~ ♫"

Juuki attrapa le piment et le montra au vendeur "dis ou je te fait fondre avec ça."

"dans le sud plus loin. L'opposé du désert de Milhaar." dit le vendeur en reculant

Juuki eu un sourire en coin "ça tombe bien on marche à l'opposé de ce désert. Merci l'ami"

Il lui redonna le piment dans son gant et avança. Le vendeur fronça les sourcils et hurla

"t'as peur de ce piment ou quoi ? Ta pas chiche de le manger ?!! poule mouillé! Indigne de ta race !!"

Il voulait de l'argent à ce qu'on pouvait voir. Mais Juuki ne le vit pas comme ça et grogna

"pardon ?! moi pas chiche??! HAHAHAH passe le ton machin !"

le vendeur eu un sourire en coin et dit à voix basse "trop facile de vous énervez..." il l'envoya en l'air et Juuki l'attrapa à la main. Il lui envoya l'or en l'air et le vendeur attrapa l'or.

"ce piment peut réveiller les mots dit-on, alors savoure bien."

"ce piment peut nanana...PFFFF connerie." il ne sut pourquoi mais il mordu un bout laissant la moitié de ce piment. Au cas où Crow mourrait -...hm xD prévoyant-

Il avala le bout en marchant.

"n'importe quoi il a aucun gout son machin..franchement ça coute 400pièce d'or pour quoi avoir un peu chaud et blabla.."

Alors qu'il critiquait la chose ils furent devant la sortie. Le garde arriva et se mit face aux deux.

"avez vous une carte ?"

Juuki qui était devenu rouge entre temps voulu parler mais du feu sortit de sa bouche, brûlant le visage du garde, garde qui maintenant hurlait avec Juuki en courant. -les deux courent-

C'était brûlant, c'est horrible, c'était chaud, heureusement que Juuki eu l'intelligence de se faire vomir pour recracher le piment. Il était tomber à genoux et s'était donc mis à vomir. Il regarda son vomis d'un air un peu k.o, son vomis était de la lave, avec un peu de piment à moitié fondu dedans.

"ah...E...hic"

Il s'essuya la bouche et claqua des doigts, les flammes du garde s'arrêtèrent. Heureusement celui-ci avait un casque donc il n'était pas beaucoup brûler, néanmoins il partit en pleurant laissant un autre garde se charger de ça. Le garde alla vers Juuki en hurlant, il releva Juuki par la peau du haut d'un air sévère, et la réponse de Juuki fut de vomir de la lave, heureusement le garde eu le réflex de reculer sinon celui-ci aurait été mort..

"pardon..on veut sortir..voyageur..." balbutiait-il en vomissant parfois, le garde ne chercha pas à comprendre mais ouvrit la porte, Juuki sortit en mode limace. Il rangea le reste du piment dans sa poche et s'accroupit quelques instant pour finir de vomir. Il venait de finir de rejeter la totalité du piment. Ces piments servait pour les cérémonies chamanique, le piment devait réussir à mettre en transe la personne. Normalement il y avait un encens qui était mis dans la pièce de tel que cela marchait. Ils s'en servaient aussi pour les malades, quand quelqu'un avait une forte de fièvre, fièvre qui le tuait, on lui donnait se piment et la maladie était combattu. Finalement Juuki décréta d'un air plus que réveillé.

"....C'est..trop...BOONNNN !!"

Il regarda Crow souriant comme un enfant "tu veux gouter ??? c'est trop booon !" Toujours légèrement rouge il avait maintenant légèrement le hoquet. Sans plus attendre il repris la marche, il y avait un autre pont à traverser. Plus petit mais plus fin. Juuki le traversa rapidement. Puis il y eu la forêt. Les arbres étaient de taille normal pour le moment-c'est après en rentrant un peu plus dans la forêt que se sera la forêt sans nom, arbres gigantesques etc- Pendant le court trajet il n'avait cessé de dire à Crow qu'il s'était inquiété que c'était mignon etc...de manière hautaine, de manière provocante, tirant parfois la langue, claquant parfois des doigts. Ce piment l'avait, revigoré !

[répond là ==>http://magicalworld.crazyfruits.net/f83-la-foret-sans-nom]

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bad-for-ever.forumgratuit.biz/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A Thing Called "Trust"... [Juuki/terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» poor little hoppy thing called love + (arthur&eerikä)
» [ Fini] A little thing called love... ft Garihaya Jun
» crazy little thing called love ☆ (ft. Sloan)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Mangekyoo le rauyome magique~ :: Le grand pont :: Le pont des oiseaux-